Tag Archives: Claira XIII

Claira XIII a vaincu les gavach…

11 Avr

Claira recevait et a battu Villegailhenc, 27 à 16, hier, à l’occasion d’un match barrage de seizième de finale du championnat de France de fédérale de rugby à XIII.

La rencontre s’engage mal pour les catalans qui écopent d’une première mi-temps face au vent. Très vite les audois mènent le jeu. A la treizième minute, après une première tentative infructueuse, les Villegailhencois bottent en touche au delà de la ligne des vingt mètres et ouvrent le score (0 à 4). Fabien Cabestany, le talonneur de Claira XIII est blessé, à la dix-neuvième minute. Il est transporté à l’hôpital et ne jouera plus jusqu’à la fin de la saison. Un coup dur pour les Clairanencs, qui ne se démotivent pas et doivent désormais gagner le match pour Cabestany. Les catalans égalisent, avec un essai de William Pailles (4 à 4), à la dix-septième minutes. Puis, avec l’essai de Jean-Antoine Cortes (8 à 4), à la vingt-quatrième minute, les Clairanencs reviennent dans le jeu. Mais les catalans ne mèneront pas jusqu’à la mi-temps puisque les audois marquent à la trente-septième minute (8 à 8).

Ce sont deux équipes ex aequo qui reviennent pour une seconde mi-temps. Les catalans ne tardent pas à s’imposer, avec les essais de Pierre-Yves Formenty (12 à 8), à la quarante et unième minute, de Mickael Basty (20 à 8), à la quarante neuvième minute et d’Alain Bégué (24 à 8), à la cinquante sixième minute. A cause de nombreux en-avants, les Villegailhencois ne signeront un essai qu’à la soixante deuxième minute (24 à 12). Malgré l’effectif Clairanencs réduit à son strict minimum, après les blessures successives de Fabien Cabestany, Sebastien Ferrer et Laurent Cazalet, William Pailles creuse l’écart avec un drop (25 à 12), à la soixante neuvième minute puis une pénalité (27 à 12), à la soixante quatorzième minute. Le dernier essai de la rencontre viendra néanmoins des audois, à la soixante dix-septième minute (27 à 16).

Les catalans se sont qualifié pour les huitièmes de finale du championnat de France de fédérale de rugby à XIII. Ils se déplaceront à Trentels le 24 avril prochain, avec un effectif amoindri par les blessures.

Lire la suite

Publicités

Claira XIII triomphe à Gilbert Brutus…

4 Avr

Claira a écrasé Bompas, 58 à 10, hier au stade Gilbert Brutus, remportant ainsi la Coupe du Roussillon Francis Lévy.

Le stade Gilbert Brutus pour une finale de Coupe de Fédérale, un rêve devenu réalité pour ce derby Claira/Bompas. Perdants du tirage au sort, les Clairanencs arboraient pour la première fois un maillot blanc. Auparavant, comme leurs voisins Bombassenqs, ils étaient de vert vêtus. Les supporters étaient sur leur 31, les tribunes avaient troqué le sang et or pour le vert : perruques, maquillage, banderoles et même pom pom. Pour leur entrée sur le terrain, les deux équipes ont traversé une haie d’honneur de pom pom girls. Les joueurs se sont présentés, alignés devant les gradins et ont serré la main à Jean Paul Batlle, maire de Bompas, Joseph Puig, maire de Claira et nouveau conseiller général du canton de Saint Laurent de la Salanque, ainsi qu’à des représentants du comité de rugby à XIII.

Claira ouvre le score, avec un essai de Mickael Basty sur coup de pied de William Pailles, à la huitième minute (6 à 0). Ce n’est qu’à la vingtième minute, qu’Haizoun marque, mais les Bompassenqs n’égaliseront pas à cause d’un poteau sortant (6 à 4). Mais Claira ne veut pas se faire rattraper et William Pailles file à l’essai, à la vingt-huitième minute (12 à 4). A la vingt cinquième minute, Bompas a écopé d’un carton jaune. Cependant à la trentième minute, le jeu s’arrête car treize joueurs Bompassenqs sont encore sur le terrain. A la trente troisième minute, Bompas frôle l’essai, mais une passe ratée fait sortir le ballon. Pierre-Yves Formenti marque un essai à la trente quatrième minute (18 à 4). Bompas subit un second carton jaune, ce qui n’empêche pas Arnaud Fabre de signer un essai, à la trente septième minute (18 à 10). Un coup de sifflet signale la mi temps. Les pom pom girls font leur show sur le terrain en attendant la reprise du match.

Au coup d’envoi de la deuxième mi temps, Claira ne se voit pas encore vainqueur et dès la quarante et unième minute, Mickael Basty va à l’essai, à la suite d’un coup de pied de William Pailles (22 à 10), suivi de Fabien Cabestany, à la quarante huitième minute (28 à 10). Nasser Boulhala sanctionné d’un carton rouge, oblige Bompas à terminer le match à douze. Claira continue de valser avec les essais, Jérôme Llopis, à la soixante quatrième minute (34 à 10), un essai de Cédric Vera est néanmoins refusé, à la soixante sixième minute, alors « qu’il y était » selon le jeune homme. Mais la valse reprend de plus belle, Jean-Antoine Cortes, à la soixante septième minute (40 à 10), Nicolas Valade, à la soixante et onzième minute (46 à 10), Alain Bégué, à la soixante quatorzième minute (52 à 10) et Jean-Antoine Cortes, à la soixante dix septième minute (58 à 10). Tous renforcés par Fabien Cabestany qui n’a raté qu’une transformation sur les dix essais Clairanencs.

Au coup de sifflet final, c’est l’euphorie. Les joueurs portent leur président, Claude Montesinos avant d’aller chercher la coupe. William Pailles se voit remettre le trophée de l’homme du match, aux côtés de Fabien Cabestany, capitaine de l’équipe a qui l’on remet la coupe Francis Lévy. L’équipe vainqueur va saluer ses supporters en brandissant fièrement son trophée. « Ce soir, la coupe reste chez Pailles et dans la semaine, elle va voyager chez les joueurs » explique Mickael Nierga, baroudeur de Pia, venu renforcer Claira XIII pour la finale. Face à des Bompassenqs qui ont multiplié les fautes, les Clairanencs ont remporté une finale avec près de cinquante point d’écart. La dernière ?

Lire la suite

Claira XIII s’offre une finale au stade des Dragons…

20 Mar

Claira s’est offert, hier, une place en finale de la coupe Levy, en battant Agly-Fenouillèdes, 35 à 22. Environ quatre cent personnes ont assisté à la rencontre, au stade municipal de Saint Estève. Du côté des supporters, les Aglyans étaient plus nombreux, cependant les Clairanencs se faisaient mieux entendre.

Le premier essai de cette demi-finale (8’) vient de l’ailier Clairanenc, Jérôme Llopis (4 à 0). Mais, l’essai transformé de l’Estagellois, William Péna (20’), fait basculer la rencontre (4 à 6). Les Clairanencs ne s’avouent pas vaincus, Pierre Yves Formanti marque deux essais (14 à 6) et malgré l’essai Aglyans (40’), ils mènent 14 à 10, à la mi-temps.

Les Clairanencs ne se reposent pas sur leurs lauriers et continuent de creuser l’écart en seconde mi-temps. Ils dominent le match et bénéficient des fautes Aglyannes qui leurs valent cinq pénalités dont quatre transformées par Fabien Casbestany et un carton jaune Aglyan (56’).

La fin de la rencontre s’approche (76’), Palau 2 et Bompas commencent l’échauffement sur les bords du terrain (33 à 22). Coup de sifflet final. Le match s’achève après une pénalité pour Claira (35 à 22). Une fois la victoire en poche et les « pom pom pom pom pom pom pom, on est en finale… », les Clairanencs deviennent spectateurs de la demi-finale Palau 2 contre Bompas. Cette seconde demi-finale, s’avère plus tendue, les Bompassencqs menant dès le début de la rencontre, jusqu’à l’obtention de leur place en finale sur un score de (34 à 20).

L’ultime rencontre de la coupe Lévy, au stade Gilbert Brutus et en ouverture des Dragons Catalans sera donc un derby entre Claira et Bompas.

Lire la suite

Samedi, demi-finales…

15 Mar

Samedi, le stade de Saint Estève sera l’hôte d’une lutte acharnée entre treizistes. A 18h, Claira affrontera Estagel, puis à 20h, Palau rencontrera Bompas, à l’occasion des demi-finales de la coupe Levy. Outre la victoire, les équipes visent la chance de disputer la finale au stade Gilbert Brutus, le stade des Dragons Catalans. Le rêve de tout treiziste…

Dans le Languedoc Roussillon, le XIII est très présent. Le XIII Catalan, basé à Perpignan est le club le plus titré en championnat de France. En 2000, le XIII Catalan fusionne avec l’AS Saint Estève XIII. De cette fusion, naissent les Dragons Catalans, également basés à Perpignan. Depuis 2006, les Dragons évoluent en Super League, ils y sont le seul club français.

Claira, Estagel et Bompas étaient dans la même poule pour le championnat de la Ligue Languedoc Roussillon. Bien que Claira devance Estagel dans le classement final, les Clairanencs ont perdu, chez eux, face aux Aglyens et n’ont obtenu qu’un nul chez les Estagellois. Les Bompassencqs, quant à eux, ont souffert d’un manque d’effectif et terminé en queue du classement.

Pour deux des quatre clubs catalans, un rêve s’exhaussera samedi. Le 3 avril prochain la finale de la coupe Levy se tiendra dans un stade prestigieux, connu outre Manche : Gilbert Brutus.

Claira XIII détrône les invaincus…

28 Fév

Claira s’est imposé hier contre Béziers, 34 à 22, lors d’un match en retard de la dernier journée de championnat de fédérale du Languedoc Roussillon (poule C). Les Bitterois, invaincus jusqu’alors, conservent leur place de leader du classement mais sans le prestige de l’invincibilité.

Lors de cette rencontre placée sous le signe de la tramontane, rien ne laissait présager une victoire des Clairanencs. D’autant plus qu’au tirage au sort, les Catalans ont écopé d’une première mi-temps face au vent.

Dès la cinquième minute, les Héraultais marquent un essai. Mais les Clairanencs vont se révéler de redoutables adversaires et mèneront 22 à 12, à la mi-temps. Au coup d’envoi de la seconde mi-temps, Béziers est bien décidé à rester invaincu. Cependant, malgré une remontée, Claira parvient à garder l’écart et termine le match sur une victoire inespérée, 34 à 22.

Même si cette victoire Clairanencque ne modifie pas le classement, elle permet néanmoins aux Catalans de terminer le championnat sur une belle revanche, car Béziers les avait terrassé à l’occasion du match aller, 56 à 22.

Maintenant, c’est relâche pendant trois semaines pour les Clairanencs. Le 19 mars, Claira XIII affrontera Estagel, en demi-finale de la Coupe du Roussillon. Une victoire leur permettrait d’accéder à une finale au stade Gilbert Brutus (le stade des Dragons Catalans).

Lire la suite

Agly Fenouillèdes-Claira, match nul…

21 Fév

La rencontre Agly Fenouillèdes-Claira, s’est achevée sur le score de 28 à 28, hier, au stade d’Estagel. Pourtant, après une victoire écrasante des Aglyans lors du match aller à Claira (22 à 46), les Clairanencs ont touché du doigt leur revanche.

Les Clairanencs mènent toute la première mi-temps (6 à 16). Les Salanquais marquent un essai et le transforment, à la quarante cinquième minute (6 à 22). Seulement, un Aglyans s’échappe seul et après avoir traversé tout le terrain, marque un essai, à la cinquante quatrième minute (22-10). Cet essai transformé annonce le début de la remontée Estagelloise. Claira voit la victoire lui échapper, mais un poteau sortant lors de la dernière transformation Aglyanne, empêche une défaite.

Les deux équipes ont eu une mi-temps chacune à leur avantage. En deuxième mi-temps, les Clairanencs ont trop souvent perdu le ballon et enchainé les fautes qui leurs ont valu de jouer à douze plus d’un tiers de la rencontre. Claira (22 points) reste deuxième au classement, derrière l’invaincu Béziers (27 points) qu’il rencontera la semaine prochaine. Estagel (18 points) conserve sa troisième place et affrontera Bompas, dimanche. Les rencontres à venir devraient laisser inchangé le trio de tête du classement. Seul Bompas peut améliorer son classement et quitter la dernière place.

Lire la suite

Victoire mitigée pour Claira XIII…

14 Fév

Claira a battu Bompas 38-26, dans son stade, à l’occasion du match retour du championnat de fédérale du Languedoc Roussillon (poule C). Le village fêtait carnaval et la rencontre a débuté et s’est terminée au rythme des musiques de la Cavalcade.

Seulement treize joueurs Bompassencqs ont parcouru les quelques kilomètres qui les séparaient du stade municipal de Claira, pour ce derby. Une aubaine pour les Clairanencs, qui enchainent trois essais (14 à 0) en moins de vingt cinq minutes. Mais l’équipe s’endort sur ses lauriers et se voit vainqueur avant l’heure. A la trente quatrième minute, les visiteurs égalisent (14 à 14).

Néanmoins Fabien Cabestany marque un essai et le transforme à la trente septième minute. Comme il est d’usage dans les derby, une bagarre s’esquisse. Résultat, un carton jaune pour un joueur de chaque équipe à une minute de la mi-temps (20 à 14).

Les Bompassencqs poursuivent le match avec des blessés qui ne peuvent pas être remplacés. La deuxième mi-temps se joue beaucoup plus en défense. Une seconde bagarre s’ébauche et entraine deux nouveaux cartons jaunes des deux parts. La rencontre s’achève sur une victoire de Claira (38 à 26), prévue d’avance, mais qui aurait pu leuréchapper. « Le manque d’effectif nous a coûté la victoire. » déclare l’entraineur de Bompas.

Claira n’a pas assez profité du manque d’effectif de l’équipe adverse. « On aurait pu mieux faire » ne cessent de répéter les joueurs Clairanencs. Cependant le club conserve sa deuxième place au classement, à seulement quatre points de Béziers.

Lire la suite