Claira XIII triomphe à Gilbert Brutus…

4 Avr

Claira a écrasé Bompas, 58 à 10, hier au stade Gilbert Brutus, remportant ainsi la Coupe du Roussillon Francis Lévy.

Le stade Gilbert Brutus pour une finale de Coupe de Fédérale, un rêve devenu réalité pour ce derby Claira/Bompas. Perdants du tirage au sort, les Clairanencs arboraient pour la première fois un maillot blanc. Auparavant, comme leurs voisins Bombassenqs, ils étaient de vert vêtus. Les supporters étaient sur leur 31, les tribunes avaient troqué le sang et or pour le vert : perruques, maquillage, banderoles et même pom pom. Pour leur entrée sur le terrain, les deux équipes ont traversé une haie d’honneur de pom pom girls. Les joueurs se sont présentés, alignés devant les gradins et ont serré la main à Jean Paul Batlle, maire de Bompas, Joseph Puig, maire de Claira et nouveau conseiller général du canton de Saint Laurent de la Salanque, ainsi qu’à des représentants du comité de rugby à XIII.

Claira ouvre le score, avec un essai de Mickael Basty sur coup de pied de William Pailles, à la huitième minute (6 à 0). Ce n’est qu’à la vingtième minute, qu’Haizoun marque, mais les Bompassenqs n’égaliseront pas à cause d’un poteau sortant (6 à 4). Mais Claira ne veut pas se faire rattraper et William Pailles file à l’essai, à la vingt-huitième minute (12 à 4). A la vingt cinquième minute, Bompas a écopé d’un carton jaune. Cependant à la trentième minute, le jeu s’arrête car treize joueurs Bompassenqs sont encore sur le terrain. A la trente troisième minute, Bompas frôle l’essai, mais une passe ratée fait sortir le ballon. Pierre-Yves Formenti marque un essai à la trente quatrième minute (18 à 4). Bompas subit un second carton jaune, ce qui n’empêche pas Arnaud Fabre de signer un essai, à la trente septième minute (18 à 10). Un coup de sifflet signale la mi temps. Les pom pom girls font leur show sur le terrain en attendant la reprise du match.

Au coup d’envoi de la deuxième mi temps, Claira ne se voit pas encore vainqueur et dès la quarante et unième minute, Mickael Basty va à l’essai, à la suite d’un coup de pied de William Pailles (22 à 10), suivi de Fabien Cabestany, à la quarante huitième minute (28 à 10). Nasser Boulhala sanctionné d’un carton rouge, oblige Bompas à terminer le match à douze. Claira continue de valser avec les essais, Jérôme Llopis, à la soixante quatrième minute (34 à 10), un essai de Cédric Vera est néanmoins refusé, à la soixante sixième minute, alors « qu’il y était » selon le jeune homme. Mais la valse reprend de plus belle, Jean-Antoine Cortes, à la soixante septième minute (40 à 10), Nicolas Valade, à la soixante et onzième minute (46 à 10), Alain Bégué, à la soixante quatorzième minute (52 à 10) et Jean-Antoine Cortes, à la soixante dix septième minute (58 à 10). Tous renforcés par Fabien Cabestany qui n’a raté qu’une transformation sur les dix essais Clairanencs.

Au coup de sifflet final, c’est l’euphorie. Les joueurs portent leur président, Claude Montesinos avant d’aller chercher la coupe. William Pailles se voit remettre le trophée de l’homme du match, aux côtés de Fabien Cabestany, capitaine de l’équipe a qui l’on remet la coupe Francis Lévy. L’équipe vainqueur va saluer ses supporters en brandissant fièrement son trophée. « Ce soir, la coupe reste chez Pailles et dans la semaine, elle va voyager chez les joueurs » explique Mickael Nierga, baroudeur de Pia, venu renforcer Claira XIII pour la finale. Face à des Bompassenqs qui ont multiplié les fautes, les Clairanencs ont remporté une finale avec près de cinquante point d’écart. La dernière ?

Homme du match : William Pailles

Claira

10 essais : Basty (8′, 41′), Pailles (28′), Formanti (34′), Cabestany (48′), Llopis (64′), Cortes (67′, 77′), Valade (71′) et Bégué (74′)
9 transformations : Cabestany

Teil, Llopis, Bégué, Formenti, Basty, Pailles, Farran, Vera, Cabestany, Ferrer, Valade, Montesinos, Cazalet, Cortes, Nierga, Martinez et Gimenez

Bompas

2 essais : Haizoun (20′) et Fabre (37′)
1 transformation : Fabre
2 cartons jaunes : Torner (25′) et Boulhala (34′)
1 carton rouge : Boulhala (48′)

Mienville, Cheded, Fabre, Alibert, Zamora D, Picamal, Torner, Haizoun, Zamora L, Aroun, Lamoot, Derhamoun, Boulhala, Kerkour, Mimouni, Seguin et Launey

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :