Archive | Livre RSS feed for this section

Femmes 2 dictateur…

29 Mar

Après Femmes de dictateur – désormais disponible en livre de poche -, Diane Ducret publie Femmes 2 dictateur. Dans ces deux opus, l’historienne retrace le quotidien de ces leadeurs au travers des femmes de leur vie : épouses, maitresses, mais aussi mères ou sœurs.

Après Benito Mussolini, Lénine, Joseph Staline, Antonio de Oliveira Salazar, Jean-Bedel Bokassa, Mao Zedong, Nicolae Ceausescu et Adolf Hitler, l’auteur s’est attaquée à Fidel Castro, Saddam Hussein, Rouhollah Khomeiny, Slobodan Milošević, Kim Jong-il et Oussama Ben Laden. Grâce à ses enquêtes préalables, Diane Ducret agrémente les histoires d’amour de ces tyrans de témoignages des personnes de leur entourage ou de lettre d’amour qu’on lui a confié. Ces biographies atypiques permettent de connaître les hommes derrières les dictateurs, des hommes différents avec celles qui partagent leurs vies.

Le résumé de Femmes 2 dictateur :

Alors que Saddam Hussein tente de protéger sa deuxième épouse Samira de la jalousie de la première dame Sajida, l’imam Khomeiny n’admet pas que sa femme Khadije s’abaisse à faire la vaisselle, et Kim Jong-il a bien du mal à dissimuler ses infidélités à la star coréenne Hye Rim. Tandis que Mira corrige les discours de Milosevic, Oussama Ben Laden attend que Najwa accouche dans leur camp retranché d’Afghanistan, et Fidel Castro tente d’éviter les assauts de l’agent de la CIA qui est aussi sa maîtresse, Marita. Pour eux tous, l’amour, la mort ou l’exil s’entremêlent.

Publicités

Les Rugbymen : si on gagne, c’est le gâteau sur la cerise !

24 Août

Si on gagne, c’est le gâteau sur la cerise !, le nouveau tome de la Bande Dessinée Les Rugbymen est paru aujourd’hui. Dans ce neuvième numéro, les stars du ballon ovale doivent aller chercher le fidjien Sossatoulépa, meilleur jouer de l’équipe qu’ils doivent affronter pour le premier match de la saison. Une fois la mission accompli, le coup d’envoi est donné…

Le Paillar Athletic Club compte dans ses rangs de vrais caricatures de rugbymen, tous très professionnels dans leur poste, comme La Couâne, le pilier qui « aime le jambon et la saucisse et tout ce qui se mange en général… » Entre matchs, entraînements, 3e mi-temps et quotidien, le rugby est mis à toutes les sauces.

Dans les rencontres successives, l’accent est souvent mis sur le « fair-play » des quinzistes qui rêvent d’une seule chose : la bagarre. « Quand on est rugbyman, on l’est dans tous les sports ! » déclare le 3e ligne, Le Sécateur. Cet état d’esprit est surtout ancré dans le quotidien des sportifs, de leurs familles mais aussi des supporters. Moqueur sans être sarcastique, Béka transforme l’essai avec ce neuvième volume des rugbymen.  

Amusez-vous, mais comment ?

6 Jan

Amusez-vous, le cinquième roman d’Annie Lemoine relate quelques jours de la vie de Claire, presque quarante ans, divorcée et mère de deux enfants. Une escapade au bord de la mer en solitaire prend une couleur imprévisible et bouleverse sa vie.

« Amusez-vous », comme Annie Lemoine lorsqu’elle écrit…

C’est par son autobiographie, qu’elle est entrée dans le monde des auteurs. Son écriture simple donne des romans propices à une lecture allongée sur la plage durant les heures chaudes de l’été. Les phrases courtes et le choix du mot juste sont des réminiscences de la vie d’avant, sa vie de journaliste.

« Amusez-vous », comme une invitation ou un ordre au lecteur…

Le lecteur s’évade avec la narratrice dans une chambre d’hôtel avec vue sur mer. Des rencontres se succèdent mais rien de très amusant.

« Amusez-vous », comme un remède aux maux du personnage principal…

Dans les romans de l’ancienne journaliste, le protagoniste, une femme, est dans l’impasse. Une écrivaine, victime du syndrome de la page blanche, entame une nouvelle vie. Au travers d’évènements racontés de façon superficielle, Claire est en route vers le dénouement du roman.

« Amusez-vous », en dehors de la lecture de ce livre…

Malgré un résumé attractif, le roman manque de contenu. Que le jour recommence et que les romans d’Annie Lemoine ne laissent plus le lecteur sur ces fins.