Archive | juin, 2012

La fête du Travailleur Catalan…

28 Juin

« En 2012, elle sera joyeuse, rassembleuse, politique, porteuse de révolution citoyenne et de transformations sociales. » décrit dans son édito Nicolas Garcia, secrétaire départemental du PCF 66. Elle, c’est la fête du Travailleur Catalan qui s’ouvre demain au bocal du Tech, à Argelès sur Mer. Concerts et débats seront au programme de ce week-end festif qui succède à « la bataille du Front de gauche » pendant les dernières campagnes électorales. 

Le groupe de reggae/rock toulousains, Zebda, et les catalan de 100 grammes de têtes, investiront la grande scène demain soir dès 21h30. Trois autres scènes seront installées : la scène Côte Radieuse, la scène Perpignan et la scène Rivesaltes. Ainsi, à 20h, les Borones, Projet Lafaille et les Agitate Lips proposeront également de la pop/rock, « un live set non stop à la manière d’un DJ » ou du blues pop. Les EskaliBad’Boys, Davy Kilembé et Electric Octopus Orchestra prendront le relais à 0h30 avec du « rock alternateuf » ou du blues. 

Samedi, le groupe Kid Créole and the Coconuts se produira à 22h30 sur la grande scène. Les autres scènes accueilleront Tryoland, à 20h, Groov’in, Nilco et Brumaire, à 21h, et T. Time Fantasy, L’impasse humaniste et Crate and the dead sheeps, à 0h30. 

La fête du Travailleurs Catalans « sera bigarrée, populaire, lucide, intelligente, combative, comme un meeting de Jean-Luc Mélenchon, comme la longue et belle campagne que nous avons mené avec le Front de gauche » ajoute dans son édito Nicolas Garcia. L’exposition « Les 139 jours de grève des Postiers Marseillais » donnera lieu à un débat samedi, à 18h, avec comme intitulé : Pour un service public postal de proximité. Ensuite, à 20h, Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, tiendra un meeting. 

Enfin, en parallèle de la fête au bocal du Tech, une course de 10km est organisée samedi, à 19h.

Vendredi 29 et samedi 30 juin.
Bocal du Tech, Argelès sur Mer.
Pass 15 euros les deux jours.

Publicités

Pas de vent pour la Saint-Jean…

24 Juin

Les villes et villages catalans ont célébré hier soir la fête de la Saint-Jean. Comme chaque année, la flamme est descendue du Canigou et comme chaque année, elle est arrivée en barque au Barcarès. Toutefois, contrairement aux années précédentes, le vent n’était pas au rendez-vous, la foule était plus nombreuse et les pompiers ont rapidement éteint le feu. Au cours de cette soirée, touristes et Barcarésiens ont appris ou se sont remémorés les origines de la fête de la Saint-Jean. Après avoir écouté la célèbre sardane « Santa Espina » ou l’hymne catalan « Els Segadors », la foule s’est dirigée sur la place de la République pour danser toute la nuit aux sons de grands classiques de la variété.  

Revivez cette soirée en images…

Le gouvernement Ayrault II…

21 Juin

Le palais de l’Elysée.

Après les élections législatives qui ont conféré tous les pouvoirs à la gauche, un mini-remaniement a été opéré. Le secrétaire général de l’Élysée, Pierre-René Lemas a annoncé la composition du gouvernement sur le perron de l’Élysée, après la fin des Journaux Télévisés.

Le gouvernement Ayrault II est paritaire – 19 hommes et 19 femmes – et compte quatre nouveaux membres. Anne-Marie Ecoffier (PRG), Hélène Conway (PS), Thierry Repentin (PS) et Guillaume Garot (PS) y font leur entrée. Le changement majeur est le départ de Delphine Batho, réélue députée dès le premier tour des élections, de son poste auprès de la garde des sceaux pour le ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie. Sa prédécesseur, Nicole Bricq, inaugure le ministère du commerce extérieur.

Voici la compostion du nouveau gouvernement. Les changements sont inscrits en gris

Les ministres…

Ministre des affaires étrangères : Laurent Fabius
Ministre de l’éducation nationale : Vincent Peillon
Ministre de la justice, garde des sceaux : Christiane Taubira
Ministre de l’économie, des finances et du commerce extérieur : Pierre Moscovici
Ministre des affaires sociales et de la santé : Marisol Touraine
Ministre de l’égalité des territoires et du logement : Cécile Duflot
Ministre de l’intérieur : Manuel Valls
Ministre du commerce extérieur : Nicole Bricq
Ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie : Delphine Batho
Ministre du redressement productif : Arnaud Montebourg
Ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social : Michel Sapin
Ministre de la défense : Jean-Yves Le Drian
Ministre de la culture et de la communication : Aurélie Filippetti
Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche : Geneviève Fioraso
Ministre des droits des femmes, porte-parole du gouvernement : Najat Vallaud-Belkacem
Ministre de l’agriculture et de l’agroalimentaire : Stéphane Le Foll
Ministre de la réforme de l’Etat et de la décentralisation : Marylise Lebranchu
Ministre des Outre-Mer: Victorin Lurel
Ministre de l’artisanat, du commerce et  du tourisme : Sylvia Pinel
Ministre des sport, de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative : Valérie Fourneyron

Les ministres délégués…

Ministre délégué auprès du ministre de l’économie, des finances et du commerce extérieur, chargé du budget : Jérôme Cahuzac
Ministre délégué auprès du ministre de l’éducation nationale, chargé de la réussite éducative : George Pau-Langevin
Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des relations avec le Parlement : Alain Vidalies
Ministre délégué auprès de la ministre de l’égalité des territoires et du logement, chargé de la ville : François Lamy
Ministre délégué auprès du ministre des affaires étrangères, chargé des affaires européennes : Bernard Cazeneuve
Ministre déléguée auprès de la ministre des affaires sociales et de la santé, chargé des personnes âgées et de l’autonomie : Michèle Delaunay
Ministre délégué auprès du ministre de l’économie, des finances et du commerce extérieur, chargé de l’économie sociale : Benoît Hamon
Ministre déléguée auprès de la ministre des affaires sociales et de la santé, chargée de la famille : Dominique Bertinotti
Ministre déléguée auprès de la ministre des affaires sociales et de la santé, chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion : Marie-Arlette Carlotti
Ministre délégué auprès du ministre des affaires étrangères, chargé du développement : Pascal Canfin
Ministre déléguée auprès du ministre des affaires étrangères, chargée de la francophonie : Yamina Benguigui
Ministre délégué auprès de la ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, chargé des transports, de la mer et de la pêche : Frédéric Cuvillier
Ministre déléguée auprès du ministre du ministre de l’économie, des finances et du commerce extérieur, chargée des PME, de l’innovation et de l’économie numérique : Fleur Pellerin
Ministre délégué auprès du ministre de la défense, chargé des anciens combattants : Kader Arif
Ministre délégué auprès de la ministre de l’égalité des territoires et du logement, chargé de la Formation professionnelle et l’Apprentissage : Thierry Repentin
Ministre délégué auprès du ministre de l’agriculture et de l’agroalimentaire, chargé de l’agroalimentaire : Guillaume Garot
Ministre déléguée auprès du ministre des affaires étrangères, français de l’étranger : Hélène Conway
Ministre déléguée chargée de la décentralisation : Anne-Marie Ecoffier  

Législatives 2012 (13) : Neuf sortants réélus…

17 Juin

Dix députés de gauche et six députés de droite. Dans les Bouches du Rhône la gauche gagne deux sièges. Neuf députés sortants – six UMP et trois PS – ont été réélus ce soir. 

Sur le plan national plus, les femmes sont plus nombreuses à entrer à l’Assemblée Nationale. Dans les Bouches du Rhône, cependant, elles étaient trois à partir de 2007 et pourraient n’être que deux à partir de 2012 puisque si Marie-Arlette Carlotti reste au gouvernement, elle devrait laisser son siège à son suppléant, Avi Assouli.

1e circonscription

La député sortante de la 8e circonscription a, comme en 2007 battu son prédécesseur, sur cette 1e circonscription.

73 877 inscrits
40 240 votants
1 367 nuls, soit 38 873 exprimés

Valérie Boyer (UMP)      19 689  (50.65%)
Christophe Masse (PS)   19 184  (49.35%)

2e circonscription

Le maire du 4e secteur de Marseille a regagné son siège de député ce soir.

77 369 inscrits
41 886 votants
1 224 nuls, soit 40 662 exprimés

Dominique Tian (UMP)        23 771  (58.46%)
Jean-Pierre Mignard (PS)     16 891  (41.54%)

3e circonscription

La député sortante candidate dissidente PS à la suite de son renvoi devant le tribunal correctionnel pour détournement de fonds publics a été réélue. En outre du retrait de son investiture, Martine Aubry avait déclaré que Sylvie Andrieux serait exclue du PS si elle était condamnée. 

70 329 inscrits
37 291 votants
2 066 nuls, soit 35 225 exprimés

Sylvie Andrieux (PS)     17 962  (50.99%)
Stéphane Ravier (FN)    17 263  (49.01%)

4e circonscription

Le maire du 1er secteur de Marseille a largement battu son adversaire frontiste. 

58 696 inscrits
28 517 votants
1 339 nuls, soit 27 178 exprimés

Patrick Mennucci (PS)                     19 163  (70.51%)
Marie-Claude Aucouturier (FN)    8 015  (29.49%)

5e circonscription

La ministre déléguée aux personnes handicapées était la membre du gouvernement la plus « en danger ». Elle affrontait le député sortant, qui a siégé durant quatorze ans à l’Assemblée Nationale. Les dix neuf ministres candidats ont été élus ce soir, à l’instar de Jean-Marc Ayrault et de cinq autres ministres, élus dimanche dernier. 

68 665 inscrits
40 226 votants
1 215 nuls, soit 39 011 exprimés

Marie-Arlette Carlotti (PS)    20 212  (51.81%)
Renaud Muselier (UMP)         18 799  (48.19%)

6e circonscription

Le maire du 5e secteur de Marseille a été réélu. 

72 561 inscrits
40 706 votants
425 nuls, soit 40 281 exprimés

Guy Teissier (UMP)           17 101  (42.45%)
Pierre Semeriva (EELV)  15 091  (37.46%)
Laurent Comas (FN)           8 089  (20.08%)

7e circonscription

Le député sortant de la 4e circonscription l’a largement emporté face au candidat FN.

63 071 inscrits
28 553 votants
1 227 nuls, soit 27 326 exprimés

Henri Jibrayel (PS)           17 034  (62.34%) 
Bernard Marandat (FN)  10 292  (37.66%)

8e circonscription

Le candidat socialiste a enfin réussi son « parachutage », alors qu’il avait été battu dès le premier tour sur la 4e circonscription des Pyrénées Orientales en 2007, il l’a emporté de justesse, avec 318 voix d’avance sur le candidat UMP.

93 083 inscrits
55 994 votants
834 nuls, soit 55 160 exprimés

Olivier Ferrand (PS)      22 331  (40.48%)
Nicolas Isnard (UMP)   22 013  (39.91%)
Gérald Gerin (FN)           10 816  (19.61%)

9e circonscription

Le député sortant a largement été réélu. Ce sera le quatrième mandat de Bernard Deflesselles, qui siège au palais Bourbon depuis 1999.

92 600 inscrits
45 858 votants
5 894 nuls, soit 39 964 exprimés

Bernard Deflesselles (UMP)  25 001  (62.56%)
Joëlle Melin (FN)                       14 963  (37.44%)

10e circonscription

En raison de l’accord entre Europe Ecologie-Les Verts et le Parti Socialiste, il n’y avait pas de candidat socialiste sur cette circonscription et c’est l’écologie François-Michel Lambert qui ira siéger à l’Assemblée Nationale. 

100 187 inscrits
60 217 votants
966 nuls, soit 59 251 exprimés

François-Michel Lambert (EELV)   24 670  (41.64%)
Richard Mallie (UMP)                           22 592  (38.13%)
Pascale-Edith Guennec (FN)                11 989 (20.23%)

11e circonscription

Le député sortant a été réélu. Christian Kert est député de la 11e circonscription depuis 1988.

85 346 inscrits
47 557 votants
1 396 nuls, soit 46 161 exprimés

Christian Kert (UMP)   23 531  (50.98%)
Gaëlle Lenfant (PS)       22 630  (49.02%)

12e circonscription

Le candidat socialiste a battu le député sortant de 373 voix. 

89 006 inscrits
51 000 votants
776 nuls, soit 50 224 exprimés

Vincent Burroni (PS)    18 754  (37.34%)
Eric Diard (UMP)            18 381  (36.60%)
Paul Cupolati (FN)         13 089  (26.06%)

13e circonscription

Michel Vaxe, député communiste de la 13e circonscription depuis 1997 avait renoncé à se présenter cette année. C’est le candidat du Front de gauche qui l’a emporté ce soir. Le maire de Martigues était soutenu par le PS puisque entre les deux tours, René Raimondi (PS) s’était désisté en sa faveur pour faire barrage au Front national.

90 571 inscrits
52 197 votants
2 561 nuls, soit 49 636 exprimés

Gaby Charroux (FDG)      29 919  (60.28%)
Béatrix Espallardo (FN)  19 717  (39.72%)

14e circonscription

Jean-David Ciot l’a emporté face à la députée sortante et maire d’Aix-en-Provence. 

93 933 inscrits
55 745 votants
1 697 nuls, soit 54 048 exprimés

Jean-David Ciot (PS)                          28 941  (53.55%)
Maryse Joissains-Masini (UMP)   25 107  (46.45%)

15e circonscription

Le député sortant a été réélu devançant largement son adversaire Divers gauche. 

98 258 inscrits
60 452 votants
802 nuls, soit 59 650 exprimés

Bernard Reynes (UMP)        24 812  (41.60%)
Nicette Aubert (DVG)           21 434  (35.93%)
Olivia Ponsdesserre (FN)    13 404  (22.47%)

16e circonscription

Michel Vauzelle a été réélu. Le désistement de l’UMP,  Roland Chassain, en faveur de la candidate du Front national n’a pas contré président du conseil général de PACA. 

88 592 inscrits
54 465 votants
nuls, soit exprimés

Michel Vauzelle (PS)    26 814  (51.29%)
Valérie Laupies (FN)    25 469  (48.71%)

Législatives 2012 (34) : L’Hérault bascule à gauche…

17 Juin

Huit députés PS et un député écologiste. La vague rose a inondé l »Hérault, qui comptait cinq députés UMP sur 7 circonscriptions. 

Sur la 1e circonscription où le PS ne présentait pas de candidat, l’écologiste, Jean-Louis Roumegas, a battu le député sortant.

Sur les 2e, 3e, 4e et 8e circonscription, les candidats socialistes ont largement battu les candidats UMP. De même, sur la 5e circonscription, Kléber Mesquida a été réélu, en devançant largement son adversaire du FN.

Sur la 6e circonscription, Elie Aboud, député sortant, qui avait remplacé Paul-Henri Cugnenc, élu le 17 juin 2007 et décédé le 4 juillet 2007, n’a été battu que de 10 voix par Dolores Roques, au sein d’une triangulaire avec le FN. Sur la 9e circonscription, ce sont 555 voix qui séparent le nouveau député, Patrick Vignal, de son concurrent UMP. Dans la seconde triangulaire de l’Hérault, Sébastien Denaja, est largement arrivé en tête, devant le sortant UMP et la candidate frontiste. 

1e circonscription

79 107 inscrits
44 689 votants
2 069 nuls, soit 42 620 exprimés  

Jean-Louis Roumegas (EELV)   21 354  (50.10%)
Christian Jeanjean (UMP)           21 266  (49.90%)

2e circonscription

58 366 inscrits
29 145 votants
1 012 nuls, soit 28 133 exprimés  

Anne-Yvonne Le Dain (PS)   18 666  (66.35%)
Anne Brissaud (UMP)                9 467  (33.65%)

3e circonscription

77 416 inscrits
45 656 votants
2 698 nuls, soit 42 958 exprimés  

Fanny Dombre Coste (PS)   23 559  (54.84%)
Jean-Pierre Grand (UMP)    19 399  (45.16%)

4e circonscription

103 243 inscrits
60 678 votants
2 351 nuls, soit 58 327 exprimés  

Frédéric Roig (PS)        32 306  (55.39%)
Robert Lecou (UMP)   26 021  (44.61%)

5e circonscription

90 937 inscrits
54 313 votants
3 445 nuls, soit 50 868 exprimés  

Kléber Mesquida (PS)        31 237  (61.41%)
Constance Calandri (FN)   19 631  (38.59%)

6e circonscription

86 217 inscrits
52 567 votants
675 nuls, soit 51 892 exprimés  

Dolores Roque (PS)                   20 665  (39.82%)
Elie Aboud (UMP)                      20 655  (39.80%)
Guillaume Vouzellaud (FN)   10 572  (20.37%)

7e circonscription

95 974 inscrits
62 232 votants
1 074 nuls, soit 61 158 exprimés  

Sébastien Denaja (PS)    26 247  (27.34%)
Gilles D’Ettore (UMP)    22 826  (23.78%)
France Jamet (FN)          12 085  (19.76%)

8e circonscription

80 691 inscrits
45 732 votants
1 992 nuls, soit 43 740 exprimés  

Christian Assaf (PS)      24 161  (55.24%)
Arnaud Julien (UMP)  19 579  (44.76%)

9e circonscription

75 616 inscrits
43 414 votants
1 874 nuls, soit 41 540 exprimés  

Patrick Vignal (PS)                 21 046  (50.66%)
Stephan Rossignol (UMP)   20 494  (49.34%)

Retrouver les résultats du premier tour dans l’Hérault.

Législatives 2012 (30) : Vague rose et élection de Collard…

17 Juin

Quatre députés socialistes, un député écologiste et un député du Rassemblement Bleu Marine. Quatre députés sortants – trois UMP et un NC – sur cinq ont été battus ce soir. William Dumas (PS) est l’unique sortant largement réélu ce soir sur la 5e circonscription. 

1e circonscription

83 375 inscrits
50 057 votants
659 nuls, soit 49 398 exprimés  

Françoise Dumas (PS)   20 694  (41.89%)
Yvan Lachaud (NC)        16 923  (34.26%)
Julien Sanchez (FN)        11 781  (23.85%)

2 circonscription

Le président du comité de soutien de Marine Le Pen lors de l’élection présidentielle a été élu député. Il rejoindra dans l’hémicycle Marion Maréchal-Le Pen, élue dans la 3e circonscription du Vaucluse, qui, à 22 ans, devient la plus jeune député de la la Ve République. Son grand père, Jean-Marie Le Pen, avait 28 ans lorsqu’il est entrée à l’Assemblée Nationale en 1956. La chef de file du FN a, quant à elle, été  battue de 118 voix sur la 11e circonscription du Pas-de-Calais et devrait déposer un recours. 

82 311 inscrits
53 897 votants
694 nuls, soit 53 203 exprimés  

Gilbert Collard (FN)        22 780  (42.82%)
Katy Guyot (PS)                 22 110  (41.56%)
Etienne Mourrut (UMP)    8 313  (15.63%)

3e circonscription

88 908 inscrits
56 459 votants
843 nuls, soit 55 616 exprimés  

Patrice Prat (PS)                        23 047  (41.44%)
Jean-Marc Roubaud (UMP)   21 153  (38.03%)
Gilles Caitucoli (FN)                  11 416  (20.53%)

4e circonscription

87 722 inscrits
54 295 votants
1 942 nuls, soit 52 353 exprimés  

Fabrice Verdier (PS)     27 274  (52.10%)
Max Roustan (UMP)      25 079  (47.90%)

5e circonscription

93 425 inscrits
57 994 votants
3 859 nuls, soit 54 135 exprimés  

William Dumas (PS)    33 253  (61.43%)
Sybil Vergnes (FN)     20 882  (38.57%)

6e circonscription

77 642 inscrits
45 849 votants
729 nuls, soit 45 120 exprimés  

Christophe Cavard (EELV)   19 444  (43.09%)
Franck Proust (UMP)              14 366  (31.84%)
Sylvie Vignon (FN)                  11 310  (25.07%)

Retrouver les résultats du premier tour dans le Gard.

Législatives 2012 (66) : Trois députés PS et un UMP élus…

17 Juin

Un député UMP et trois députés PS. La vague rose annoncée dans le département a été barrée par l’exception du Front national sur la 2e circonscriptionFernand Siré, est le seul député sortant élu ce soir. Il s’agit néanmoins de sa première victoire à l’élection législatives. En 2007, Arlette Franco a été réélue, avec le maire de Saint Laurent de la Salanque comme suppléant.

Daniel Mach, député sortant de la 1e circonscription, qui arrivait en tête dimanche dernier, a été battu ce soir par le socialiste, Jacques Cresta. La député sortante de la 3e circonscription, Jacqueline Irles, arrivé à près de 9% derrière le candidat socialiste, Pierre Aylagas, lors du premier tour, a été largement battu ce soir. 

Ségolène Neuville, déjà largement en tête le 10 juin dernier, a battu le candidat UMP. L’appel de Marine Le Pen à battre la conseillère général n’a pas fait basculer la tendance. 

1e circonscription

67 600 inscrits
40 723 votants
910 nuls, soit 39 813 exprimés  

Jacques Cresta (PS)   17 098  (42.95%)
Daniel Mach (UMP)    13 464  (33.82%)
Louis Aliot (FN)             9 251  (23.24%)

2e circonscription

89 077 inscrits
53 548 votants
2 665 nuls, soit 50 883 exprimés  

Fernand Siré (UMP)              25 689  (50,49%)
Toussainte Calabrese (PS)  25 194  (49.51%)

3e circonscription

80 123 inscrits
49 827 votants
1 819 nuls, soit 48 008 exprimés  

Ségolène Neuville (PS)    25 458  (53.03%)
Jean Castex (UMP)           22 550  (46.97%)

4e circonscription

92 267 inscrits
56 996 votants
2 854 nuls, soit 54 142 exprimés

Pierre Aylagas (PS)          30 005  (55.42%)
Jacqueline Irles (UMP)   24 137  (44.58%)