Tag Archives: Patrick Bruel

Enfoirés 2013 : les artistes côté coulisses…

29 Jan

Dans les coulisses du Palais Omnisports de Paris Bercy, certains artistes, téléphones portables en mains, ont pris des photos et les ont partagé avec le public durant les six jours de concerts des enfoirés.

Patrick Bruel

Le chanteur a publié trois photos très appréciés (plus de 25 000 J’aime) depuis les coulisses des enfoirés sur sa page Facebook. Patrick Bruel a pris la pose avec Garou, quelque heures avant le premier concert, avec Jean-Jacques Goldman, alors que le spectacle battait son plein, vendredi soir ou avec Mika « le petit nouveau » de la troupe, dimanche soir.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jean-Marc Généreux

Le jury de l’émission Danse avec les stars a intégré la troupe de enfoirés pour deux soirs. Dans les coulisses, il y notamment retrouvé Shy’m et Amel Bent.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Maurane

Lors de la dernière représentation du concert des enfoirés 2013, lundi 28 janvierMaurane a inondé son compte Twitter de photos avec ses camarades, pour le plus grand plaisir des twittos qui en redemandaient. Dans les coulisses de La boîte à musique, la chanteuse a posé avec Shy’m, MC Solaar, Thomas Dutrons, Amel Bent, Nolwenn Leroy, Claire Keim, Jenifer, Michèle Laroque, Tal, Gad Elmaleh, Mika, Christophe Willem, Christophe Maé, Chimène Badi, Zaz, Pascal Obispo, Jean-Marc Génereux, Hélène Ségara, Zazie, Patrick Fiori et enfin Jean-Jacques Goldman.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La chanteuse est sans conteste celle qui a le plus animé la twittosphere depuis les coulisses durant les spectacles des enfoirés 2013. Elle est suivie de près par Alizée, Lorie, Shy’m et Tal, également très présentes sur Facebook, Twitter et Instagram.

Pascal Obispo

Présents chaque soir sur la scène du Palais Omnisports de Paris Bercy, Pascal Obispo a commencé à publier des photos des coulisses dimanche soir sur son compte twitter. Le chanteur prend la pose vêtu de cote de mailles ou de costumes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Hélène Ségara

La chanteuse est devenue photographe le temps de sept concerts à Bercy. Chaque matin, Hélène Ségara a publié quelques photos sur sa page Facebook. Les costumes sont toujours très présents dans les coulisses.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nathasha St-Pier

La chanteuse canadienne été l’une des rares à twitter des photos des coulisses lors des premiers concerts. Natasha St-Pier n’a cependant pas publier énormément d’images.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Retrouvez également les coulisses vues par Alizée, Lorie, Shy’m et Tal.

Publicités

La boîte à musique des enfoirés

27 Jan

enfoirés 2013La boîte a musique des enfoirés s’est refermée lundi 28 janvier. Les enfoirés étaient la scène du Palais Omnisports de Paris Bercy, du 23 au 28 janvier 2013. Le spectacle La boîte à musique a agité les réseaux sociaux, notamment la surprise pour Jean-Jacques Goldman à l’occasion du dernier concert. Les artistes ont partagé des instants des coulisses et les spectateurs ont évoqué leur ressenti sur le concert 2013. Voici un avant-goût, en images, du spectacle qui sera diffusé prochainement sur TF1.

Enfoirés 2013 : concert du mercredi 23 janvier

Enfoirés 2013 : concert du jeudi 24 janvier

Enfoirés 2013 : concert du vendredi 25 janvier

Enfoirés 2013 : concert du samedi 26 janvier

Enfoirés 2013 : concert du dimanche 27 janvier (13h30)

Enfoirés 2013 : concert du dimanche 27 janvier (20h)

Enfoirés 2013 : concert du lundi 28 janvier

Enfoirés 2013 : entrez dans les coulisses

La boîte à musique des enfoirés… J-1

22 Jan

enfoirés 2013« Attention au départ… » La boîte à musique des enfoirés s’ouvrira mercredi 23 janvier au Palais Omnisports de Paris Bercy, pour se refermer lundi 28 janvier. Après Lyon, la troupe se réunira dans la capitale, pour une série de sept concerts au profit des Restos du Cœur. Sur la scène parisienne, les artistes reprendront leur nouveau single Attention au départ.

Si les retours de Gad Elmaleh, Michèle Laroque ou Pierre Palmade étaient connus, le nom des « petits nouveaux » de l’édition 2013 ont été dévoilés mardi 22 janvier. Le chroniqueur Anthony Martin a révélé sur RTL la présence du chanteur Mika et du nageur Yannick Agnel cette année à Bercy. La chanteuse Tal a, quant à elle, annoncé qu’elle intégrera la troupe, via son compte Twitter :

Comme l’an dernier, certains artistes partagent d’ores et déjà les coulisses du spectacle sur les réseaux sociaux.

Retrouvez quelques images des répétitions des enfoirés 2013

Le bal des enfoirés… J-2

14 Mar

A quelques jours de la diffusion du spectacle Le bal des enfoirés, enregistré à Lyon, du 1 au 6 février et en attendant de retrouver Patrick Bruel, Liane Foly, Patrick Fiori ou encore Zazie, testez vos connaissances sur la célèbre troupe.

En 1999, qui a interprété « Le sud » en hommage à Nino Ferrer ?

En 2002, qui a interprété « Les marchés de Provence » en hommage à Gilbert Bécaud ?

En 2004, les enfoirés étaient dans la ville rose. Quels étaient les interprètes de « Toulouse » de Claude Nougaro ?

En 2010, quel duo de chanteuses a interprété « We are the world » en hommage à Michael Jackson ?

En 2011, qui a interprété « La montagne » en hommage à Jean Ferrat ?

Découvrez le détail de chaque réponse en cliquant dessus. Cinq nouvelles questions demain sur ce blog.  

Le bal des enfoirés… J-4

12 Mar

A quelques jours de la diffusion du spectacle Le bal des enfoirés, enregistré à Lyon, du 1 au 6 février et en attendant de retrouver Jean-Jacques Goldman, Mimie Mathy ou encore Matt Pokora, testez vos connaissances sur la célèbre troupe.

Quel artiste masculin a participé à toutes les éditions des enfoirés ?

Quelle artiste féminine détient le record de participation aux enfoirés ?

Après Paris, dans quelle ville les enfoirés se sont-ils produits le plus de fois ?

Les chansons de quel artiste français ont-elle été reprises 49 fois ?

Quelle année, les enfoirés ont-ils effectué leur plus grosse tournée, avec 13 spectacles ?

Découvrez le détail de chaque réponse en cliquant dessus. Cinq nouvelles questions demain sur ce blog.

Hier soir, c’était le grand bal des enfoirés…

6 Fév

« Ce soir c’est le grand bal, mets du fard sur tes idées pâles ». Dès le début, la troupe a donné le ton de la soirée avec cette reprise de la comédie musicale Mozart, l’opéra rock, la troisième en trois ans, après Tatoue-moi, en 2010 et L’assasymphonie, en 2011. Les enfoirés ont ouvert leur bal à la Halle Tony Garnier de Lyon, après y avoir posé leur village en 2006. Des retrouvailles célébrées par Mimie Mathy avec une chanson, sur la musique de JJG : « Je suis à Lyon, en plus c’est là que j’suis née ». Une référence à « Je suis bien nulle part», qu’elle a interprété les années précédentes. Ce retour en arrière entraine le public dans le monde de la joyeuse troupe après la chanson d’intro.

Outre C’est bientôt la fin, les chansons phares de l’année écoulée ont été reprises : une chanson d’Adèle, La jument de Michau de Nolwenn Leroy et bien évidemment L’horloge tourne de Mickael Miro. Les tubes intemporels n’ont pas été oublié et la chanson Je te promets de Johnny Hallyday, a eu un franc succès.

Entre les chansons, les sketchs se sont succédés avec en première ligne Kad Merad, qui commérait souvent sur les coulisses et les autres membres de la troupes et Mimie Mathy, qui parlait de « sa ville des Lumières ». Les petits nouveaux Shy’m et Matt Pokora étaient très présents dans les gag, présentés comme des fantasmes pour la gente masculine et féminine de la troupe. Nicolas Canteloup et Fabrice Luchini, fraichement arrivé, étaient des enfoirés très assidus lors de ses passages.

Pendant d’autres interludes, des artistes sont venus entonner des chansons de leur répertoire. Grégoire, Maxime Le Forestier et Patrick Bruel, guitares en main, ont respectivement repris Toi+Moi, San Francisco et Casser la voix. Dans ces moments, il y avait deux écoles dans le public. « Il vient faire sa promo » fustigeait une jeune femme lorsque Patrick Fiori est monté sur scène pour chanter Peut être que peut être. Pauline, qui assistait à son deuxième concert de la troupe, attendait avec impatience « ces moments là, ou on chante et on danse tous ensemble ». Regard rivé sur le prompteur, les chansons phares des enfoirés constituent une agréable moyen d’attendre le changement des décors. Pendant un « blanc », le public a tenté, le tout pour le tout, et a scandé « Jean-Jacques, une chanson ! ». Leur souhait n’a hélas pas été exhaussé.

Les trois chansons interprétées dans la fosse ont, quant à elles, mis tout le monde d’accord. « Ça fait plaisir de voir les chanteur à quelques centimètres de nous ». Les artistes filaient cependant rapidement en coulisses une fois leur passage terminé, afin de monter sur scène ou de préparer la suite. Les cris des spectateurs étaient d’autant plus forts que les enfoirés étaient près d’eux, à quelques exception près, comme Jean-Jacques Goldman et Patrick Bruel qui provoquaient énormément de remous à chacune de leurs apparitions. L’apothéose sonore s’est produite lors de la figuration dans un medley du footballeur Karim Benzema, ancien attaquant de l’OL, qui a été chaleureusement salué, en dépit du match nul de son ancienne équipe à Marseille. Une rencontre qui avait tenu en haleine Liane Foly et Mimie Mathy pendant leurs interventions.

Les enfoirés ont, un fois encore, brillé par leurs costumes, plus ou moins sobres ,en se déguisant en avocat ou en hôtesse de l’air, mais aussi en mur. Pour le final, cependant, seuls les interprètes de Encore un autre hiver arboraient la même tenue. Les autres se partageaient les costumes du final des éditions précédentes : celle de pierrot, de 2006, celle de nomade, de 2007, celle de 2008, celle de charlots de 2009, les manteaux rouges et chapeau hauts de forme de 2010 ou les jupes en tulle ou les kilt de l’an dernier. Les artistes dépareillés ont terminé leur show avec le single 2012, avant de reprendre à tue tête « Aujourd’hui on n’a plus le droit d’avoir faim ou d’avoir froid… ». Matt Pokora, Christophe Maé et Yannick Noah ont joué les prolongations, une fois les paillettes tombées.

Cliquer ici pour voir plus de photos du spectacle

25e nuit des Molières…

18 Avr

Un fil à la patte et Le repas des fauves ont été couronnés hier à la maison des Arts de Créteil. La 25e nuit des Molières a vu le sacre de la Comédie Française et de sa reprise de la pièce de George Feydeau. Christian Hecq s’est vu décerner le Molière du comédien tandis que Guillaume Gallienne a reçu celui du second rôle. Enfin le Français a été consacré meilleur théâtre public.

Avec six nominations, la pièce de Jon Fosse, Rêve d’automne est reparti avec trois statuettes, dont celle de la comédienne dans un second rôle pour Bulle Ogier. Les deux autres prix de cette adaptation de Patrice Chéreau étaient techniques et remis en l’absence de leurs détenteurs partis travailler pour la nouvelle adaptation du metteur en scène.

Coté théâtre privé, c’était la consécration pour Le repas des fauves et Julien Sibre à la fois Molière de l’adaptateur/traducteur et du metteur en scène pour la pièce. Peter Brook, un autre metteur en scène a été salué par un Molière d’honneur avant de recevoir celui du théâtre musical pour son travail sur La flûte enchantée aux Bouffes du Nord.

Catherine Hiegel a obtenu le Molière de la comédienne pour son rôle dans La mère de Florian Zeller. Émue, la comédienne a remercié toute l’équipe de la pièce, avant de s’adresser à sa fille présente dans la salle « Coline, c’est pour toi, pour que tu sois fière de moi ».

Entre deux remises de prix, des images d’archives, une reprise de « Quelqu’un m’a dit » par Michel Fau, le message des intermittents par Mélanie Laurent, des retours sur scène de Léa Drucker et Zabou Breitman dans la continuité de la pièce Jeux de scène, interprétée au début de la cérémonie et bien sur l’hommage à ceux et celles qui nous ont quitté cette année comme Annie Girardot, Laurent Terzieff et Bernard Giraudeau, ont rythmé la soirée.

Le prénom, cinq fois nominé, est rentré bredouille hier soir. Au cours de la cérémonie, Laurent Lafitte a déploré que Judith El Zein ne soit pas nominée, une allusion à l’absence de nomination de Patrick Bruel, le personnage principal de la pièce jouée au théâtre Édouard VII. Dans un autre genre, Henri IV, une fresque historique sur le souverain de l’édit de Nantes n’a remporté que le Molière du créateur de costume.

Après près de trois heures, la cérémonie s’est achevée avec une victoire du théâtre public et le triomphe de la maison de Molière.

Le palmarès…

Molière du comédien : Christian Hecq dans Un fil à la patte (remis par Françoise Fabian, Marie Christine Barrault et Evelyne Bouix)
Molière de la comédienne dans un second rôle : Bulle Ogier pour Rêve d’automne (remis par Mélanie Doutey et Laurent Lafitte)
Molière du comédien dans un second rôle : Guillaume Gallienne pour Un fil à la patte (remis par Mélanie Doutey et Laurent Lafitte)
Molière de la pièce comique : Thé à la menthe ou t’es citron ? (remis par Mélanie Doutey et Laurent Lafitte)
Molière d’honneur : Peter Brook (remis par Pierre Lescure et Juliette Binoche)
Molière du jeune talent féminin : Georgia Scalliet pour Les trois sœurs (remis par Alice Belaidi et Guillaume Gallienne)
Molière du jeune talent masculin : Guillaume Marquet pour Le dindon (remis par Guillaume Gallienne et Laurent Lafitte)
Molière de l’adaptateur/traducteur : Julien Sibre pour Le repas des fauves (remis par Guillaume Gallienne et Laurent Lafitte)
Molière du théâtre musical : Une flûte enchantée, mis en scène par Peter Brook (remis par Guillaume Gallienne et Laurent Lafitte)
Molière du créateur de costume : Jean-Daniel Vuillermoz pour Henri IV (remis par Valérie Bonneton et Laurent Lafitte)
Molière du créateur lumière : Dominique Bruguière pour Rêve d’automne (remis par Valérie Bonneton et Laurent Lafitte)
Molière du décorateur/scénographe : Richard Peduzzi pour Rêve d’automne (remis par Valérie Bonneton et Laurent Lafitte)
Molière de la comédienne : Catherine Hiegel pour La mère (remis par Édouard Baer et Michel Galabru)
Molière de l’auteur francophone vivant : Joël Pommerat pour Ma chambre froide (remis par Judith Magre et Laurent Lafitte)
Molière du metteur en scène : Julien Sibre pour Le repas des fauves (remis par Judith Magre et Laurent Lafitte)
Molière du spectacle jeune public : Vy (remis par Arthur Jugnot)
Molière des compagnies : Ma chambre froide (remis par Judith Magre et Laurent Lafitte)
Molière du théâtre privé : Le repas des fauves (remis par Michel Galabru)
Molière du théâtre public : Un fil à la patte (remis par Michel Galabru)