Tag Archives: Bompas

Nicolas Sarkozy dans les Pyrénées-Orientales…

13 Avr

A la veille de son rassemblement sur la place de la Concorde à Paris, Nicolas Sarkozy sera, samedi 14 avril, dans les Pyrénées-Orientales.

Accompagné du ministre de la défense, Gérard Longuet et des secrétaires d’États, Marc Laffineur et Jeannette Bougrab, le président de la république débutera sa visite en terre catalane à Rivesaltes. A 14h30, il rencontrera des harkis et des rapatriés. L’année du cinquantième anniversaire des accords d’Evian, le chef de l’État visitera, ensuite, le camp Joffre, avant de déposer une gerbe au mémorial.

Le candidat UMP poursuivra son déplacement à la préfecture de Perpignan. A 16h, il discourra et décorera le général François Meyer, des insignes de Grand Officier de la Légion d’Honneur. En 1962, ce militaire, en désobéissant à sa hiérarchie, a organisé le rapatriement en France de harkis, condamnés à mort en Algérie.  

Enfin, le président/candidat clora sa visite en intervenant, aux alentours de 17h30, lors d’une réunion publique, à la halle des sports de Bompas.

Le Front National, accusant Nicolas Sarkozy de « tenter de s’approprier une mémoire qu’il a méprisée pendant cinq ans », a annoncé une contre-manifestation sur le même thème. Le vice-président du FN, Louis Aliot, le conseiller régional du Languedoc-Roussillon, Alain Jamet et Gilbert Collard déposeront à 11h, une gerbe devant le monument aux morts du square Bir-Hakeim de Perpignan.

Retrouvez tous les déplacements des candidats en Languedoc Roussillon.

Claira XIII triomphe à Gilbert Brutus…

4 Avr

Claira a écrasé Bompas, 58 à 10, hier au stade Gilbert Brutus, remportant ainsi la Coupe du Roussillon Francis Lévy.

Le stade Gilbert Brutus pour une finale de Coupe de Fédérale, un rêve devenu réalité pour ce derby Claira/Bompas. Perdants du tirage au sort, les Clairanencs arboraient pour la première fois un maillot blanc. Auparavant, comme leurs voisins Bombassenqs, ils étaient de vert vêtus. Les supporters étaient sur leur 31, les tribunes avaient troqué le sang et or pour le vert : perruques, maquillage, banderoles et même pom pom. Pour leur entrée sur le terrain, les deux équipes ont traversé une haie d’honneur de pom pom girls. Les joueurs se sont présentés, alignés devant les gradins et ont serré la main à Jean Paul Batlle, maire de Bompas, Joseph Puig, maire de Claira et nouveau conseiller général du canton de Saint Laurent de la Salanque, ainsi qu’à des représentants du comité de rugby à XIII.

Claira ouvre le score, avec un essai de Mickael Basty sur coup de pied de William Pailles, à la huitième minute (6 à 0). Ce n’est qu’à la vingtième minute, qu’Haizoun marque, mais les Bompassenqs n’égaliseront pas à cause d’un poteau sortant (6 à 4). Mais Claira ne veut pas se faire rattraper et William Pailles file à l’essai, à la vingt-huitième minute (12 à 4). A la vingt cinquième minute, Bompas a écopé d’un carton jaune. Cependant à la trentième minute, le jeu s’arrête car treize joueurs Bompassenqs sont encore sur le terrain. A la trente troisième minute, Bompas frôle l’essai, mais une passe ratée fait sortir le ballon. Pierre-Yves Formenti marque un essai à la trente quatrième minute (18 à 4). Bompas subit un second carton jaune, ce qui n’empêche pas Arnaud Fabre de signer un essai, à la trente septième minute (18 à 10). Un coup de sifflet signale la mi temps. Les pom pom girls font leur show sur le terrain en attendant la reprise du match.

Au coup d’envoi de la deuxième mi temps, Claira ne se voit pas encore vainqueur et dès la quarante et unième minute, Mickael Basty va à l’essai, à la suite d’un coup de pied de William Pailles (22 à 10), suivi de Fabien Cabestany, à la quarante huitième minute (28 à 10). Nasser Boulhala sanctionné d’un carton rouge, oblige Bompas à terminer le match à douze. Claira continue de valser avec les essais, Jérôme Llopis, à la soixante quatrième minute (34 à 10), un essai de Cédric Vera est néanmoins refusé, à la soixante sixième minute, alors « qu’il y était » selon le jeune homme. Mais la valse reprend de plus belle, Jean-Antoine Cortes, à la soixante septième minute (40 à 10), Nicolas Valade, à la soixante et onzième minute (46 à 10), Alain Bégué, à la soixante quatorzième minute (52 à 10) et Jean-Antoine Cortes, à la soixante dix septième minute (58 à 10). Tous renforcés par Fabien Cabestany qui n’a raté qu’une transformation sur les dix essais Clairanencs.

Au coup de sifflet final, c’est l’euphorie. Les joueurs portent leur président, Claude Montesinos avant d’aller chercher la coupe. William Pailles se voit remettre le trophée de l’homme du match, aux côtés de Fabien Cabestany, capitaine de l’équipe a qui l’on remet la coupe Francis Lévy. L’équipe vainqueur va saluer ses supporters en brandissant fièrement son trophée. « Ce soir, la coupe reste chez Pailles et dans la semaine, elle va voyager chez les joueurs » explique Mickael Nierga, baroudeur de Pia, venu renforcer Claira XIII pour la finale. Face à des Bompassenqs qui ont multiplié les fautes, les Clairanencs ont remporté une finale avec près de cinquante point d’écart. La dernière ?

Lire la suite

Victoire mitigée pour Claira XIII…

14 Fév

Claira a battu Bompas 38-26, dans son stade, à l’occasion du match retour du championnat de fédérale du Languedoc Roussillon (poule C). Le village fêtait carnaval et la rencontre a débuté et s’est terminée au rythme des musiques de la Cavalcade.

Seulement treize joueurs Bompassencqs ont parcouru les quelques kilomètres qui les séparaient du stade municipal de Claira, pour ce derby. Une aubaine pour les Clairanencs, qui enchainent trois essais (14 à 0) en moins de vingt cinq minutes. Mais l’équipe s’endort sur ses lauriers et se voit vainqueur avant l’heure. A la trente quatrième minute, les visiteurs égalisent (14 à 14).

Néanmoins Fabien Cabestany marque un essai et le transforme à la trente septième minute. Comme il est d’usage dans les derby, une bagarre s’esquisse. Résultat, un carton jaune pour un joueur de chaque équipe à une minute de la mi-temps (20 à 14).

Les Bompassencqs poursuivent le match avec des blessés qui ne peuvent pas être remplacés. La deuxième mi-temps se joue beaucoup plus en défense. Une seconde bagarre s’ébauche et entraine deux nouveaux cartons jaunes des deux parts. La rencontre s’achève sur une victoire de Claira (38 à 26), prévue d’avance, mais qui aurait pu leuréchapper. « Le manque d’effectif nous a coûté la victoire. » déclare l’entraineur de Bompas.

Claira n’a pas assez profité du manque d’effectif de l’équipe adverse. « On aurait pu mieux faire » ne cessent de répéter les joueurs Clairanencs. Cependant le club conserve sa deuxième place au classement, à seulement quatre points de Béziers.

Lire la suite

Un début de saison en demi-teinte pour Claira XIII…

12 Déc

Ce dimanche, c’était relâche pour Claira XIII, après une défaite écrasante à Béziers (52-22) le week end dernier. Les joueurs ne reprendront le chemin du stade qu’après les vacances de fin d’année.

Claira XIII

Le premier match, face à Bompas, représente la plus belle victoire de ce début de saison pour l’équipe, bien qu’elle ne soit pas la plus écrasante par le score (20-14). Mais la semaine qui a suivi ce match victorieux, l’équipe réserve des baroudeurs de Pia essuyait une défaite à domicile, face à Estagel (44-22). Claira XIII s’est ensuite imposée contre Preixan (46-17), mais l’entraineur, Lionel Subirats, déclarait « C’était un bon match, mais il y a mieux à faire ». Les joueurs clairanencs n’ont pas mieux fait durant le mois de novembre, puisqu’ils n’ont pas joué. Sans se déplacer, ils ont gagné, par forfait de Montpellier. Enfin, dimanche dernier, le club a subi une amère défaite face à Béziers. Après une première mi-temps correcte, les joueurs ont perdu leur motivation. Lionel Subirats a déclaré à L’indépendant « Aujourd’hui, c’était Carnaval à Béziers. Si les joueurs n’ont pas envie de jouer, qu’ils trouvent une autre activité ».

Le tirage au sort des quarts de finale du championnat du Roussillon s’est déroulé jeudi soir. Pour Claira, ce sera un derby qui l’opposera à Saint Laurent, le 9 janvier prochain. Reste à savoir si la nouvelle année sera placée sous le signe de la stabilité pour Claira XIII…