Archive | octobre, 2012

La cuina de Montserrat : Les spaghettis au wok…

27 Oct

Montserrat adore cuisiner : les plats catalans dont elle a hérité les recettes de sa grand mère ou de purs produits de son imagination. Tout est prétexte à passer derrière les fourneaux pour cette jeune Catalane qui rapporte toujours de nouvelles recettes de ses voyages à l’étranger.

Avec son wok, Montsé s’amuse à ajouter des ingrédients de même longueur et de même épaisseur que les spaghettis pour obtenir, un trio de pâtes de différentes couleurs. Il y a de nombreuses possibilités pour cuisiner des spaghettis avec un wok : Pour le choix des légumes et de la viande. 

Ingrédients :
200g de spaghetti
10 grains de coriandre
3 escalopes de poulet
3 carottes
2 petits piments séchés
2 gousses d’ail
1 courgette
1 citron vert
sauce soja
poivre

Découper les carottes et la courgette en longs bâtonnets. Les faire cuire six minutes, pour les carottes et quatre minutes, pour la courgette.

Piler l’ail, la coriandre, le piment, le zeste du citron et le poivre.

Cuire les spaghettis cinq minutes de moins que le temps indiqué sur le paquet puisqu’ils finiront de cuire dans le wok.

Découper le poulet en lamelles et le faire revenir dans le wok.

Ajouter les épices et quatre à cinq cuillères à soupe de sauce soja.

Ajouter les spaghettis et les bâtonnets de carotte et de courgette.

Laisser mijoter deux minutes et servir.

Marie-Arlette Carlotti dans les Pyrénées-Orientales…

24 Oct

Marie-Arlette Carlotti lors de la visite de Jean-Marc Ayrault à Marseille.

Une Marseillaise en Catalogne ! La ministre déléguée auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion sera en déplacement jeudi 25 et vendredi 26 octobre dans les Pyrénées-Orientales.

Née à Béziers, Marie-Arlette Carlotti qui est arrivée très jeune à Marseille, retrouvera sa région natale. L’ancienne députée poursuivra ensuite sa route vers l’Ouest, jusqu’à Toulouse, où elle est attendue pour le congrès du Parti Socialiste.

La cuina de Montserrat : Des gnocchis…

20 Oct

Montserrat adore cuisiner : les plats catalans dont elle a hérité les recettes de sa grand mère ou de purs produits de son imagination. Tout est prétexte à passer derrière les fourneaux pour cette jeune Catalane qui rapporte toujours de nouvelles recettes de ses voyages à l’étranger.

Cette fois, c’est l’Italie qui a inspiré Montsé. Elle prépare des gnocchis, ces pâtes dont il existe plusieurs recettes. Montserrat a opté pour celles à base de pomme de terre.

Ingrédients :
400g de pommes de terre
100g de farine
1 jaune d’œuf
sel

Éplucher et couper les pommes de terre. Les plonger dans une casserole remplie d’eau.

Écraser les pommes de terre.

Ajouter la farine, le jaune d’œuf et une pincée de sel. Pétrir le tout.

Saupoudrer le plan de travail de farine.

Faire des boudins et les découper pour obtenir des morceau d’environ 1,5cm.

Appuyer une fourchette sur le dessus de chaque mini boudin.

Plonger les gnocchis dans de l’eau bouillante. Lorsqu’ils remontent, ils sont cuits. 

Saupoudrer de parmesan et servir.

La cuina de Montserrat : Le hareng à la tomate…

13 Oct

Montserrat adore cuisiner : les plats catalans dont elle a hérité les recettes de sa grand mère ou de purs produits de son imagination. Tout est prétexte à passer derrière les fourneaux pour cette jeune Catalane qui rapporte toujours de nouvelles recettes de ses voyages à l’étranger.

De son séjour en Norvège, Montsé a rapporté de nombreuses recettes à base de poisson et notamment de hareng. Aujourd’hui, elle s’attelle à reproduire une entrée sucrée/salée : Le hareng à la tomate.

Ingrédients :
750ml d’huile d’arachide
500ml de sucre
2 filets de hareng 
un oignon
concentré de tomate
vinaigre
eau

Mélanger une cuillère à soupe et demie de concentré de tomate avec le sucre et l’huile.

Ajouter une cuillère à soupe de vinaigre et une d’eau.

Couper l’oignon en rondelles.

Détailler les harengs en bâtonnets.

Dans une terrine alterner les couches d’oignon et de harengs.

Recouvrir de sauce.

Faire mariner une nuit au réfrigérateur.

Tous les espoirs sont permis…

10 Oct

Kay qui rêve de retrouver l’intimité perdue avec son époux Arnold, l’entraîne dans le Maine pour une semaine de consultations avec un thérapeute spécialisé dans les problèmes conjugaux. Tel est le point de départ de Tous les espoirs sont permis, sorti en salle aujourd’hui. Ce couple de sexagénaires marié depuis trente et une années, c’est Tommy Lee Jones et Meryl Streep. Face à ce duo d’acteurs, Steve Carell incarne l’imperturbable docteur Feld. Ce thérapeute spécialisé dans les problèmes conjugaux rythme le film avec ses questions gênantes et ses exercices.

Ces devoirs thérapeutiques pour pimenter la vie sexuelle du couple, donnent à cette comédie romantique un ton plutôt navrant. Seule l’humeur ronchonne de monsieur extirpe quelques éclats de rires. Ni les regards noirs de Tommy Lee Jones, ni les yeux emplis de larmes de Meryl Streep ne parviennent à intéresser les spectateurs à la vie de ce couple qui tente de briser la routine dans laquelle il est enlisé.

La seconde collaboration de David Frankel avec l’actrice trois fois oscarisée démarre en quatrième position au box-office, loin derrière la deuxième place de Le diable s’habille en Prada qui avait rassemblé 2,1 millions de spectateurs en France. Cependant, tous les espoirs sont permis…

La cuina de Montserrat : Une tarte à la carotte…

6 Oct

Montserrat adore cuisiner : les plats catalans dont elle a hérité les recettes de sa grand mère ou de purs produits de son imagination. Tout est prétexte à passer derrière les fourneaux pour cette jeune Catalane qui rapporte toujours de nouvelles recettes de ses voyages à l’étranger.

Pour changer des carottes râpées, bouillies ou sautées, Montsé a innové avec une tarte à la carotte. En y ajoutant du jambon blanc et de la ricotta, elle a concocté un plat complet. 

Ingrédients :
250g de ricotta
4 carottes
4 tranches de jambon blanc
3 œufs
2 gousses d’ail
1 pâte feuilletée

Préchauffer le four à 210°C.

Éplucher les carottes. Les couper en rondelles et les faire bouillir.

Couper le jambon en lanières.

Mélanger les œufs et la ricotta.

Peler et dégermer l’ail et l’ajouter au mélange.

Ajouter le jambon et les carottes.

Étaler la pâte dans le moule. Recouvrir avec la préparation.

Faire cuire 20 minutes.