Tag Archives: Marie Roses

Alain Ferrand élu maire…

3 Sep

Le maire et une partie de son équipe

La première réunion du nouveau conseil municipal élu le week-end dernier s’est déroulée ce matin à l’hôtel de ville. Les 27 étaient présents pour élire le maire et ses adjoints. Alain Ferrand retrouve aujourd’hui le siège sur lequel son épouse l’avait suppléé, il y a douze ans. Contrairement à ce qu’il avait été annoncé dimanche soir, il n’y aura pas de recours.

Ont également été élus adjoints avec 20 voix, au scrutin de liste :

Marie Roses : 1e adjoint (Finances / Affaires financières / Personnel municipal)
Frédéric Aloy : 2e adjoint (Urbanisme / Aménagement du territoire) 
Micheline Martinez : 3e adjoint (Commerce)
Robert Alcaraz : 4e adjoint (Environnement)
Françoise Peltier : 5e adjoint (Associations / Animation)
Georges Badie : 6e adjoint (Sécurité / Police municipale et portuaire) 
Marie-Hélène Charles : 7e adjoint (Ecole / Cantine / Jeunesse)
André Galaup : 8e adjoint (Travaux de proximité)

Tous les adjoints pourront signer à la place du maire en son absence.

Dans l’esprit de la liste « Continuons ensemble », il n’y pas de grands changements dans l’équipe municipale. Les quatre anciens adjoints de Joëlle Ferrand deviennent ceux de son époux. Pour compléter les huit sièges, quatre anciens conseillers délégués sont promus.

La majorité reste toutefois faible, puisqu’il y a sept élus de l’opposition, tous présent pour ce premier conseil. En 2008, Joëlle Ferrand était reconduite dans ses fonctions par 23 voix et sans opposition, les trois élus de la liste de René Aubert étant démissionnaires et Jean-Louis Jimenez, absent.

PMCA (Perpignan-Méditerranée Communauté d’Agglomération)…
Alain Ferrand est élu vice président de la communauté d’agglo. Pierre Sala, ancien ancien conseiller délégué à l’aménagement urbains, aux travaux de proximité et aux espaces verts est le deuxième vice-président. 
Loïc Tomissi, Marie Roses, Jean-Marie Pacifico, Jean-Louis Merignac-Ferrie, Colette Leroy et Francine Martins sont élus conseillers titulaires pour représenter le Barcarès à la communauté des communes.

Après ces élections, place à l’apéritif républicain…

Publicités

Un maire avant ce week-end au Barcarès…

29 Août

Alain Ferrand et Marie Roses après l'annonce des résultats

Après l’élection hier au premier tour du scrutin d’Alain Ferrand, le conseil municipal devrait élire son maire et ses adjoints samedi à 11h. La date pourrait changer mais la commune aura un nouveau maire au plus tôt vendredi et au plus tard dimanche. D’ici là, comme en 1995, cette élection devrait faire l’objet d’un recours puisque les candidats malheureux pourraient en déposer un.

Les listes « Continuons ensemble », « Le citoyen Barcarésien » et « Vers un nouveau départ » ont respectivement obtenu 20, 4 et 3 sièges. Le conseil municipal est donc composé d’Alain Ferrand, Marie Roses, Frédéric Aloy, Marie-Hélène Charles, Robert Alcaras, Colette Leroy, Pierre Sala, Micheline Martinez, Jean-Louis Merignac-Ferrie, Colette Detaux, André Galaup, Françoise Peltier, Georges Badie, Marie Duggaud, Loïc Tomissi, Paule Du Mouza, Martial Guerin, Laura Fabiau, Jean-Marie Pacifico, Francine Martins, Jean-Louis Disaro, Sabine Muller, Régis Bedos, Christine Ribière, Véronique Pastoureau, Alain Cyprien et Francine Millot. Le doyen présidera le conseil municipal jusqu’à l’élection du maire.

La fête des pêcheurs à Port-Barcarès…

15 Août

Il fallait être courageux et patient pour attendre le départ des chalutiers qui partaient déposer la gerbe de fleurs en mémoire aux pêcheurs disparus en mer de Port-Barcarès. Sous le soleil, les plus passionnés ont attendu près d’une heure.

Il est l’heure… Voiliers, bateaux à moteur et même jet-ski quittent le port pour être en première ligne lors du dépôt de gerbe en mer.

L’embarcation de la municipalité prend enfin le large sous une multitude d’oiseaux lancés au dessus d’elle.

« Oh p….., c’est Roses » s’exclame Geneviève à l’approche du bateau de la mairie. « Mais il y a Joëlle aussi » la rassure son amie. Quelques pas pas plus loin, Martine s’interroge « Je croyais qu’elle avait été virée, la mairesse. »

En attendant le retour des embarcations, une poignée de novices s’initie à la sardane. Pour garnir la ronde, une tradition est inventée : « si à la fin de sa première sardane, on boit un verre de muscat de Rivesaltes, on vit centenaire. » 

D’autre part, la fanfare Penya mistral tente, en vain, d’animer la fin de matinée, recouvrant le flaviol de la sardane voisine. 

A la suite du dépôt solennel de gerbe en mer, place à l’amusement. Quelques joueurs se balancent des seaux d’eau d’une embarcation à l’autre. Quand un jet-ski s’en mêle, c’est l’éclaboussement garanti. Résultat : ils sont peu, encore secs lors de l’amarrage.

Enfin, l’animation phare de la matinée : l’apéritif servi par Barcanim.

L’après midi est rythmée par les joutes sétoises et le concert de musique catalane.

Aux alentours de 23h, le ciel de Port-Barcarès s’embrase…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

« Continuons ensemble… » ?

6 Août

Alain Ferrand a sobrement intitulé sa liste « Continuons ensemble ». En effet, ce sont 16 des 23 conseillers municipaux sortants qui continuent avec l’époux de la maire démissionnaire. Parmi les sept autres : Véronique Pastoureau a crée sa propre liste adverse emmenant avec elle Jean-Louis Jouvin ; Jean-Louis Jimenez devait également être candidat mais a renoncé et évidemment Joëlle Ferrand, devenue inéligible, ne peut conserver son poste de conseillère municipale.

Quelques changements…

Alain Ferrand a néanmoins réorganisé le rang de ses colistiers, préférant l’ancienneté au poste actuellement occupé par ses futurs collaborateurs. Ainsi, la troisième adjointe, Françoise Peltier se présente en 12e position sur la liste « Continuons ensemble ».

Michel Carminati, le deuxième adjoint, profite de cette élection municipale partielle pour tirer sa révérence. Aux cotés du propriétaire du Marina dès sa première candidature en 1989, il avait continué son parcours politique avec Joëlle Ferrand, mais sa 27e position sur la liste aujourd’hui résonne comme un adieu au conseil municipal barcarèsien.

La mairie : une affaire de famille ?

Mathilde Ferrand posait entre ses parents pour une photo de la campagne de son père en 1995

L’entrée en politique de Mathilde Ferrand sur la liste de son père avait agité l’opposition  et la population barcarèsienne. Cependant, l’ainée des filles Ferrand a une chance infime d’être élue, puisqu’en 24e position, il faudrait que la liste « Continuons ensemble » obtienne près de 77% des voix dès le premier tour – voire le cas échéant au second tour – du scrutin, afin qu’elle siège au conseil municipal. Si la jeune fille souhaite réellement devenir conseillère municipale, le pari est osé. Sa mère n’avait été élue qu’avec 63% des voix au premier tour des élections municipales de 2008.

1995-2011 : en campagne, 16 ans après…

Si en 1995, certains fredonnaient « Ferrand gagnant, Ferrand en avant, pour une fois c’est la jeunesse qui conduira le Barcarès, avec Alain… », en 2011, cette chansonnette sonne faux avec pas moins de huit retraités aux côtés de de l’ancien maire.

Toutefois, pour communiquer, fini les tracts. Place à internet avec un site (alainferrand.com) mais aussi les réseaux sociaux Facebook et Twitter.

En outre, contrairement à ses opposants, les électeurs le connaissent bien, peut-être trop ? Il fut maire de 1995 à 2001 puis époux de Madame le maire de 2001 à 2011. Cette notoriété est son atout autant que sa faille. Les citoyens barcarèsiens connaissent ses actions mais aussi ses démêlés judiciaires passés et présents…

La liste…

Alain FERRAND : 50 ans, chef d’entreprise
Marie ROSES : commerçante
Frédéric ALOY : employé
Marie-Hélène CHARLES : retraitée de la fonction publique
Robert ALCARAZ : propriétaire de camping
Colette LEROY : kinésithérapeute
Pierre SALA : retraité chef d’entreprise
Micheline MARTINEZ : commerçante
Jean-Louis MERIGNAC-FERRIE : commerçant
Colette DETAUX : commerçante
André GALAUP : retraité de la police nationale
Françoise PELTIER : retraité de l’éducation nationale
Georges BADIE : retraité de la fonction publique
Marie DUFFAUD : retraitée
Loïc TOMISSI : chef d’entreprise
Paule DU MOUZA :  retraitée
Martial GUERIN : retraité des Armées
Laura FABIAU : étudiante
Jean-Marie PACIFICO : chef d’entreprise
Francine MARTINS : retraitée
Luc JOFFIN : chef d’entreprise
Jeanne THOMAS : retraitée
Fabien DAVID : retraité de la fonction publique
Mathilde FERRAND : 20 ans, étudiante en droit
Jean-Luc SABAYRAC : 57 ans, chef d’entreprise
Caroline KIENE : employée de commerce
Michel CARMINATI : chef d’entreprise

Les listes sont déposées …

6 Août

Les candidats barcarèsiens avaient jusqu’à ce soir 18h pour se faire connaître auprès de la préfecture de Pyrénées-Orientales. C’est chose faite. Ils seront trois à s’affronter dans cette élection municipale partielle le 28 août prochain et le cas échéant, le 4 septembre pour un second tour. Les trois opposants sans étiquettes vont maintenant préparer leur campagne officielle.

Liste « Continuons ensemble », conduite par Alain Ferrand

1) Alain FERRAND 2) Marie ROSES 3) Frédéric ALOY 4) Marie-Hélène CHARLES 5) Robert ALCARAZ 6) Colette LEROY 7) Pierre SALA 8) Micheline MARTINEZ 9) Jean-Louis MERIGNAC-FERRIE 10) Colette DETAUX 11) André GALAUP 12) Françoise PELTIER 13) Georges BADIE 14) Marie DUFFAUD 15) Loïc TOMISSI 16) Paule DU MOUZA 17) Martial GUERIN 18) Laura FABIAU 19) Jean-Marie PACIFICO 20) Francine MARTINS 21) Luc JOFFIN 22) Jeanne THOMAS 23) Fabien DAVID 24) Mathilde FERRAND 25) Jean-Luc SABAYRAC 26) Caroline KIENE 27) Michel CARMINATI

Liste « Le citoyen barcarèsien », conduite par Jean-Louis Disaro

1) Jean-Louis DISARO 2) Sabine MULLER 3) Régis BEDOS 4) Christine RIBIERE 5) Olivier ALBA 6) Solène MARRANT 7) Jean DAVID 8) Erna CALAUD BENARD 9) Jean-Claude MONDOU 10) Michèle MARCHAL 11) Marc BLANC 12) Isabelle LALAY 13) Raymond LAGRE 14) Annie PILLENIERE 15) Justinien LUGNIER 16) Danièle SEGURET 17) Bernard SAMSON 18) Sylvie ROMAN 19) Jean-Pierre MARTIN 20) Agnès KINT 21) Charles ZARCONE 22) Sarah LOPEZ 23) Gérard DELBOURG 24) Thérèse DRAUX 25) Paul VALDENAIRE 26) Marie-Laure VINCENT 27) Pierre PABST

Liste « Vers un nouveau départ », conduite par Véronique Pastoureau

1) Véronique PASTOUREAU 2) Alain CYPRIEN 3) Francine MILLOT 4) Daniel PHILIPPOT 5) Hélène GUERREIRO 6) Jean-Louis JOUVIN 7) Montserrat CANAL 8) Jean-Marc TRIAY 9) Josiane MAURICE 10) Samuel CZERNIAK 11) Cécile GIRARDEL 12) Joël DEHAY 13) Sylvie BOURLEAU 14) Guilherme GUERREIRO 15) Nicole MARRINES 16) Éric SORIANO 17) Micheline VERNASSIERE 18) Thierry OURCET 19) Delphine METHENIER 20) Jean STERGOU 21) Mme Claude LOCOCHE 22) Raymond MORO 23) Rosy BANET 24) Jean Michel LACOSTE 25) Sandrine DESAGA 26) Clément BREYNE 27) Andrée BONNAVENTURE  

Un 14 juillet sans maire …

14 Juil

Ce 14 juillet 2011, les défilés de Port Barcarès ont dépassé l’actualité mouvementée de la station balnéaire. Marie Roses a profité de la commémoration pour signaler aux électeurs barcarèsiens qu’ils devront se rendre aux urnes le 28 août prochain afin d’élire les conseillers municipaux manquant à l’élection d’un nouveau maire.

Le premier défilé de la journée au départ du Suisse et Bordeaux, sans la première magistrate de la ville, ne comptait que deux adjoints et une poignée de conseillers municipaux dont Joëlle Ferrand. Quelques applaudissements de soutien sur le passage de l’ancienne maire remettaient le cortège face à l’actualité de la ville.

A la mairie le cortège s’est densifié, plus de conseillers municipaux, plus de drapeaux et plus de musiciens. Joëlle Ferrand, interpelée de toute part, salue ça et là, joyeusement, ses concitoyens, tandis que son époux, qui n’a pas participé au défilé est déjà au monument aux morts et discute avec des Barcarèsiens (déjà en campagne ?). Devant le monument aux morts, Marie Roses, entourée du conseil municipal dépose une gerbe avant que Michel Carminati, second adjoint, n’interprète l’hymne national. Dans son discours quelque peu hésitant, la première magistrate de la ville en plus de parler d’Histoire, s’est exprimée au sujet de Joëlle Ferrand, inéligible à cause de ses travaux « d’entretien du port » tout en égratignant l’opposition, présente à l’écart dans le cortège depuis le matin.

Après ces défilés, Alain Ferrand serrait de  nombreuses mains devant l’hôtel de ville, lors du « verre de l’amitié ». Certaines personnes n’hésitaient pas à le nommer « futur maire » de Port Barcarès alors que le doute plane encore au sujet de sa candidature pour les élections du 28 aout prochain.

L’histoire se répète ?

7 Juil

« Il nous semble naturel et légitime, à nous, élus de la majorité, de proposer aujourd’hui à Alain (Ferrand) de prendre le relai » a affirmé Marie Roses. Ce soir sur le parvis de l’hôtel de ville de Port Barcarès s’est tenu un rassemblement pour soutenir Joëlle Ferrand, maire déchue de la station balnéaire.

Marie Roses, première magistrate de Port Barcarès a parlé au nom de l’ensemble des élus et a exprimé la « stupeur, la colère et la tristesse » de ceux-ci face à la condamnation de Joëlle, qualifiée de « sanction démesurée ». Elle a également invité tous ceux qui le souhaitaient à déposer un message à l’attention de l’ancienne maire dans une urne placée devant la mairie.

Joelle Ferrand a ensuite pris la parole pour remercier les personnes présentes (plus d’une centaine), avant d’indiquer « Je crois ne pas mériter une sanction aussi sévère ». Elle s’est dite « indignée mais sereine » pour la suite et n’a pas parlé au nom de son mari quant à sa candidature possible pour lui succéder. Après les formalités, place à l’émotion. Elle a voulu avoir une pensée pour André Merignac qui fut son premier premier adjoint et qui l’avait épaulé lors de sa première campagne électorale. Elle s’est enfin adressée à ses filles, Mathilde et Camille pour leur dire que malgré tout ce qu’il était arrivé, elles devraient toujours aimer le Barcarès.

En 1999, Joëlle Ferrand avait pris la succession de son mari au poste de maire à la suite de l’inéligibilité de ce dernier. Si Alain Ferrand se présente lors des prochaines élections, il succèdera à sa femme à cause de son inéligibilité et la boucle sera bouclée…