Archive | Top 14 RSS feed for this section

Le bouclier de Brennus à Toulouse en 2011…

4 Juin

Le stade toulousain décroche le bouclier de Brennus et est sacré champion de France de Rugby, en battant Montpellier au stade de France (15 à 10), en finale du Top 14. La victoire tant attendu des hommes de Guy Noves a été longue à atteindre.

Contre toute attente, c’est le montpellièrain Timoci Nagusa qui ouvre le score à la vingt septième minute (0 à 7). Après trois échecs, David Skrela transforme enfin une pénalité à la trente huitième minute (3 à 7). A la mi temps, les héraultais mènent malgré un jeu plus important du coté toulousain. Sans Servat, les rouges et noirs donnés favoris avant la rencontre, qui arborent ce soir des maillots blancs, vont devoir se ressaisir pour décrocher ce dix huitième titre de champions de France.

Dès la reprise du jeu, François Trinh-Duc profite du cafouillage du coup d’envoi toulousain pour marquer un drop qui creuse l’écart (3 à 10), puis en tente un second refusé par l’arbitre. Une nouvelle faute de Nagusa donne une pénalité, transformée par Skrela (6 à 10), aux toulousains. Mais en seconde période, David Skrela rate des pénalités qui auraient permis à Toulouse de mener cette finale. A la huitième tentative, le numéro 10 blanc réussit sa troisième pénalité (9 à 10), à la soixante sixième minute. Nicolas Bézy rentré en remplacement de Skrela transforme une pénalité à la soixante dixième minute (12 à 10) et permet à son club d’être en tête pour la première fois du match. A la soixante quatorzième minute, un nouveau carton jaune pour Montpellier offrant une pénalité, réussie par Bézy, aux joueurs de la ville rose, rapproche les toulousains de la victoire (15 à 10).

A la soixante dix-huitième minute, les montpellièrains décident de botter en touche leur pénalité pour tenter un second essai. Mais les héraultais, qui sont les seuls à avoir marqué un essai pour cette finale ne parviennent pas a se frayer un chemin vers cette victoire qu’ils ont touché du doigt tout au long de la rencontre. Coup de sifflet final, victoire de Toulouse (15 à 10)…

Le stade toulousain brandit le bouclier de Brennus pour la dix-huitième fois. Les rouges et noirs qui ont parcouru le championnat en tête toute cette année, sortent difficilement vainqueurs d’une victoire toute en pénalité.

Lire la suite

Publicités

Pas de finale pour Clermont…

28 Mai

Toulouse s’est qualifié pour la finale du Top 14, en s’imposant face à Clermont, 29 à 6, ce soir au stade Vélodrome, à Marseille. Les rouges et noirs ont mené le jeu pendant les quatre vingt minutes. Avec un score de 13 à 6 à la mi-temps, les jaunes et bleus n’ont pas réussi à renverser la tendance en seconde période. Au delà du temps réglementaire, le dernier essai toulousain, pour la beauté du jeu a même été applaudit par quelques supporters clermontois. Les détenteurs du bouclier de Brennus ont laissé filer leur titre, laissant la porte ouverte à l’équipe de la ville rose.

Rendez vous demain à 16h25 au stade Vélodrome, pour la seconde demi finale qui opposera Montpellier et le Racing Métro 92.

Montpellier, en finale du Top 14…

28 Mai

Montpellier rejoint Toulouse en finale du Top 14. Les héraultais se sont qualifiés en battant péniblement le Racing Métro 92, 26 à 25, cet après-midi. Le stade Vélodrome avait retrouvé ses couleurs habituelles puisque la majorité des 56 855 spectateurs présents arboraient du bleu, couleur du club qu’ils supportaient. Le bleu marine des montpelliérains était quasi omniprésent face à quelques pointes du bleu ciel des parisiens. Le MHR jouait presque à domicile dans la cité phocéenne.

Si du coté des supporters l’ambiance de cette seconde demi-finale était aussi intense que la veille, l’organisation était différente, moins formelle. La première mi-temps a mal débuté pour les deux équipes qui n’augmentent leur score que par des pénalités. Il faudra attendre la trente troisième minute, afin qu’un montpelliérain marque le premier essai de la rencontre. Les hommes de Fabien Galthié mènent à la mi-temps, 13 à 6 et continuent leur percée. A peine deux minutes après le coup d’envoi de la seconde période, les héraultais marquent à nouveau (20 à 6). La victoire du MHR semble assurée, cependant cet essai est leur dernier de la rencontre. Les parisiens n’ont pas dit leur dernier mot et tentent de revenir au score. Avec trois essais le Racing Métro 92 renverse la tendance (23 à 25) à la soixante treizième minute. Cependant, la pénalité transformée par Montpellier à la soixante dix-huitième minute clos cette demi-finale par une victoire héraultaise, 26 à 25.

Le 4 juin prochain, ce sont deux clubs du Sud qui s’affronteront au stade de France : Toulouse et Montpellier.

Lire la suite