Tag Archives: Saint Laurent de la Salanque

Le canton de St Laurent vers une triangulaire…

10 Juin

Le canton de Saint Laurent de la Salanque.

Le député sortant arrive en tête du premier tour sur le canton de Saint Laurent de la Salanque. Maire du chef lieu du canton, Fernand Siré y recueille 37.44% des suffrages, devant la candidate PS, Toussainte Calabrèse, 25.75%. De même, Joseph Puig devance largement ses adversaires dans sa commune, en obtenant 35.42% des voix, devant la candidate socialiste. 

Le Front nationale recule dans le canton. Irina Kortanek arrive en deuxième ou troisième position alors que Marine Le Pen arrivait en tête sur chaque commune le 22 avril dernier.

Les résultats sur le canton de Saint Laurent de la Salanque…

En bleu, les candidats ayant obtenu le score nécessaire pour un maintien au second tour.

Le Barcarès
4 726 inscrits
2 824 votants 
30 nuls, soit 2 794 exprimés

12.5 % des inscrits = 591 voix

Fernand Siré (UMP)                 834  (29.85%)
Irina Kortanek (FN)                733  (26.23%)
Toussainte Calabrese (PS)    704  (25.20%)
Joseph Puig (SE)                       309  (11.06%)
Françoise Fiter (FDG)             107  (3.83%)
Marie-Paule Ricard (EELV)    39  (1.39%)
Audrey Castanet (Le Trèfle)   26  (0.93%)
Pascale Clavel (SE)                     17  (0.61%)
Cécile Sorbier (AEI)                   11  (0.93%)
Liberto Plana (LO)                        9  (0.32%)
Annie Rideau (NPA)                    5  (0.18%)
Gérald Brachet (PVB)                 0  (0.00%)

Claira
2 791 inscrits
1 969 votants 
18 nuls, soit 1 951 exprimés

12.5% des inscrits = 349 voix

Joseph Puig (SE)                         691  (35.42%)
Toussainte Calabrese (PS)      432  (22.14%)
Irina Kortanek (FN)                  386  (19.78%)
Fernand Siré (UMP)                  287  (14.71%)
Françoise Fiter (FDG)              103  (5.28%)
Marie-Paule Ricard (EELV)      18  (0.92%)
Cécile Sorbier (AEI)                    11  (0.56%)
Liberto Plana (LO)                          9  (0.46%)
Audrey Castanet (Le Trèfle)       6  (0.31%)
Pascale Clavel (SE)                         4  (0.20%)
Annie Rideau (NPA)                      4  (0.20%)
Gérald Brachet (PVB)                   0  (0.00%)

Saint Hippolyte

1 948 inscrits
1 261 votants
24 nuls, soit 1 237 exprimés

12.5% des inscrits =  244 voix

Toussainte Calabrese (PS)   339  (27.41%)
Irina Kortanek (FN)               323  (26.11%)
Fernand Siré (UMP)               321  (25.95%)
Joseph Puig (SE)                     128  (10.35%)
Françoise Fiter (FDG)             83  (6.71%)
Marie-Paule Ricard (EELV)  16  (1.29%)
Liberto Plana (LO)                      9  (0.73%)
Audrey Castanet (Le Trèfle)   8  (0.65%)
Cécile Sorbier (AEI)                  5  (0.40%)
Annie Rideau (NPA)                 5  (0.40%)
Pascale Clavel (SE)                    0  (0.00%)
Gérald Brachet (PVB)              0  (0.00%)

Saint Laurent de la Salanque
7 470 inscrits
4 898 votants 
87 nuls, soit 4 811 exprimés

12.5% des inscrits = 934 voix

Fernand Siré (UMP)              1 801  (37.44%)
Toussainte Calabrese (PS)  1 239  (25.75%)
Irina Kortanek (FN)              1 087  (22.59%)
Joseph Puig (SE)                        346  (7.19%)
Françoise Fiter (FDG)              201  (4.18%)
Marie-Paule Ricard (EELV)      44  (0.91%)
Audrey Castanet (Le Trèfle)    29  (0.69%)
Pascale Clavel (SE)                       27  (0.58%)
Cécile Sorbier (AEI)                    16  (0.33%)
Annie Rideau (NPA)                    12  (0.25%)
Liberto Plana (LO)                         7  (0.15%)
Gérald Brachet (PVB)                    1  (0.01%)

Torreilles

2 529 inscrits
1 520 votants, soit
16 nuls, soit 1 504 exprimés

12.5% de inscrits = 318 voix

Fernand Siré (UMP)               457  (30.39%)
Toussainte Calabrese (PS)   433  (28.79%)
Irina Kortanek (FN)               342  (22.74%)
Joseph Puig (SE)                       133  (8.84%)
Françoise Fiter (FDG)              71  (4.72%)
Marie-Paule Ricard (EELV)   28  (1.86%)
Cécile Sorbier (AEI)                 19  (1.26%)
Audrey Castanet (Le Trèfle)  11  (0.73%)
Annie Rideau (NPA)                   6  (0.40%)
Liberto Plana (LO)                       4  (0.27%)
Pascale Clavel (SE)                      0  (0.00%)
Gérald Brachet (PVB)                 0  (0.00%)

Fernand Siré : « Je fais mon travail, je suis efficace »…

8 Juin

« Je suis prêt à continuer cet investissement parce que maintenant je sais comment il faut faire » a confessé Fernand Siré, pour sa dernière réunion publique avant le premier tour de l’élection. En ce dernier jour de campagne, le député sortant était dans sa commune, celle dans laquelle il est né, a exercé la profession de médecin généraliste et dont il est le maire depuis 2001 : Saint Laurent de la Salanque. « Je fais parti des cent cinquante députés les plus actifs à l’Assemblée Nationale », une fierté pour celui qui n’a siégé que 26 mois au palais Bourbon contre cinq ans pour la plupart de ses collègues.

En 2007, Arlette Franco, députée sortante de la 2e circonscription avait choisi le conseiller général du canton de Saint Laurent de la Salanque comme suppléant. Le 31 juin 2010, Arlette Franco décède et le lendemain, Fernand Siré quitte l’institution perpignanaise pour la parisienne. Devant près de deux cent personnes, le député sortant a confié :  « Je fais mon travail, je suis efficace et parfois, peut être même, je ne me vends pas assez ».

Le député sortant a abordé son quotidien à la chambre basse des propositions de loi qui lui sont chères sur la restauration et la moralisation des politiques à sa rencontre avec sa suppléante Christine Llorens. « Nous sommes complémentaires, moi je suis bien de la base, du terrain et elle, elle est de là haut » a déclaré le candidat. Celle qui est surnommée « la Catalane », dans les couloirs du palais Bourbon, pour sa ténacité, avoue ne pas avoir hésité longtemps avant de « l’accompagner parce que c’est un homme exceptionnel ».

« Fernand Siré est le seul candidat du centre droit » a assuré Henri Castaillet, de l’Alliance centriste des Pyrénées-Orientales. Sans prononcer son nom, le candidat UMP avait auparavant égratigné Joseph Puig en affirmant : « Bientôt il y aura des ruines de supermarchés » et critiquant les nouveaux emplois créés dans la zone commercial de Claira. Et d’ajouter : « Il faut rééquilibrer le département avec des emplois durables ». Le premier adjoint au maire de Saint Laurent de la Salanque, Alain Got, a introduit le candidat et est revenu sur sa défaite face au maire de Claira aux élections cantonales avant d’affirmer : « Aujourd’hui, voter Fernand Siré, c’est voter son village, c’est voter Saint Laurent ».

Qui són ?

Fernand Siré (UMP), médecin
2001-aujourd’hui : maire de Saint-Laurent-de-la-Salanque.
2004-2010 : conseiller général du canton de Saint Laurent de la Salanque.
2010-aujourd’hui : député de la 2e circonscription des Pyrénées-Orientales.

Christine Llorens, chargée de mission à l’Assemblée Nationale

Les candidats de la 2e circonscription…

La 2e circonscription des P.O.

Cécile Sorbier (Alliance Ecologiste Indépendante) et son suppléant Francis Meuley
Françoise Fiter (Front de gauche) et son suppléant Patrick Cases
Audrey Castanet (Le Trèfle) et son suppléant Georges Saurel
Fernand Siré (UMP) et sa suppléante Christine Llorens
Liberto Plana (Lutte Ouvrière) et son suppléant Antoine Meroc
Toussainte Calabrese (PS) et son suppléant Michel Maffre
Irina Kortanek (FN) et son suppléant Julien Leonardelli
Marie-Paule Ricard (EELV) et son suppléant Patrick Cheguillaume
Pascale Clavel (Sans étiquette) et son suppléant Thierry Granie
Annie Rideau (Nouveau Parti Anticapitaliste) et sa suppléante Sandra Ferrer
Gérald Brachet (Parti du vote blanc) et sa suppléante Joëlle Clement
Joseph Puig (Sans étiquette) et sa suppléante Nathalie Pineau-Rovira

Présidentielle : En 2007, quels étaient les résultats du second tour ?

29 Avr

A une semaine du second tour de l’élection présidentielle, retour sur le score de l’UMP et du PS dans les Pyrénées Orientales, en 2007. 

Le 6 mai 2007, 267 988 personnes se sont déplacés dans les urnes des Pyrénées Orientales. 14.87% des inscrits du département avait choisi l’abstention, moins que la moyenne nationale (16.03%). Nicolas Sarkozy était élu président de la république avec 53.06% des suffrages (55.70% dans les P.O.).

Les communes des Pyrénées Orientales.

Les deux candidats étaient ex aequo dans trois communes.

A Casteil (109 inscrits ; 95 votants ; 5 nuls), Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal recueillaient 45 voix chacun.
A Lansac (70 inscrits ; 61 votants; 3 nuls), Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal recueillaient 29 voix chacun.
A Thuès-Entre-Valls (48 inscrits ; 43 votants ; 1 nuls), Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal recueillaient 21 voix chacun.  

Zoom sur le canton de Saint Laurent de la Salanque :

Le Barcarès
4 188 inscrits
3 500 votants
136 nuls, soit 3 364 exprimés

Nicolas Sarkozy  2 141  (63.64%)
Ségolène Royal   1 223  (36.36%)

Claira
2 516 inscrits
2 241 votants
98 nuls, soit 2 143 exprimés

Nicolas Sarkozy   1 239  (57.82%)
Ségolène Royal       904  (42.18%)

Saint Hippolyte
1 705 inscrits
1 480 votants
94 nuls, soit 1 386 exprimés

Nicolas Sarkozy    815  (58.80%)
Ségolène Royal     571  (41.20%)

Saint Laurent de la Salanque
6 716inscrits
5 788votants
244 nuls, soit 5 544 exprimés

Nicolas Sarkozy    3 329  (60.05%)
Ségolène Royal     2 215  (39.95%)

Torreilles
2 097 inscrits
1 855 votants
63 nuls, soit 1 792 exprimés

Nicolas Sarkozy    1 093  (60.99%)
Ségolène Royal         699  (39.01%)

Législatives 2012 (66) : Fernand Siré investi…

28 Jan

Le conseil national de l’UMP, réuni à Paris, a officiellement investi ses derniers candidats pour les prochaines législatives. Le député sortant et maire de Saint Laurent de la Salanque, Fernand Siré, briguera la députation pour l’UMP dans la 2e circonscription des Pyrénées-Orientales. 

Les députés sortants Daniel Mach et Jacqueline Irles avaient précédemment été investis sur la 1e et la 4e circonscription. Le siège de la 3e étant vacant, c’est Jean Castex, maire de Prades et secrétaire général adjoint de l’Elysée, qui avait reçu l’investiture UMP en même temps que ces deux derniers. 

Législatives 2012 (66) : Vers les investitures UMP…

11 Jan

Le Bureau National des Élections de l’UMP s’est réuni, hier soir, à Paris, autour de son secrétaire général Jean-François Copé. Les cas des 1e, 3e et 4e circonscriptions ont été tranchés, les candidats UMP ont été choisis et ne seront officiellement investis que le 28 janvier, à l’occasion du congrès national de l’UMP. Les députés sortants Daniel Mach, maire de Pollestre et Jacqueline Irles, maire de Villeneuve de la Raho seront les candidats de l’UMP aux élections législatives, respectivement sur la 1e et la 4e circonscription. De même, sur la 3e circonscription, l’investiture UMP ne sera qu’une formalité pour Jean Castex, maire de Prades et secrétaire général adjoint de l’Elysée.

Les Pyrénées-Orientales

En revanche, le cas de la 2e circonscription reste en suspens. Les cinq candidats à l’investiture UMP n’ont pas été départagés. Ces candidats sont issus de quatre des neuf cantons que compte la 2e circonscription. D’abord, le député sortant, Fernand Siré, maire de Saint-Laurent-de-la-Salanque, représente le canton de Saint-Laurent de la Salanque, bien qu’il n’ait pas le soutien des maires de son canton. Si Fernand Siré siège à l’assemblée nationale depuis 2010, c’est à la suite du décès de la député Arlette Franco, dont il était le suppléant lors des élections de 2007.

Le petit fils de cette dernière, David Bret, conseiller municipal de Canet-en-Roussillon représente, quant à lui, le canton de Canet-en-Roussillon et dispose d’une longue liste de soutiens : Bernard Dupont (UMP), maire de Canet-en-Roussillon, Pierre Roig (UMP), maire de Sainte-Marie-la-Mer, Jean-Claude Torrens (UMP), maire de Saint-Nazaire, Louis Carles (UMP), maire de Torreilles ou José Lloret, maire de Villelongue-de-la-Salanque.

Pour le canton de la Côte Radieuse, il y a deux candidats à l’investiture UMP, deux candidats qui ont en commun d’avoir succédé à Jacques Bouille, ancien maire de Saint Cyprien, décédé en 2009 : Thierry Del Poso, le nouveau maire de la station balnéaire et Mauricette Fabre, conseillère générale du canton de la Côte Radieuse, qui était la suppléante de Jacques Bouille au conseil général et lui a succédé à sa mort.

Enfin, pour le canton Perpignan I, Dominique Schemla. conseiller municipal de Perpignan, est candidat à l’investiture UMP, mais aussi à celle du Parti Radical de Jean-Louis Borloo.

Ces cinq candidats à l’investiture seront départagés lors du congrès national le 28 janvier prochain.

Primaire socialiste : Hollande en tête dans le canton de Saint Laurent…

16 Oct

Dépouillement au Barcarès

François Hollande a gagné la primaire socialiste face à Martine Aubry avec plus de 56% des suffrages. Depuis dimanche dernier, Manuel Valls, Jean Michel Baylet, Ségolène Royal et Arnaud Montebourg, candidats lors du premier tour du scrutin, ont misé sur le rassemblement en appelant successivement à voter pour l’ancien premier secrétaire du PS, au second tour. L’heure est maintenant au rassemblement autour du candidat socialiste à l’élection présidentielle de 2012.

Dans le canton de Saint Laurent de la Salanque, François Hollande arrive largement en tête, avec une participation plus importante qu’à l’occasion du premier tour.

Le Barcarès (1 avenue des Corbières )

4734 inscrits
185 votants, soit 3,91%
1 nuls

François Hollande  118 voix (63,78%)
Martine Aubry       66 voix (35,67%)

Claira – Saint Hippolyte (salle des fêtes de Claira)

4449 inscrits
226 votants, soit 5,08%
3 nuls

François Hollande  140 voix (61,95%)
Martine Aubry       83 voix (36,73%)

Saint Laurent de la Salanque (foyer rural)

7190 inscrits
283 votants, soit 3,94%
6 nuls

François Hollande  172 voix (60,78%)
Martine Aubry      105 voix (37,10%)

Torreilles (salle des fêtes)

2289 inscrits
135 votants, soit 5,90%
2 nuls

François Hollande  102 voix (75,55%)
Martine Aubry       31 voix (22,96%)

Nouveau bureau de vote au Barcarès…

16 Oct

Le bureau de vote Barcarèsien

Depuis 9h ce matin et jusqu’à 19h, se déroule le second tour des primaires citoyennes qui départagera François Hollande et Martine Aubry toujours en lice pour la candidature du Parti Socialiste à l’élection présidentielle de 2012.

Privé de salle communale au Barcarès pour le second tour, la fédération catalane du PS a installé son bureau de vote au 1 avenue des Corbières. En fin de matinée, ce nouveau lieu avait accueilli plus de votants que lors du premier tour, dimanche dernier.

Lire la suite