Tag Archives: Philippe Poutou

Présidentielle : La deuxième ville de France à l’image du pays…

23 Avr

Les arrondissements de Marseille

Dans le premier secteur (1e et 7e arrondissements), François Hollande arrive en tête, avec 29.71%, contre 27.39%, pour Nicolas Sarkozy. Dans le secteur de Patrick Mennucci (PS), les candidats obtiennent un score semblable à celui réalisé au niveau national.

1e arrondissement
18 353 inscrits
14 035 votants, soit 76.47%
138 nuls, soit 13 897 exprimés

François Hollande          5 446  (39.19%)
Jean-Luc Mélenchon    3 043  (21.90%)
Nicolas Sarkozy               2 340  (16.84%)
Marine Le Pen                   1 380  (9.93%)
Eva Joly                                  694  (4.99%)
François Bayrou                  681  (4.90%)
Philippe Poutou                   132  (0.95%)
Nicolas Dupont-Aignan      96  (0.69%)
Nathalie Arthaud                  58  (0.42%)
Jacques Cheminade             27  (0.19%)

7e arrondissement
24 237 inscrits
19 503 votants, soit 80.46%
245 nuls, soit 19 258 exprimés

Nicolas Sarkozy              6 721  (34.90%)
François Hollande         4 404  (22.87%)
Marine Le Pen                  3 565  (18.51%)
Jean-Luc Mélenchon     2 217  (11.51%)
François Bayrou              1 253  (6.51%)
Eva Joly                                  661  (3.43%)
Nicolas Dupont-Aignan    225  (1.17%)
Philippe Poutou                   126  (0.65%)
Nathalie Arthaud                  47  (0.24%)
Jacques Cheminade             39  (0.20%)

Dans le 2e secteur (2e et 3e arrondissements) François Hollande arrive largement en tête, avec 40.93%. Derrière lui, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon sont au coude à coude, avec respectivement 17.72% et 17.61%, devant Nicolas Sarkozy, avec 16.22%. Dans le secteur de Lisette Narducci (PS), François Hollande prend une large avance.

2e arrondissement
12 249 inscrits
9 137 votants, soit 74.59%
120 nuls, soit 9 017 exprimés

François Hollande        3 453  (38.29%)
Nicolas Sarkozy             1 695  (18.80%)
Jean-Luc Mélenchon   1 618  (17.94%)
Marine Le Pen                 1 440  (15.97%)
François Bayrou                361  (4.00%)
Eva Joly                                266  (2.95%)
Philippe Poutou                   81  (0.90%)
Nicolas Dupont-Aignan    55  (0.61%)
Nathalie Arthaud                33  (0.37%)
Jacques Cheminade           15  (0.17%)

3e arrondissement
19 091 inscrits
13 383 votants, soit 70.10%
200 nuls, soit 13 183 exprimés

François Hollande            5 633  (42.73%)
Marine Le Pen                    2 494  (18.92%)
Jean-Luc Mélenchon      2 292  (17.39%)
Nicolas Sarkozy                1 905  (14.45%)
François Bayrou                  376  (2.85%)
Eva Joly                                  202  (1.53%)
Nicolas Dupont-Aignan    103  (0.78%)
Philippe Poutou                     86  (0.65%)
Nathalie Arthaud                  66  (0.50%)
Jacques Cheminade             26  (0.19%)

Dans le 3e secteur (4e et 5e arrondissements), tandis que François Hollande et Nicolas Sarkozy conservent leur position nationale, avec 27.74% et 25.20%. Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon augmentent leurs scores, avec 20.44% et 15.37%. Dans le secteur de Bruno Gilles (UMP), les électeurs n’ont pas suivi la tendance politique de leur maire.

4e arrondissement
28 995 inscrits
22 777 votants, soit 78.55%
336 nuls, soit 22 441 exprimés

François Hollande          5 959  (26.55%)
Nicolas Sarkozy               5 823  (25.95%)
Marine Le Pen                  4 952  (22.07%)
Jean-Luc Mélenchon     3 236  (14.42%)
François Bayrou               1 331  (5.93%)
Eva Joly                                  606  (2.70%)
Nicolas Dupont-Aignan    277  (1.23%)
Philippe Poutou                    161  (0.72%)
Nathalie Arthaud                   57  (0.25%)
Jacques Cheminade              39  (0.18%)

5e arrondissement
24 358 inscrits
19 400 votants, soit 79.64%
263 nuls, soit 19 137 exprimés

François Hollande          5 576  (29.14%)
Nicolas Sarkozy               4 654  (24.32%)
Marine Le Pen                  3 547  (18.53%)
Jean-Luc Mélenchon     3 156  (16.49%)
François Bayrou              1 130  (5.90%)
Eva Joly                                  595  (3.11%)
Nicolas Dupont-Aignan    217  (1.13%)
Philippe Poutou                   160  (0.84%)
Nathalie Arthaud                  60  (0.31%)
Jacques Cheminade             42  (0.22%)

Les secteurs de Marseille.

Dans le 4e secteur (6e et 8e arrondissements), Nicolas Sarkozy devance largement François Hollande, avec 38.39%, contre 22.97%. Dans le secteur de Dominique Tian (UMP), les électeurs ont opté pour la couleur politique de leur maire.

6e arrondissement
24 279 inscrits
19 301 votants, soit 79.49%
233 nuls, soit 19 068 exprimés

Nicolas Sarkozy              5 963  (31.27%)
François Hollande         5 271  (27.64%)
Jean-Luc Mélenchon    2 799  (14.68%)
Marine Le Pen                  2 508  (13.15%)
François Bayrou              1 382  (7.25%)
Eva Joly                                  692  (3.63%)
Nicolas Dupont-Aignan    221  (1.16%)
Philippe Poutou                   151  (0.79%)
Nathalie Arthaud                  45  (0.24%)
Jacques Cheminade             36  (0.19%)

8e arrondissement
53 122 inscrits
43 320 votants, soit 81.54%
516 nuls, soit 42 804 exprimés

Nicolas Sarkozy             17 790  (41.56%)
François Hollande           8 942  (20.89%)
Marine Le Pen                   6 858  (16.02%)
Jean-Luc Mélenchon     4 099  (9.58%)
François Bayrou              3 190  (7.45%)
Eva Joly                              1 030  (2.41%)
Nicolas Dupont-Aignan    463  (1.08%)
Philippe Poutou                  270  (0.63%)
Nathalie Arthaud                  83  (0.19%)
Jacques Cheminade             79  (0.19%)

Dans le 5e secteur (9e et 10e arrondissements), Nicolas Sarkozy est devant François Hollande, avec 30.76%, contre 24.03%. La « troisième femme », en tête dans le 10e arrondissement conserve sa position nationale, avec 23.50%. Dans le secteur de Guy Teissier (UMP), les citoyens ont voté à l’image des élections municipales.

9e arrondissement
46 752 inscrits
37 727 votants, soit 80.69%
497 nuls, soit 37 230 exprimés

Nicolas Sarkozy             12 437  (33.41%)
François Hollande           8 923  (23.97%)
Marine Le Pen                   7 852  (21.09%)
Jean-Luc Mélenchon      3 986  (10.71%)
François Bayrou               2 423  (6.51%)
Eva Joly                                  709  (1.90%)
Nicolas Dupont-Aignan    501  (1.35%)
Philippe Poutou                   244  (0.66%)
Nathalie Arthaud                   81  (0.22%)
Jacques Cheminade             74  (0.18%)

10e arrondissement
31 610 inscrits
24 716 votants, soit 78.19%
405 nuls, soit 24 311 exprimés

Marine Le Pen                 6 613  (27.20%)
Nicolas Sarkozy              6 493  (26.71%)
François Hollande         5 868  (24.14%)
Jean-Luc Mélenchon    3 127  (12.86%)
François Bayrou              1 224  (5.03%)
Eva Joly                                  337  (1.39%)
Nicolas Dupont-Aignan    291  (1.20%)
Philippe Poutou                   221  (0.91%)
Nathalie Arthaud                  86  (0.35%)
Jacques Cheminade             51  (0.21%)

Dans le 6e secteur (11e et 12e arrondissements), Nicolas Sarkozy domine le scrutin, avec 30.08%, suivi de Marine Le Pen, avec 24.74%, puis François Hollande, avec 22.63%. Dans le secteurs de Robert Assante (NC), les électeurs n’ont pas suivi la tendance politique de leur maire, puisqu’il n’y avait pas de candidat Nouveau Centre à l’élection présidentielle, Hervé Morin s’étant rallié à Nicolas Sarkozy.

11e arrondissement
35 441 inscrits
28 391 votants, soit 80.10%
386 nuls, soit 28 005 exprimés

Marine Le Pen                  7 627  (27.23%)
François Hollande         7 005  (25.01%)
Nicolas Sarkozy              6 813  (24.33%)
Jean-Luc Mélenchon    3 909  (13.96%)
François Bayrou             1 523  (5.44%)
Eva Joly                                 424  (1.51%)
Nicolas Dupont-Aignan   373  (1.33%)
Philippe Poutou                  186  (0.66%)
Nathalie Arthaud                  93  (0.33%)
Jacques Cheminade             52  (0.20%)

12e arrondissement
39 786 inscrits
32 298 votants, soit 81.17%
494 nuls, soit 31 804 exprimés

Nicolas Sarkozy          10 987  (34.55%)
Marine Le Pen                7 170  (22.54%)
François Hollande        6 725  (21.15%)
Jean-Luc Mélenchon   3 384  (10.64%)
François Bayrou             2 192  (6.89%)
Eva Joly                                 563  (1.77%)
Nicolas Dupont-Aignan   444  (1.40%)
Philippe Poutou                 200  (0.63%)
Nathalie Arthaud                 94  (0.30%)
Jacques Cheminade            45  (0.13%)

Dans le 7e secteur (13e et 14e arrondissements), François Hollande arrive en tête, avec 32.62%, suivi de Marine Le Pen, avec 25.14% et de Nicolas Sarkozy, avec 22.34%. Le secteur de Garo Hovsepian (PS) donne une large avance au candidat socialiste.

13e arrondissement
50 486 inscrits
39 403 votants, soit 78.04%
618 nuls, soit 38 785 exprimés

François Hollande       11 436  (29.49%)
Marine Le Pen               10 135  (26.13%)
Nicolas Sarkozy              8 988  (23.17%)
Jean-Luc Mélenchon    5 053  (13.03%)
François Bayrou             1 789  (4.61%)
Eva Joly                                 534  (1.38%)
Nicolas Dupont-Aignan   446  (1.15%)
Philippe Poutou                  217  (0.56%)
Nathalie Arthaud               122  (0.31%)
Jacques Cheminade            65  (0.17%)

14e arrondissement
29 728 inscrits
21 939 votants, soit 73.79%
280 nuls, soit 21 659 exprimés

François Hollande         8 281  (38.23%)
Marine Le Pen                 5 063  (23.38%)
Jean-Luc Mélenchon   3 502  (16.17%)
Nicolas Sarkozy              3 367  (15.55%)
François Bayrou                746  (3.44%)
Eva Joly                                 268  (1.24%)
Nicolas Dupont-Aignan   166  (0.77%)
Philippe Poutou                  144  (0.66%)
Nathalie Arthaud                 90  (0.42%)
Jacques Cheminade            32  (0.14%)

Dans le 8e secteur (15e et 16e arrondissements), François Hollande est largement en tête, avec 35.93%, derrière lui Marine Le Pen, obtient 24.43% des suffrages, Jean-Luc Mélenchon, 18.97% et Nicolas Sarkozy, seulement 14.08%. La position des candidats dans le secteur de Samia Ghali (PS) est, à l’exception de François Hollande, n’est pas dans le lignée nationale, mais le « troisième homme » dans les 15e et 16e arrondissements est celui qu’avaient prédit, un temps, les sondages.

15e arrondissement
36 003 inscrits
26 032 votants, soit 72.30%
368 nuls, soit 25 664 exprimés

François Hollande         9 628  (37.52%)
Marine Le Pen                  6 169  (24.04%)
Jean-Luc Mélenchon    4 629  (18.04%)
Nicolas Sarkozy               3 663  (14.27%)
François Bayrou                 753  (2.93%)
Eva Joly                                 273  (1.06%)
Nicolas Dupont-Aignan   227  (0.88%)
Philippe Poutou                  167  (0.65%)
Nathalie Arthaud                111  (0.43%)
Jacques Cheminade             44  (0.18%)

16e arrondissement
9 716 inscrits
7 543 votants, soit 77.63%
102 nuls, soit 7 441 exprimés

François Hollande       2 268  (30.48%)
Marine Le Pen                1 919  (25.79%)
Jean-Luc Mélenchon  1 650  (22.17%)
Nicolas Sarkozy                998  (13.41%)
François Bayrou               265  (3.56%)
Eva Joly                                172  (2.31%)
Philippe Poutou                   60  (0.81%)
Nicolas Dupont-Aignan    55  (0.74%)
Nathalie Arthaud                 41  (0.55%)
Jacques Cheminade            13  (0.18%)

Publicités

Présidentielle : En route vers le second tour…

22 Avr

François Hollande et Nicolas Sarkozy arrivent en tête du premier tour et s’affronteront à nouveau le 6 mai prochain. Si les candidats du second tour étaient annoncés par les sondages, la troisième place revenait tantôt à Marine Le Pen, tantôt à Jean-Luc Mélenchon. Dix ans après la qualification de son père au second tour de l’élection présidentielle, la présidente du Front Nationale a dépassé son score, sans, pour autant, se qualifier. La « troisième femme » n’a donné aucune consigne de vote pour le second tour.

Le candidat du Front de gauche s’est, quant à lui, targué « Nous avons eu raison de concentrer notre campagne sur l’analyse et la critique radicale des propositions de l’extrême droite », avant d’appeler à « battre » Nicolas Sarkozy.  Le « troisième homme » de 2007, François Bayrou, est désormais en cinquième position et prendra ses « responsabilités »  après s’être adressé aux deux candidats.

Au Bataclan, Eva Joly n’a attendu que seize minutes après les premières estimations pour s’adresser à ses partisants : « J’appelle dès à présent toutes celles et ceux qui ont voté pour moi, et au-delà toutes celles et ceux qui sont attachés aux valeurs de la République à tout faire pour que notre pays sorte enfin du sarkozysme en se rassemblant autour de la candidature de François Hollande qui doit désormais porter toutes les couleurs de la gauche et des écologistes ».

Le candidat du NPA recueille un score nettement inférieur à celui de son prédécesseur, Olivier Bensancenot. « Le 6, l’élection elle doit servir à dégager Sarkozy » a déclaré Philippe Poutou sur le plateau de France 2.  

Pyrénées Orientales

329 253 inscrits
269 307 votants, soit 81.79%
5114 nuls, soit 264 193 exprimés

François Hollande          68 593  (25.96%)
Nicolas Sarkozy               66 869  (25.31%)
Marine Le Pen                  64 007  (24.23%)
Jean-Luc Mélenchon     33 739  (12.77%)
François Bayrou              16 608  (6.29%)
Eva Joly                                 5 564  (2.11%)
Nicolas Dupont-Aignan   3 652  (1.38%)
Philippe Poutou                  3 265  (1.24%)
Nathalie Arthaud               1 305  (0.49%)
Jacques Cheminade              591  (0.22%)

Le canton de Saint Laurent de la Salanque :
Sur le canton de Saint Laurent de la Salanque, Marine Le Pen est arrivée en tête des suffrages, avec 31.34%. Elle est suivie par le deuxième au niveau national : Nicolas Sarkozy, avec 25.79%. François Hollande n’arrive qu’en troisième position, avec 22.06%. Arrivent ensuite Jean-Luc Mélenchon, avec 10.54% ; François Bayrou, avec 5.79% ; Eva Joly, avec 1.33% ; Nicolas Dupont-Aignan, avec 1.31% ; Philippe Poutou, avec 1.10% ; Nathalie Arthaud, avec 0.48% et Jacques Cheminade, avec 0.26%.

En 2007, les votes du canton étaient plus dans la lignée nationale.

Le Barcarès
4765 inscrits
3819 votants, soit 78.89%
60 nuls, soit 3759 exprimés

Marine Le Pen                 1217 (32.37%)
Nicolas Sarkozy              1130 (30.06%)
François Hollande           778 (20.70%)
Jean-Luc Mélenchon      298  (7.93%)
François Bayrou               176  (4.68%)
Eva Joly                                  53  (1.41%)
Nicolas Dupont-Aignan    48  (1.28%)
Philippe Poutou                   34  (0.90%)
Nathalie Arthaud                16  (0.42%)
Jacques Cheminade             9  (0.24%)

Claira
2788 inscrits
2433 votants, soit 87.27%
40 nuls, 2393 exprimés

Marine Le Pen                  686  (28.67%)
Nicolas Sarkozy               592  (24.74%)
François Hollande          536  (22.40%)
Jean-Luc Mélenchon     289  (12.08%)
François Bayrou               183  (7.65%)
Eva Joly                                  39 (1.63%)
Philippe Poutou                  31  (1.30%)
Nicolas Dupont-Aignan   25  (1.04%)
Nathalie Arthaud               10  (0.42%)
Jacques Cheminade             3  (0.13%)

Saint Hippolyte
1949 inscrits
1663 votants, soit 85.32%
29 nuls, soit 1634 exprimés

Marine Le Pen                  567  (34.70%)
Nicolas Sarkozy               360  (22.03%)
François Hollande          320  (19.58%)
Jean-Luc Mélenchon     214  (13.10%)
François Bayrou               97  (5.94%)
Eva Joly                                23  (1.41%)
Philippe Poutou                 23  (1.41%)
Nicolas Dupont-Aignan  19  (1.16%)
Nathalie Arthaud                7  (0.43%)
Jacques Cheminade           4  (0.24%)

Saint Laurent de la Salanque
7468 inscrits
6201 votants
119 nuls, soit 6082 exprimés

Marine Le Pen                  1931  (31.75%)
Nicolas Sarkozy               1521  (25.01%)
François Hollande          1381  (22.71%)
Jean-Luc Mélenchon      656  (10.78%)
François Bayrou               326  (5.36%)
Nicolas Dupont-Aignan   88  (1.45%)
Philippe Poutou                  65  (1.07%)
Eva Joly                                 64  (1.05%)
Nathalie Arthaud               29  (0.48%)
Jacques Cheminade          21  (0.34%)

Torreilles
2540 inscrits
2158 votants, soit 78.89%
45 nuls, soit 2113 exprimés

Marine Le Pen                    607  (28.73%)
Nicolas Sarkozy                 520  (24.61%)
François Hollande            510  (24.14%)
Jean-Luc Mélenchon       227  (10.74%)
François Bayrou                143  (6.77%)
Eva Joly                                  34  (1.61%)
Nicolas Dupont-Aignan    30  (1.42%)
Philippe Poutou                   23  (1.09%)
Nathalie Arthaud                15  (0.71%)
Jacques Cheminade             4  (0.19%)

Présidentielle : La campagne en quelques dates…

20 Avr

J-2 avant l’élection présidentielle. La campagne officielle s’arrête ce soir à minuit. Retour sur une longue course à la présidence de la République, en quelques dates.

17 mai 2012

  • Début du mandat du nouveau président de la République.

6 mai 2012

  • Second tour de la présidentielle.

22 avril 2012

  • Premier tour de la présidentielle.

20 avril 2012

  • Fin de la campagne officielle.
  • Nicolas Sarkozy tient son dernier meeting de campagne, à Nice.
19 avril 2012
  • Jean-Luc Mélenchon tient son dernier meeting de campagne, au parc des Expositions de Paris, devant environ 30 000 personnes.
  • Philippe Poutou tient son dernier meeting de campagne, à Rouen, devant environ 400 personnes.
  • François Bayrou tient son dernier meeting de campagne à Bordeaux, devant environ 2 000 personnes. 
  • François Hollande tient son dernier meeting de campagne, à Bordeaux, devant environ 10 000 personnes.
  • Marine Le Pen perd son procès en diffamation contre Eva Joly. La candidate écologiste avait accusé la fille du président d’honneur du FN d’être « l’héritière de son père milliardaire par un détournement de succession ». Le tribunal a estimé que ces propos visaient le père de la candidate et non elle.

18 avril 2012

  • Eva Joly tient son dernier meeting de campagne, au cirque d’hiver, à Paris, devant environ 2 000 personnes.
  • Nathalie Arthaud tient son dernier meeting de campagne, à Vénissieux, devant environ 400 personnes.
  • Le Figaro dévoile « Les nouveaux visages révélés par la campagne » : Guillaume Peltier (UMP), Salima Saa (UMP), Najat Vallaud-Belkacem (PS), Bernard Cazeneuve (PS), Louis Aliot (FN), Marine Tondelier (EELV), Matthieu Lamarre (MoDem) et François Delapierre (FdG).

17 avril 2012

  • Marine Le Pen tient son dernier meeting de campagne, au Zenith de Paris, devant environ 6 000 personnes. 
  • Nicolas Dupont-Aignan tient son dernier meeting de campagne, au Bataclan, à Paris, devant environ 1 000 personnes.
  • Corinne Lepage appelle à voter pour François Hollande dès le premier tour.

16 avril 2012

  • Quatre candidats assistent à la cérémonie durant laquelle la République a rendu les honneurs à Raymond Aubrac, décédé le 10 avril : Nicolas Sarkozy, François Hollande, François Bayrou et Eva Joly. Jean-Luc Mélenchon s’est fait représenter par Pierre Laurent.
  • L’émission Mots croisés organise un débat avant le premier tour. Cinq candidats : Eva Joly, Philippe Poutou, Nathalie Arthaud Jacques Cheminade, et Nicolas Dupont-Aignan, sont sur le plateau. Les cinq autres se font représenter par Florian Philippot (FN), Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP), François Delapierre (FdG), Marielle de Sarnez (MoDem) et Jean-Marc Ayrault (PS).
15 avril 2012
  • Jacques Cheminade tient le premier meeting participatif par internet. Aucun rassemblement de ce genre n’avait encore été organisé lors d’une campagne présidentielle.

9 avril 2012

  • Début de la campagne électorale officielle.
4 avril 2012
1 avril 2012
  • A la suite d’une chute en sortant du cinéma, Eva Joly est contrainte d’annuler ses rendez-vous de campagne, quelques jours. 

31 mars 2012

22 mars 2012

  • En visite à Valenciennes, Nicolas Sarkozy reçoit le soutien de Jean-Louis Borloo.
  • Pour la première fois depuis le début de la campagne, Jean-Luc Mélenchon arrive en troisième position dans un sondage BVA.

21 mars 2012

20 mars 2012

  • Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a annoncé qu’il ne décompterait pas le temps de parole des candidats pour les journées de lundi et mardi lorsqu’ils s’exprimeront sur la fusillade de Toulouse.

19 mars 2012

  • Nicolas Sarkozy a activé le plan vigipirate couleur écarlate et suspendu sa campagne jusqu’au 21, après la fusillade de Toulouse.
  • François Hollande et Marine Le Pen ont suspendu leur campagne, après la fusillade de Toulouse.
  • Le conseil constitutionnel publie la liste des candidats à l’élection présidentielle : Eva Joly ; Marine Le Pen ; Nicolas Sarkozy ; Jean-Luc Mélenchon ; Philippe Poutou ; Nathalie Arthaud ; Jacques Cheminade ; François Bayrou ; Nicolas Dupont-Aignan et François Hollande.
18 mars 2012
  • Jean-Luc Mélenchon « reprend la Bastille », en organisant un meeting en plein air.

16 mars 2012

  • Date limite de dépôt de 500 parrainages nécessaires aux candidats, à18h.
  • L’ancien ministre socialiste de l’Intérieur, Daniel Vaillant, dépose les signatures de François Hollande au conseil constitutionnel.
  • Philippe Poutou dépose 572 signatures d’élus au conseil constitutionnel.
  • Jean-Luc Mélenchon dépose 1 000 signatures d’élus au conseil constitutionnel.

15 mars 2012

  • Eva Joly dépose 639 signatures d’élus au conseil constitutionnel.
  • Dominique de Villepin annonce qu’il ne disposera pas des 500 parrainages nécessaire à sa candidature, au Journal Télévisé de 20h de France 2.

13 mars 2012

  • Jean-Pierre Chevènement annonce officiellement son soutien à François Hollande.

8 mars 2012

  • Jacques Cheminade dépose 538 signatures au conseil d’élus constitutionnel.

7 mars 2012

  • Nathalie Arthaud dépose 521 signatures au conseil d’élus constitutionnel.

23 février 2012

  • Envoi des bulletins de parrainages aux élus.

22 février 2012

  • Frédéric Nihous (CPNT) annonce le retrait de sa candidature à l’élection présidentielle et son ralliement à celle de Nicolas Sarkozy, au Journal Télévisé de 20h de TF1.

21 février 2012

  • Le conseil constitutionnel confirme la publication des 500 parrainages.

17 février 2012

  • Hervé Morin (NC) annonce le retrait de sa candidature à l’élection présidentielle et son ralliement à celle de Nicolas Sarkozy, dans une interview publiée dans le Figaro Magazine.

16 février 2012

  • Nicolas Sarkozy tient son premier meeting de campagne, à Annecy.

15 février 2012

  • Le président de la République, Nicolas Sarkozy (UMP), annonce sa candidature à l’élection présidentielle au Journal Télévisé de 20h de TF1.

13 février 2012

  • Christine Boutin (PCD) annonce le retrait de sa candidature à l’élection présidentielle et son ralliement à celle de Nicolas Sarkozy – pas encore candidat – sur le plateau de Parole directe, sur TF1.
11 février 2012
  • Eva Joly tient son premier meeting de campagne, à Roubaix, devant environ 1 400 personnes.
3 février 2012
  • Nathalie Arthaud tient son premier meeting de campagne, à Montreuil, devant environ 1 500 personnes.

1 février 2012

  • Jean-Pierre Chevènement (MRC) annonce le retrait de sa candidature à l’élection présidentielle dans un communiqué.
  • François Hollande est enfariné, alors qu’il s’exprimait à la tribune du parc des Expositions de Paris. 
22 janvier 2012
  • Nicolas Dupont-Aignan tient son premier meeting de campagne, au théâtre du Gymnase, à Paris, devant environ 800 personnes.
21 janvier 2012
19 janvier 2012
  • François Bayrou tient son premier meeting de campagne, à Dunkerque, devant environ 1 300 personnes.
14 janvier 2012
  • Jean-Luc Mélenchon tient son premier meeting de campagne, à Nantes, devant environ 6 000 personnes.
4 janvier 2012
  • François Hollande tient son premier meeting de campagne, à Mérignac, devant environ 2 000 personnes.

30 décembre 2011

  • Date limite d’inscription sur les listes électorales.

22 décembre 2011

  • Marine Le Pen saisit le Conseil d’Etat et dépôse une question prioritaire de constitutionnalité pour réclamer l’anonymat de ces parrainages.
11 décembre 2011
  • Marine Le Pen tient son premier meeting de campagne, à Metz, devant environ 1 500 personnes. 

7 décembre 2011

  • François Bayrou (MoDem) annonce officiellement sa candidature à l’élection présidentielle, à la maison de la Chimie à Paris.

27 novembre 2011

  • Hervé Morin annonce sa candidature à l’élection présidentielle pour le Nouveau Centre, à Berville-sur-Mer.

24 novembre 2011

  • François Bayrou (MoDem) annonce sa candidature à l’élection présidentielle sur le plateau de Parole directe, sur TF1

21 novembre 2011

  • Nicolas Dupont-Aignan annonce sa candidature à l’élection présidentielle, à l’occasion du deuxième congrès de Debout la République, à Paris.

5 novembre 2011

  • Jean-Pierre Chevènement, président d’honneur du Mouvement Républicain et Citoyen, annonce sa candidature à l’élection présidentielle, au Journal Télévisé de 20h de France2.

22 octobre 2011

5 octobre 2011

  • Nathalie Arthaud est investie comme candidate de Lutte Ouvrière.
  • Le cancérologue, Victor Izraël, annonce sa candidature à l’élection présidentielle, pour relancer le Plan Cancer.

4 octobre 2011

  • Corinne Lepage (Cap 21) annonce sa candidature à l’élection présidentielle au Journal Télévisé de 20h de TF1.

22 septembre 2011

  • Kenza Drider, une jeune femme qui porte le niqab, annonce sa candidature à l’élection présidentielle, lors d’une conférence de presse à Meaux.

12 juillet 2011

  • Eva Joly bat Nicolas Hulot lors du second tour de la primaire organisée par Europe Écologie-Les Verts et devient candidate à l’élection présidentielle.

25 juin 2011

  • Les délégués du Nouveau Parti Anticapitaliste, réunis en conférence nationale à Nanterre, désignent Philippe Poutou comme candidat à l’élection présidentielle.

22 juin 2011

  • Christine Boutin annonce sa candidature à l’élection présidentielle pour le Parti Chrétien Démocrate, à Montfermeil.

17 juin 2011

  • Le conseil national de Chasse Pêche Nature et Tradition désigne Frédéric Nihous comme candidat à l’élection présidentielle.

16 mai 2011

  • Le bureau politique du Front national, réuni à Nanterre, valide la candidature à l’élection présidentielle de Marine Le Pen.

10 mai 2011

  • Le collectif Trans-Europe – pour la défense des droits de la communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre – lance le parti politique : Avenir 2012. Sa présidente, Brigitte Goldberg, transsexuelle, devient candidate à l’élection présidentielle.

6 mai 2011

  • L’humoriste, Christophe Alévêque, annonce sa candidature à l’élection présidentielle, devant le Fouquet’s, à Paris.
18 juin 2010

Philippe Poutou : « C’est aux capitalistes de payer la crise »…

18 Avr

« Le minimum syndical qu’on peut faire dans cette élection, c’est dégager ce gouvernement là », a déclaré Philippe Poutou, en meeting, au théâtre Mazenot. A deux jours de la fin de la campagne présidentielle, le candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste a fait salle comble. Sans fiches et avec aisance, cet ouvrier a tenu un meeting d’abord aux allures d’une revue de presse, puis à celles d’un one man show, notamment lorsque le candidat a expliqué au public que lorsqu’il tendait sa main vers une bouteille d’eau, il s’agissait d’une invitation à applaudir, afin de le laisser boire.

S’excusant, ensuite, de citer Les Echos à plusieurs reprises, Philippe Poutou a confié : « C’est un journal que j’ai appris à lire depuis que je suis candidat ». Heureux d’être crédité à 2% dans un récent sondage, le candidat du NPA a mentionné la presse afin de railler ses adversaires. « Le truc le plus marrant : Sarkozy, le candidat du peuple », s’est gaussé le syndicaliste et ajoutant une allusion à la phrase « nous sommes des gens modestes » de Carla Bruni, sous les rires de l’assemblée.

Le candidat anticapitaliste est revenu sur la crise, au nom de laquelle « on nous fait accepter tous les coups bas ». Il a ensuite ironisé à propos des grandes fortunes françaises et des onze milliardaires supplémentaires que compte le pays cette année. « C’est aux capitalistes de payer la crise parce que c’est leur crise », a considéré l’ouvrier.

Philippe Poutou souhaite répartir les richesses et pour cela, il faudrait « supprimer les reformes fiscales des vingt dernières années ». Il propose également le retour de la retraite à 60 ans – 55 ans pour ceux qui ont un travail pénible – ; la gratuité des transports publics pour tous « notamment pour les trajets maison/boulot » et une augmentation des revenus de 300 euros net par mois. « Sous 1 700 euros net, on ne peut pas vivre aujourd’hui », a estimé le syndicaliste.

Dès mesures qu’attendent les personnes qui l’écoutaient ce soir. « Les gens appellent ça de l’utopie, moi j’appelle ça de l’espoir », a déclaré Laura, étudiante qui a suivi attentivement le meeting. La jeune fille milite à sa façon « en parlant avec les gens » pour qu’ils s’intéressent à la politique et votent « pour Poutou ou un autre ».

Avant d’achever son discours et de chanter L’Internationale, le candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste a lancé un appel à l’ensemble de la gauche afin de « préparer une riposte unitaire ».

Retrouvez plus de photos de ce meeting.

Présidentielle : Les parrains des Pyrénées-Orientales…

31 Mar

Le conseil constitutionnel a publié ce matin une liste de 500 parrains pour chacun des candidats à l’élection présidentielle. Ces 500 noms ont été tirés au sort parmi les parrainages précédemment validés.

Le 19 mars dernier le conseil constitutionnel a validé 14 790 parrainages recueillis auprès des 47 413 élus – sans tenir compte du cumul des mandats – qui, partout en France, pouvaient accorder leur signature à un candidat. Ils étaient dix à avoir recueilli les 500 signatures nécessaires à leur candidature. Certains candidats avaient dévoilé le nombre de signatures qu’ils avaient obtenu, avant validation, comme Eva Joly (639), Jean-Luc Mélenchon (1 000), Philippe Poutou (572), Nathalie Arthaud (521), Jacques Cheminade (538) et Nicolas Dupont-Aignan (708). D’autres ont gardé pour eux, ce précieux chiffre, comme Marine Le Pen, Nicolas Sarkozy, François Bayrou et François Hollande.

Dans ces listes non exhaustives publiées par les sages, Jean-Luc Mélenchon obtient de nombreux parrainages dans les Pyrénées-Orientales : Jean-Louis Alvarez, conseiller général d’Olette, André Argiles, maire de Nyer, Arlette Bigorre, maire de Fontpédrouse, Nicolas Garcia, maire d’Elne, Henri Pujol, maire de Corbère-les-Cabanes, Michel Santanach, maire de Sauto et Jean Vila, maire de Cabestany. Seulement le candidat du Front de Gauche avait déclaré avoir obtenu 1 000 signatures et cette liste ne comporte que la moitié des parrains de Jean-Luc Mélenchon.

Nicolas Sarkozy, François Hollande et Marine Le Pen ont pu compter sur les signatures des élus locaux de leurs partis. Nicolas Sarkozy a reçu les signatures de François Calvet, sénateur-maire du Soler, Pierrette Cordelette, maire de Mont-Louis et Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan. Les conseillères générales socialistes : Hermeline Malherbe-Laurent et Ségolène Neuville ont, quant à elles, signé pour François Hollande. Enfin deux frontistes siégeant au conseil régional du Languedoc-Roussillon ont signé pour Marine Le Pen : Irina Kortanek et Louis Aliot, également vice président du Front National et compagnon de la candidate.

Beaucoup de maires figurent dans les listes des parrains. Ange Leon, maire de Caramany, Vincent Mignon, maire de Nohèdes et Daniel Riehl, maire de Prugnanes ont soutenu Jacques Cheminade. Christian Blanc, maire des Angles, Jean-Luc Garrigue, maire de Montner et Marcel Fourcade, maire de La Lllagonne ont parrainé Eva Joly (EELV). Roland Noury, maire de Saint-Jean-Lasseille et Maya Lesne, maire de Tordères ont choisi de soutenir Philippe Poutou (NPA), tandis que Marie Maupin, maire de Saint-Michel-de-Llotes et Pierre Franch, maire de Sansa ont opté pour Nathalie Arthaud (LO). François Bayrou (MoDem) a recueilli les signatures de Roger Pailles, maire d’Espira-de-Conflent et Annie Aubert, maire de Saint-Féliu-D’Avall.

Les parrains en Languedoc Roussillon : 

Aude

Eva Joly : Stéphane Linou, conseiller général de Castelnaudary-Nord ; Jérôme Rousset, maire de Sougraigne ; Claude Lete, maire de Peyrolles

Nicolas Sarkozy : Christian Theron, maire de Roquefort-des-Corbières

Jean-Luc Mélenchon : Monique Le Minez, maire de Peyrefitte-du-Razès ; Jean Chapet, maire de Conques-sur-Orbiel ; Jean Bernadac, maire de Lairière ; Henry Garino, conseiller régional du Languedoc-Roussillon

Philippe Poutou : Didier Alric, maire de Plaigne

Nathalie Arthaud : Jean-Pierre Delord, maire de Bugarach ; Corinne Laffond, maire de La Serpent

Jacques Cheminade : Jean-François Guillot, maire de Vignevieille ; Jacques Perallon, maire de Taurize ; Thierry De Kerimel de Kerveno, maire de Mayreville ; Jean-Jacques Regnier, maire de La Pomarède

François Bayrou : Jean Claude Drugy, maire de Belvis

François Hollande : Jacques Micheau, maire de Peyriac-Minervois ; Alain Fabre, maire de Bizeminervois ; Josette Montech, maire de Villanière ; Hervé Baro, conseiller général de Mouthoumet ; Jean-Claude Jandrau, maire de Bouilhonnac ; André Noe, maire de Fraissé-des-Corbières ; Régis Banquet, conseiller général d’Alzonne ; René Sciamma, maire de Villedubert ; Sébastien Pla, maire de Duilhac-Souspeyrepertuse ; Jean-Jacques Camel, maire de Capendu

Gard

Eva Joly : William Seguin, maire de Cannes-et-Clairan ; Michel Gabach, maire de Saint-Dionisy ; Christophe Cavard, conseiller général de Saint-Chaptes ; Eric Doulcier, maire du Vigan

Marine Le Pen : Marie -Thérèse Costa-Fesenbeck, conseiller régional du Languedoc-Roussillon ; Jean-François Pardigon, conseiller régional du Languedoc-Roussillon ; Sandrine Peridier, maire de Saint-Bonnet-du-Gard ; Jean-Louis Berne, maire de Castillon du-Gard

Nicolas Sarkozy : Catherine Jehanno, conseiller général de Nîmes V ; Vivette Terrier, maire de Mus

Jean-Luc Mélenchon : Patrick Malavieille, maire de La Grand-Combe ; Eric Maubernard, maire de Saint-Jean-du-Pin ; Guy Laganier, conseiller général de Genolhac ; Jacques Demanse, maire de Sauveterre ; Jean-Claude Paris, conseiller général de Saint-Ambroix ; Jean-Paul Boré, conseiller régional du Languedoc-Roussillon ; Daniel Vardelhan, maire de Salindres ; Christian Pibarot, maire de Soudorgues ; Philippe Roux, maire de Saint-Christol-lès-Alès

Philippe Poutou : Claude Casteiltort, maire de Trèves ; Guy Lamadie, maire d’Aujargues

Nathalie Arthaud : Jérôme Fesquet, maire de Notre Dame-de-la-Rouvière ; Didier Bonneaud, maire de Saint-Étienne-des-Sorts ; Marc Angeli, maire de Saint-Paul-les-Fonts ; Roland Vincent, maire d’Aiguèze ; Patrice Rouquette, maire de Rivières ; Béatrice Fallot, maire de Saint-Jean-de-Crieulon ; Philippe Pibarot, maire de Saint-Roman-de-Codières

Jacques Cheminade : Jean-Claude Manivet, maire de Potelières ; Patrick Douhaizenet, maire de Saint-Alexandre ; Michel Tribes, maire de Montignargues ; Roger Laurens, maire d’Alzon

François Bayrou : Marc Poulon, maire de Verspont-du-Gard ; Alain Martin, maire d’Aubord Olivier Lapierre, conseiller général de Saint-Gilles ; Francis Fabre, maire de Domazan

Nicolas Dupont-Aignan : Jean-Baptiste Esteve, maire de Nages-et-Solorgues

François Hollande : Bernard Mialhe, maire de Vézénobres ; Jean Denat, conseiller général de Vauvert ; Nelly Frontanau, conseiller régional de Languedoc-Roussillon ; Ulysse Micaelli, maire de Saint-Michel d’Euzet

Hérault

Eva Joly : Christian Dupraz, conseiller général des Matelles ; Jean-Noël Malan, maire d’Olmet-et-Villecun

Marine Le Pen : Francis Cabanne, conseiller régional du Languedoc-Roussillon ; Hélène Zouroudis, conseiller régional du Languedoc-Roussillon ; Jean-Pierre Gaubiac, maire de Moulès-et-Baubels ; Eugène Cavaille, maire d’Usclas-du-Bosc ; Julien Sanchez, conseiller régional du Languedoc-Roussillon ; France Jamet, conseiller régional du Languedoc-Roussillon

Nicolas Sarkozy : Sarah-Fatima Allaoui, conseiller régional du Languedoc-Roussillon ; Raymond Couderc, maire de Béziers

Jean-Luc Mélenchon : Norbert Etienne, maire de Murviel-lès-Béziers ; Gérard Cabello, maire de Montarnaud ; François Lieb, maire de Nébian ; Francis Pratx, maire de Boisseron ; Jean-Pierre Perez, maire de Vendres ; Jean-Pierre Pastre, maire de Félines-Minervois ; JeanCharles Sers, maire de Castelnau-de-Guers

Philippe Poutou : Catherine Hernandezjosien, maire de Puéchabon ; Henri Poumayrac, maire de La Caunette ; Laure Tondon, maire de Montbazin

Nathalie Arthaud : Jean-Marc Gontard, maire de Saint-Maurice-Navacelles ; Jean-François Ruiz, maire de Saint-Jean-de-Fos ; Arnaud Moynier, maire de Beaulieu ; Françoise Berger, maire de Murviel-lès-Montpellier ; Lionel Omont, maire de Saturargues ; Jacques Daudé, maire de Saint-Bauzille-de-Montmel ; Roger Fournier, maire de Boisset

Jacques Cheminade : Guy Roudier, maire de Pailhès ; Bernard Coste, maire de Camplong ; Jean Barral, maire de La Vacquerie-et-Saint-Martin-de-Castries

François Bayrou : Jean-Jacques Pons, conseiller régional du Languedoc-Roussillon ; Philippe Huppé, maire d’Adissan

Nicolas Dupont-Aignan : Alain Sénégas, maire de Lignan-sur-Orb ; Bernard Foulquier Gazagnes, maire d’Usclas-D’Hérault

François Hollande : Jean Arcas, maire d’Olargues ; Francis Cros, conseiller général de La-Salvetat-sur-Agout ; Yves Pietrasanta, président d’une communauté de communes Nord du bassin de Thau ; François Delacroix, conseiller régional du Languedoc-Roussillon

Lozère

Eva Joly : Pierre Fesquet, maire de Moissac-Vallée-Française ; Hubert Pfister, maire de Saint-Martin-Delansuscle

Marine Le Pen : Denis Gras, maire de La Chaze-de-Peyre.

Jean-Luc Mélenchon : Christian Masmejean, maire de Pied-de-Borne ; Jean-Louis Chapelle, maire de Saint-Germain-de-Calberté

Philippe Poutou : Camille Lecat, maire de Saint-Andéol-de-Clerguemort ; Denis Bertrand, maire de Meyrueis

Jacques Cheminade : Christian Malavieille, maire de Javols ; Jean Paulet, maire d’Altier ; Rémi Andre, maire de Montrodat

François Bayrou : Michel Commandre,maire de Gatuzières

François Hollande : Jean-Pierre Deltour, maire de Saint Germain-du-Teil  

Présidentielle 2012 : En campagne en Languedoc-Roussillon

21 Fév

Dominique de Villepin sera, demain, en déplacement dans le Languedoc Roussillon. Le candidat de République Solidaire débutera sa journée, à 12h45, par une visite du salon international des vins et spiritueux méditerranéens (vinIsud), au parc des expositions de Montpellier. L’ancien premier ministre de Jacques Chirac participera ensuite, à 15h30, à une table ronde à l’hôtel de ville de Castelnau Le Lez, avant de tenir un meeting à l’espace Rencontres, à 17h15.

Suivront ensuite Nicolas Sarkozy (UMP), à Montpellier ; Eva Joly (EELV), à Montpellier ; Philippe Poutou (NPA), à Perpignan et Nathalie Arthaud (LO), à Montpellier.  

Présidentielle 2012 : En campagne à Marseille…

18 Fév

Le président de la république sera, dimanche, en meeting au Parc Chanot. Nicolas Sarkozy (UMP), qui s’est lancé jeudi dans la campagne présidentielle, tiendra son second meeting à Marseille. 

Petit tour d’horizon des déplacements des candidats dans la cité phocéenne…