Archive | 22:54

Fernand Siré : « Je fais mon travail, je suis efficace »…

8 Juin

« Je suis prêt à continuer cet investissement parce que maintenant je sais comment il faut faire » a confessé Fernand Siré, pour sa dernière réunion publique avant le premier tour de l’élection. En ce dernier jour de campagne, le député sortant était dans sa commune, celle dans laquelle il est né, a exercé la profession de médecin généraliste et dont il est le maire depuis 2001 : Saint Laurent de la Salanque. « Je fais parti des cent cinquante députés les plus actifs à l’Assemblée Nationale », une fierté pour celui qui n’a siégé que 26 mois au palais Bourbon contre cinq ans pour la plupart de ses collègues.

En 2007, Arlette Franco, députée sortante de la 2e circonscription avait choisi le conseiller général du canton de Saint Laurent de la Salanque comme suppléant. Le 31 juin 2010, Arlette Franco décède et le lendemain, Fernand Siré quitte l’institution perpignanaise pour la parisienne. Devant près de deux cent personnes, le député sortant a confié :  « Je fais mon travail, je suis efficace et parfois, peut être même, je ne me vends pas assez ».

Le député sortant a abordé son quotidien à la chambre basse des propositions de loi qui lui sont chères sur la restauration et la moralisation des politiques à sa rencontre avec sa suppléante Christine Llorens. « Nous sommes complémentaires, moi je suis bien de la base, du terrain et elle, elle est de là haut » a déclaré le candidat. Celle qui est surnommée « la Catalane », dans les couloirs du palais Bourbon, pour sa ténacité, avoue ne pas avoir hésité longtemps avant de « l’accompagner parce que c’est un homme exceptionnel ».

« Fernand Siré est le seul candidat du centre droit » a assuré Henri Castaillet, de l’Alliance centriste des Pyrénées-Orientales. Sans prononcer son nom, le candidat UMP avait auparavant égratigné Joseph Puig en affirmant : « Bientôt il y aura des ruines de supermarchés » et critiquant les nouveaux emplois créés dans la zone commercial de Claira. Et d’ajouter : « Il faut rééquilibrer le département avec des emplois durables ». Le premier adjoint au maire de Saint Laurent de la Salanque, Alain Got, a introduit le candidat et est revenu sur sa défaite face au maire de Claira aux élections cantonales avant d’affirmer : « Aujourd’hui, voter Fernand Siré, c’est voter son village, c’est voter Saint Laurent ».

Qui són ?

Fernand Siré (UMP), médecin
2001-aujourd’hui : maire de Saint-Laurent-de-la-Salanque.
2004-2010 : conseiller général du canton de Saint Laurent de la Salanque.
2010-aujourd’hui : député de la 2e circonscription des Pyrénées-Orientales.

Christine Llorens, chargée de mission à l’Assemblée Nationale

Les candidats de la 2e circonscription…

La 2e circonscription des P.O.

Cécile Sorbier (Alliance Ecologiste Indépendante) et son suppléant Francis Meuley
Françoise Fiter (Front de gauche) et son suppléant Patrick Cases
Audrey Castanet (Le Trèfle) et son suppléant Georges Saurel
Fernand Siré (UMP) et sa suppléante Christine Llorens
Liberto Plana (Lutte Ouvrière) et son suppléant Antoine Meroc
Toussainte Calabrese (PS) et son suppléant Michel Maffre
Irina Kortanek (FN) et son suppléant Julien Leonardelli
Marie-Paule Ricard (EELV) et son suppléant Patrick Cheguillaume
Pascale Clavel (Sans étiquette) et son suppléant Thierry Granie
Annie Rideau (Nouveau Parti Anticapitaliste) et sa suppléante Sandra Ferrer
Gérald Brachet (Parti du vote blanc) et sa suppléante Joëlle Clement
Joseph Puig (Sans étiquette) et sa suppléante Nathalie Pineau-Rovira

Publicités