Tag Archives: Olivier Ferrand

Législatives 2012 (13) : Neuf sortants réélus…

17 Juin

Dix députés de gauche et six députés de droite. Dans les Bouches du Rhône la gauche gagne deux sièges. Neuf députés sortants – six UMP et trois PS – ont été réélus ce soir. 

Sur le plan national plus, les femmes sont plus nombreuses à entrer à l’Assemblée Nationale. Dans les Bouches du Rhône, cependant, elles étaient trois à partir de 2007 et pourraient n’être que deux à partir de 2012 puisque si Marie-Arlette Carlotti reste au gouvernement, elle devrait laisser son siège à son suppléant, Avi Assouli.

1e circonscription

La député sortante de la 8e circonscription a, comme en 2007 battu son prédécesseur, sur cette 1e circonscription.

73 877 inscrits
40 240 votants
1 367 nuls, soit 38 873 exprimés

Valérie Boyer (UMP)      19 689  (50.65%)
Christophe Masse (PS)   19 184  (49.35%)

2e circonscription

Le maire du 4e secteur de Marseille a regagné son siège de député ce soir.

77 369 inscrits
41 886 votants
1 224 nuls, soit 40 662 exprimés

Dominique Tian (UMP)        23 771  (58.46%)
Jean-Pierre Mignard (PS)     16 891  (41.54%)

3e circonscription

La député sortante candidate dissidente PS à la suite de son renvoi devant le tribunal correctionnel pour détournement de fonds publics a été réélue. En outre du retrait de son investiture, Martine Aubry avait déclaré que Sylvie Andrieux serait exclue du PS si elle était condamnée. 

70 329 inscrits
37 291 votants
2 066 nuls, soit 35 225 exprimés

Sylvie Andrieux (PS)     17 962  (50.99%)
Stéphane Ravier (FN)    17 263  (49.01%)

4e circonscription

Le maire du 1er secteur de Marseille a largement battu son adversaire frontiste. 

58 696 inscrits
28 517 votants
1 339 nuls, soit 27 178 exprimés

Patrick Mennucci (PS)                     19 163  (70.51%)
Marie-Claude Aucouturier (FN)    8 015  (29.49%)

5e circonscription

La ministre déléguée aux personnes handicapées était la membre du gouvernement la plus « en danger ». Elle affrontait le député sortant, qui a siégé durant quatorze ans à l’Assemblée Nationale. Les dix neuf ministres candidats ont été élus ce soir, à l’instar de Jean-Marc Ayrault et de cinq autres ministres, élus dimanche dernier. 

68 665 inscrits
40 226 votants
1 215 nuls, soit 39 011 exprimés

Marie-Arlette Carlotti (PS)    20 212  (51.81%)
Renaud Muselier (UMP)         18 799  (48.19%)

6e circonscription

Le maire du 5e secteur de Marseille a été réélu. 

72 561 inscrits
40 706 votants
425 nuls, soit 40 281 exprimés

Guy Teissier (UMP)           17 101  (42.45%)
Pierre Semeriva (EELV)  15 091  (37.46%)
Laurent Comas (FN)           8 089  (20.08%)

7e circonscription

Le député sortant de la 4e circonscription l’a largement emporté face au candidat FN.

63 071 inscrits
28 553 votants
1 227 nuls, soit 27 326 exprimés

Henri Jibrayel (PS)           17 034  (62.34%) 
Bernard Marandat (FN)  10 292  (37.66%)

8e circonscription

Le candidat socialiste a enfin réussi son « parachutage », alors qu’il avait été battu dès le premier tour sur la 4e circonscription des Pyrénées Orientales en 2007, il l’a emporté de justesse, avec 318 voix d’avance sur le candidat UMP.

93 083 inscrits
55 994 votants
834 nuls, soit 55 160 exprimés

Olivier Ferrand (PS)      22 331  (40.48%)
Nicolas Isnard (UMP)   22 013  (39.91%)
Gérald Gerin (FN)           10 816  (19.61%)

9e circonscription

Le député sortant a largement été réélu. Ce sera le quatrième mandat de Bernard Deflesselles, qui siège au palais Bourbon depuis 1999.

92 600 inscrits
45 858 votants
5 894 nuls, soit 39 964 exprimés

Bernard Deflesselles (UMP)  25 001  (62.56%)
Joëlle Melin (FN)                       14 963  (37.44%)

10e circonscription

En raison de l’accord entre Europe Ecologie-Les Verts et le Parti Socialiste, il n’y avait pas de candidat socialiste sur cette circonscription et c’est l’écologie François-Michel Lambert qui ira siéger à l’Assemblée Nationale. 

100 187 inscrits
60 217 votants
966 nuls, soit 59 251 exprimés

François-Michel Lambert (EELV)   24 670  (41.64%)
Richard Mallie (UMP)                           22 592  (38.13%)
Pascale-Edith Guennec (FN)                11 989 (20.23%)

11e circonscription

Le député sortant a été réélu. Christian Kert est député de la 11e circonscription depuis 1988.

85 346 inscrits
47 557 votants
1 396 nuls, soit 46 161 exprimés

Christian Kert (UMP)   23 531  (50.98%)
Gaëlle Lenfant (PS)       22 630  (49.02%)

12e circonscription

Le candidat socialiste a battu le député sortant de 373 voix. 

89 006 inscrits
51 000 votants
776 nuls, soit 50 224 exprimés

Vincent Burroni (PS)    18 754  (37.34%)
Eric Diard (UMP)            18 381  (36.60%)
Paul Cupolati (FN)         13 089  (26.06%)

13e circonscription

Michel Vaxe, député communiste de la 13e circonscription depuis 1997 avait renoncé à se présenter cette année. C’est le candidat du Front de gauche qui l’a emporté ce soir. Le maire de Martigues était soutenu par le PS puisque entre les deux tours, René Raimondi (PS) s’était désisté en sa faveur pour faire barrage au Front national.

90 571 inscrits
52 197 votants
2 561 nuls, soit 49 636 exprimés

Gaby Charroux (FDG)      29 919  (60.28%)
Béatrix Espallardo (FN)  19 717  (39.72%)

14e circonscription

Jean-David Ciot l’a emporté face à la députée sortante et maire d’Aix-en-Provence. 

93 933 inscrits
55 745 votants
1 697 nuls, soit 54 048 exprimés

Jean-David Ciot (PS)                          28 941  (53.55%)
Maryse Joissains-Masini (UMP)   25 107  (46.45%)

15e circonscription

Le député sortant a été réélu devançant largement son adversaire Divers gauche. 

98 258 inscrits
60 452 votants
802 nuls, soit 59 650 exprimés

Bernard Reynes (UMP)        24 812  (41.60%)
Nicette Aubert (DVG)           21 434  (35.93%)
Olivia Ponsdesserre (FN)    13 404  (22.47%)

16e circonscription

Michel Vauzelle a été réélu. Le désistement de l’UMP,  Roland Chassain, en faveur de la candidate du Front national n’a pas contré président du conseil général de PACA. 

88 592 inscrits
54 465 votants
nuls, soit exprimés

Michel Vauzelle (PS)    26 814  (51.29%)
Valérie Laupies (FN)    25 469  (48.71%)

Publicités

Législatives 2012 (66) : Quels étaient les résultats en 2007 ?

3 Juin

Les circonscriptions des P.O. en 2007.

Tout comme cette année, en 2007, l’élection présidentielle, les 22 avril et 6 mai, était suivie des élections législatives les 10 et 17 juin. Les électeurs des Pyrénées Orientales qui avaient majoritairement voté pour Nicolas Sarkozy, ont élu quatre députés UMP.

1e circonscription

15 candidats s’affrontaient lors des élections législatives de 2007 – Daniel Mach (UMP) ; Jean Vila (PCF) ; Martine Joseph (PS) ; Louis Aliot (FN) ; Chantal Gombert (MoDem) ; Guillem Vaulato (LCR) ; Nicole Dirckx (Les Verts) ; Virginie Barre (Unitat Catalana) ; Christine Gonzalez (MPF) ; Yves Castanet (Le Trèfle) ; Monique Juanola (CDC) ; Pascale Advenard (LO) ; Ida Fleury (MNR) ; Francis Meuley (La France en action) et Annie Marciniak – contre 16 candidats en 2012.

Le candidat UMP est arrivé largement en tête le soir du premier tour, avant de l’emporter au second tour avec 56,98% des suffrages. Daniel Mach briguait alors son second mandat à l’Assemblée Nationale, contre son prédécesseur, Jean Vila (PCF), député de la 1ère circonscription de 1997 à 2002. Le maire de Cabestany, arrivé en deuxième position, a atteint le second tour.

Les résultats par communes…

2e circonscription

16 candidats s’affrontaient lors des élections législatives de 2007 – Arlette Franco (UMP) ; Renée Soum (PS) ; Pierre Aloy (FN) ; Maryse Lapergue (MoDem) ; Nadine Pons (PCF) ; Ghislaine Zaparty (LCR) ; Katia Mingo (Les Verts) ; Jocelyne Roge-Balaguer (CPNT) ; Audrey Castanet (Le Trèfle) ; Roger Foinels (MPF) ; Daniel Canellas (CDC) ; Liberto Plana (LO) ; Simone Thomas (MNR) ; Daniel Drouillard (PT) ; Pascal Le Jolly (La France en action) et Gabriela Koval (Parti Humaniste) – contre 12 candidats en 2012.

La candidate UMP est arrivée largement en tête du premier tour avant de retrouver son siège au second tour avec 59,78 % des voix, contre Renée Soum (PS). Arlette Franco briguait alors son second mandat à l’Assemblée Nationale et fut élue  le soir du second tour face à la socialiste Renée Soum. La député-maire de Canet-en Roussillon est décédée le 31 mars 2010 et son suppléant, Fernand Siré lui a succédé. Ce dernier brigue aujourd’hui sa (ré)élection face à une nouvelle candidate du Parti Socialiste : Toussainte Calabrese. 

Les résultats par communes…

3e circonscription

15 candidats s’affrontaient lors des élections législatives de 2007 – François Calvet (UMP) ; Christian Bourquin (PS) ; Françoise Fiter (PCF) ; Dominique Schemla (MoDem) ; Françoise Bataillon (FN) ; Claude Begue (LCR) ; Claude Sala (Le Trèfle) ; Jacques Duverger (CPNT) ; Pierre Prat ; Christiane Dugelay (La France en action) ; Jordi Vera (CDC) ; Enric Vilanova-Cortassa (ERC) ; Monique Reze (MPF) ; Patrice Basso (LO) et Odile Thevenot (Parti Humaniste) – contre 11 candidats en 2012.

Le candidat UMP est arrivé en tête au premier tour puis a battu son adversaire PS au second tour avec 51,94 % des suffrages. François Calvet briguait son troisième mandat à l’Assemblée Nationale, où il siégeât de 1993 à 1997, avant d’être réélu en 2002. Son adversaire pour le second tour, Christian Bourquin occupa cette fonction de 1997 à 2002.  Le maire du Soler a été élu sénateur le 25 septembre 2011, en même temps que le président du conseil régional. François Calvet quittant le palais Bourbon pour le palais du Luxembourg à moins d’un an de l’échéance électorale des législatives, son siège es resté vacant. 

Les résultats par communes…

4e circonscription

15 candidats s’affrontaient lors des élections législatives de 2007 – Jacqueline Irles (UMP) ; Pierre Aylagas (DVG) ; Olivier Ferrand (PS) ; Nicolas Garcia (PCF) ; Yves Porteix (MoDem) ; Marie-Thérèse Costa-Fesenbeck (FN) ; Myriam Granat (DVD) ; Franck Huette (Les Verts) ; Yannick Fissier (LCR) ; Nicole Puigbo (CPNT) ; Françoise Tibau (CDC) ; Cros Vilanova-Cortassa (Le Trèfles) ; Jacques Menechal (MPF) ; Maria Hernandez (La France en action) et Esther Sillan (LO) – contre 12 candidats en 2012.

La candidate UMP bénéficiait d’une importante avance face à ses adversaires au premier tour, puis a battu Pierre Aylagas (DVG) avec 50,25 % des voix au second tour. Jacqueline Irles briguait alors son premier mandat dans une circonscription détenue par la gauche depuis de nombreuses années. Le sortant, Henri Sicre (PS), député de 1988 à 2007, n’était pas candidat à sa réélection et a gauche, Olivier Ferrand, investi par le PS a été devancé par Pierre Aylagas, dissident.

Les résultats par communes…

Les partis représentés en 2007…
CDC : Convergence Démocratique de Catalogne
CPNT : Chasse Pêche Nature et Tradition
DVD : Divers droite
DVG : Divers gauche
ERC : Esquerra Republicana de Catalunya
FN : Front National
LCR : Ligue Communiste Révolutionnaire
LO : Lutte Ouvrière
MNR : Mouvement National Républicain
MPF : Mouvement Pour la France
PCF : Parti Communiste Français
PS : Parti Socialiste
PT : Parti des Travailleurs
UMP : Union pour un Mouvement Populaire

Législatives 2012 (66) : Les premiers candidats déclarés…

9 Jan

L’UMP désignera demain ses candidats pour les élections législatives qui se tiendront les 10 et 17 juin 2012. Dans les Pyrénées-Orientales, le Parti Socialiste, Europe Écologie-Les Verts, le Front de Gauche et le Front National ont déjà dévoilé le nom de leurs candidats.

1e circonscription
Jean Vila, conseiller général de Perpignan III, était déjà candidat du Front de Gauche sur la 1e circonscription lors des élections législatives de 2007. Le maire de Cabestany, battu par Daniel Mach (UMP) au second tour, renouvelle sa candidature à la députation. Face à lui, le même adversaire du Front National : Louis Aliot. Pour contrer le conseiller régional du Languedoc Roussillon et face au score de Jean Vila en 2007, le Parti Socialiste ne présentera pas de candidat sur cette circonscription et soutient Agnès Langevine, investie par Europe Ecologie-Les Verts.

2e circonscription
Toussainte Calabrèse, fraichement élue conseillère générale sur le canton Perpignan IX est la candidate du Parti Socialiste pour la 2e circonscription. Cette clerc de notaire est, en outre, soutenue par Europe Écologie-Les Verts qui ne présentera pas de candidat sur cette circonscription. En 2007, c’était l’ancienne député Renée Soum qui affrontait Arlette Franco (UMP), pour le PS.

Du côté du Front National, Pierre Aloy qui arrivait en troisième position à l’issu du premier tour en 2007 ne sera pas candidat. La conseillère régionale du Languedoc Roussillon, Irina Kortánek a été choisie pour représenter son parti dans la 2e circonscription.

La candidate du Front de Gauche, Françoise Fiter était déjà candidate en 2007, mais pour la 3e circonscription. Cette assistante sociale hospitalière n’avait pas dépassé le premier tour.

3e circonscription 
Ségolène Neuville, conseillère générale du canton Perpignan V, sera la candidate du Parti Socialiste sur la 3e circonscription. Cette médecin succède ainsi à Christian Bourquin, candidat malheureux lors des élections de 2007.

Contre cette femme, trois hommes sont déjà investis : Daniel Borreill, pour le Parti de Gauche, Jean-Marc Panis, pour Europe Écologie-Les Verts et Bruno Lemaire (un homonyme du ministre de l’Agriculture), pour le Front National.

4e circonscription
Pierre Aylagas, maire d’Argelès-sur-Mer, est le candidat du Parti Socialiste. Le conseiller général du canton d’Argelès sur Mer avait déjà brigué le siège de député de la 4e circonscription en 2007. Ce retraité de l’Éducation Nationale était cependant candidat sans étiquette lors des dernières élections, Olivier Ferrand ayant été parachuté candidat PS dans cette circonscription. Ce dernier n’avait pas dépassé le premier tour du scrutin, contrairement à Pierre Aylagas qui était le concurrent de Jacqueline Irles (UMP), au second tour. Olivier Ferrand a été, à nouveau, parachuté pour les prochaines élections, dans les Bouches du Rhône.

Pierre Aylagas retrouvera deux adversaires qu’il avait devancé il y a cinq ans : Nicolas Garcia, maire d’Elne et Marie-Thérèse Costa-Fesenbeck, conseillère régionale du Languedoc Roussillon, qui sont respectivement les candidats du Front de Gauche et du Front National. Tout deux s’affrontaient déjà lors des dernières élections, mais n’avait pas dépassé le premier tour. Le premier, rédacteur de Presse, était arrivé en quatrième place au premier tour du scrutin et la seconde, retraitée de la CPAM de Perpignan, en sixième position.

Bruno Rouane, premier adjoint à Saint- Laurent-de-Cerdans, est également candidat sur cette circonscription sous la bannière d’Europe Ecologie Les Verts.

Ce diaporama nécessite JavaScript.