Hier soir, c’était le grand bal des enfoirés…

6 Fév

« Ce soir c’est le grand bal, mets du fard sur tes idées pâles ». Dès le début, la troupe a donné le ton de la soirée avec cette reprise de la comédie musicale Mozart, l’opéra rock, la troisième en trois ans, après Tatoue-moi, en 2010 et L’assasymphonie, en 2011. Les enfoirés ont ouvert leur bal à la Halle Tony Garnier de Lyon, après y avoir posé leur village en 2006. Des retrouvailles célébrées par Mimie Mathy avec une chanson, sur la musique de JJG : « Je suis à Lyon, en plus c’est là que j’suis née ». Une référence à « Je suis bien nulle part», qu’elle a interprété les années précédentes. Ce retour en arrière entraine le public dans le monde de la joyeuse troupe après la chanson d’intro.

Outre C’est bientôt la fin, les chansons phares de l’année écoulée ont été reprises : une chanson d’Adèle, La jument de Michau de Nolwenn Leroy et bien évidemment L’horloge tourne de Mickael Miro. Les tubes intemporels n’ont pas été oublié et la chanson Je te promets de Johnny Hallyday, a eu un franc succès.

Entre les chansons, les sketchs se sont succédés avec en première ligne Kad Merad, qui commérait souvent sur les coulisses et les autres membres de la troupes et Mimie Mathy, qui parlait de « sa ville des Lumières ». Les petits nouveaux Shy’m et Matt Pokora étaient très présents dans les gag, présentés comme des fantasmes pour la gente masculine et féminine de la troupe. Nicolas Canteloup et Fabrice Luchini, fraichement arrivé, étaient des enfoirés très assidus lors de ses passages.

Pendant d’autres interludes, des artistes sont venus entonner des chansons de leur répertoire. Grégoire, Maxime Le Forestier et Patrick Bruel, guitares en main, ont respectivement repris Toi+Moi, San Francisco et Casser la voix. Dans ces moments, il y avait deux écoles dans le public. « Il vient faire sa promo » fustigeait une jeune femme lorsque Patrick Fiori est monté sur scène pour chanter Peut être que peut être. Pauline, qui assistait à son deuxième concert de la troupe, attendait avec impatience « ces moments là, ou on chante et on danse tous ensemble ». Regard rivé sur le prompteur, les chansons phares des enfoirés constituent une agréable moyen d’attendre le changement des décors. Pendant un « blanc », le public a tenté, le tout pour le tout, et a scandé « Jean-Jacques, une chanson ! ». Leur souhait n’a hélas pas été exhaussé.

Les trois chansons interprétées dans la fosse ont, quant à elles, mis tout le monde d’accord. « Ça fait plaisir de voir les chanteur à quelques centimètres de nous ». Les artistes filaient cependant rapidement en coulisses une fois leur passage terminé, afin de monter sur scène ou de préparer la suite. Les cris des spectateurs étaient d’autant plus forts que les enfoirés étaient près d’eux, à quelques exception près, comme Jean-Jacques Goldman et Patrick Bruel qui provoquaient énormément de remous à chacune de leurs apparitions. L’apothéose sonore s’est produite lors de la figuration dans un medley du footballeur Karim Benzema, ancien attaquant de l’OL, qui a été chaleureusement salué, en dépit du match nul de son ancienne équipe à Marseille. Une rencontre qui avait tenu en haleine Liane Foly et Mimie Mathy pendant leurs interventions.

Les enfoirés ont, un fois encore, brillé par leurs costumes, plus ou moins sobres ,en se déguisant en avocat ou en hôtesse de l’air, mais aussi en mur. Pour le final, cependant, seuls les interprètes de Encore un autre hiver arboraient la même tenue. Les autres se partageaient les costumes du final des éditions précédentes : celle de pierrot, de 2006, celle de nomade, de 2007, celle de 2008, celle de charlots de 2009, les manteaux rouges et chapeau hauts de forme de 2010 ou les jupes en tulle ou les kilt de l’an dernier. Les artistes dépareillés ont terminé leur show avec le single 2012, avant de reprendre à tue tête « Aujourd’hui on n’a plus le droit d’avoir faim ou d’avoir froid… ». Matt Pokora, Christophe Maé et Yannick Noah ont joué les prolongations, une fois les paillettes tombées.

Cliquer ici pour voir plus de photos du spectacle

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :