Tag Archives: Frédéric Aloy

Alain Ferrand élu maire…

3 Sep

Le maire et une partie de son équipe

La première réunion du nouveau conseil municipal élu le week-end dernier s’est déroulée ce matin à l’hôtel de ville. Les 27 étaient présents pour élire le maire et ses adjoints. Alain Ferrand retrouve aujourd’hui le siège sur lequel son épouse l’avait suppléé, il y a douze ans. Contrairement à ce qu’il avait été annoncé dimanche soir, il n’y aura pas de recours.

Ont également été élus adjoints avec 20 voix, au scrutin de liste :

Marie Roses : 1e adjoint (Finances / Affaires financières / Personnel municipal)
Frédéric Aloy : 2e adjoint (Urbanisme / Aménagement du territoire) 
Micheline Martinez : 3e adjoint (Commerce)
Robert Alcaraz : 4e adjoint (Environnement)
Françoise Peltier : 5e adjoint (Associations / Animation)
Georges Badie : 6e adjoint (Sécurité / Police municipale et portuaire) 
Marie-Hélène Charles : 7e adjoint (Ecole / Cantine / Jeunesse)
André Galaup : 8e adjoint (Travaux de proximité)

Tous les adjoints pourront signer à la place du maire en son absence.

Dans l’esprit de la liste « Continuons ensemble », il n’y pas de grands changements dans l’équipe municipale. Les quatre anciens adjoints de Joëlle Ferrand deviennent ceux de son époux. Pour compléter les huit sièges, quatre anciens conseillers délégués sont promus.

La majorité reste toutefois faible, puisqu’il y a sept élus de l’opposition, tous présent pour ce premier conseil. En 2008, Joëlle Ferrand était reconduite dans ses fonctions par 23 voix et sans opposition, les trois élus de la liste de René Aubert étant démissionnaires et Jean-Louis Jimenez, absent.

PMCA (Perpignan-Méditerranée Communauté d’Agglomération)…
Alain Ferrand est élu vice président de la communauté d’agglo. Pierre Sala, ancien ancien conseiller délégué à l’aménagement urbains, aux travaux de proximité et aux espaces verts est le deuxième vice-président. 
Loïc Tomissi, Marie Roses, Jean-Marie Pacifico, Jean-Louis Merignac-Ferrie, Colette Leroy et Francine Martins sont élus conseillers titulaires pour représenter le Barcarès à la communauté des communes.

Après ces élections, place à l’apéritif républicain…

Un maire avant ce week-end au Barcarès…

29 Août

Alain Ferrand et Marie Roses après l'annonce des résultats

Après l’élection hier au premier tour du scrutin d’Alain Ferrand, le conseil municipal devrait élire son maire et ses adjoints samedi à 11h. La date pourrait changer mais la commune aura un nouveau maire au plus tôt vendredi et au plus tard dimanche. D’ici là, comme en 1995, cette élection devrait faire l’objet d’un recours puisque les candidats malheureux pourraient en déposer un.

Les listes « Continuons ensemble », « Le citoyen Barcarésien » et « Vers un nouveau départ » ont respectivement obtenu 20, 4 et 3 sièges. Le conseil municipal est donc composé d’Alain Ferrand, Marie Roses, Frédéric Aloy, Marie-Hélène Charles, Robert Alcaras, Colette Leroy, Pierre Sala, Micheline Martinez, Jean-Louis Merignac-Ferrie, Colette Detaux, André Galaup, Françoise Peltier, Georges Badie, Marie Duggaud, Loïc Tomissi, Paule Du Mouza, Martial Guerin, Laura Fabiau, Jean-Marie Pacifico, Francine Martins, Jean-Louis Disaro, Sabine Muller, Régis Bedos, Christine Ribière, Véronique Pastoureau, Alain Cyprien et Francine Millot. Le doyen présidera le conseil municipal jusqu’à l’élection du maire.

Le 5e salon du savoir faire pied-noir bat son plein…

27 Août

Le 5e salon du savoir-faire pied-noir s’est ouvert hier au Mas de l’Ille. L’U.S.D.I.F.RA. (Union Syndicale de Défense des Intérêts des Français Repliés d’Algérie et d’Outre-mer) a convié tous les candidats à l’élection présidentielle de 2012. Seule Marine Le Pen, présidente du Front National a répondu présente à l’invitation, pour le présent. Le Parti Socialiste convié hier, n’a envoyé aucune délégation tandis que des députés de l’UMP et Débout la république se rendront demain au Mas de l’Ille.

« Le combat est loin d’être terminé »…

« On a été trahi, trompé et volé », considère Gabriel Mène, président de l’U.S.D.I.F.R.A. avant d’ajouter : « je demande que toutes les promesses soient tenues avant les élections ». Le combat de l’association n’est pas terminé pour son président. C’est également ce qu’affirme le vice président du FN : « avec vous aujourd’hui est derrière vous demain, nous continuerons le combat ». « Tous les jours, c’est la marseillaise qu’on siffle et le drapeau du FLN que l’on brandit dans la rue, cette situation ne peut perdurer » estime Louis Aliot.

Lorsque le président de l’U.S.D.I.F.R.A. donne la parole à Marine Le Pen, c’est avec beaucoup d’émotion puisque « son père a été le premier à signer notre livre d’or en 1957 ». Après un rappel des historiques, la candidate annonce « si je suis élue présidente de la république, je résoudrais définitivement tous les problèmes liés aux rapatriés : j’exigerai le respect de vos morts, je bannirai la date du 19 mars 1962 (date de la fin de la guerre d’Algérie) et je ferai voter l’alinéa 2 de l’article 4 de la loi du 23 février 1985, supprimé en 2006 ». Cet article donnait une place aux « événements d’Algérie » dans les livres d’Histoire.

Le dépôt de gerbe…

La journée a débuté par un dépôt de gerbe à la stèle des rapatriés en présence de Marine Le Pen et Louis Aliot, vice-président du FN. Dans la foule intimiste se mêlaient les élus Barcarèsiens et les candidats. Frédéric Aloy, conseiller municipal s’est exprimé en tant que fils de Pierre Aloy, président de l’amicale des pieds-noirs du Barcarès et Michel Carminati, premier adjoint, a interprété Les Africains. De leurs côtés, Alain Ferrand et Véronique Pastoureau ont simplement assisté à l’évènement clos par un lâché de colombes.

Le salon…

Crée en 2007, le salon a pour but de faire connaitre les ressources de la communauté des Français repliés d’Algérie et des rapatriés d’Afrique du Nord. Des fleurs, des livres, des assiettes, des vitraux ou encore des spécialités gastronomiques agrémentaient les différents stands. Après avoir flâné dans les allées du Mas de l’Ille, 300 personnes inscrites à l’avance, ont mangé un couscous royal pour le déjeuner. Mais aujourd’hui, c’est sans contexte la venue de Marine Le Pen qui a déplacé la foule, notamment pour son discours cet après midi.

« Continuons ensemble… » ?

6 Août

Alain Ferrand a sobrement intitulé sa liste « Continuons ensemble ». En effet, ce sont 16 des 23 conseillers municipaux sortants qui continuent avec l’époux de la maire démissionnaire. Parmi les sept autres : Véronique Pastoureau a crée sa propre liste adverse emmenant avec elle Jean-Louis Jouvin ; Jean-Louis Jimenez devait également être candidat mais a renoncé et évidemment Joëlle Ferrand, devenue inéligible, ne peut conserver son poste de conseillère municipale.

Quelques changements…

Alain Ferrand a néanmoins réorganisé le rang de ses colistiers, préférant l’ancienneté au poste actuellement occupé par ses futurs collaborateurs. Ainsi, la troisième adjointe, Françoise Peltier se présente en 12e position sur la liste « Continuons ensemble ».

Michel Carminati, le deuxième adjoint, profite de cette élection municipale partielle pour tirer sa révérence. Aux cotés du propriétaire du Marina dès sa première candidature en 1989, il avait continué son parcours politique avec Joëlle Ferrand, mais sa 27e position sur la liste aujourd’hui résonne comme un adieu au conseil municipal barcarèsien.

La mairie : une affaire de famille ?

Mathilde Ferrand posait entre ses parents pour une photo de la campagne de son père en 1995

L’entrée en politique de Mathilde Ferrand sur la liste de son père avait agité l’opposition  et la population barcarèsienne. Cependant, l’ainée des filles Ferrand a une chance infime d’être élue, puisqu’en 24e position, il faudrait que la liste « Continuons ensemble » obtienne près de 77% des voix dès le premier tour – voire le cas échéant au second tour – du scrutin, afin qu’elle siège au conseil municipal. Si la jeune fille souhaite réellement devenir conseillère municipale, le pari est osé. Sa mère n’avait été élue qu’avec 63% des voix au premier tour des élections municipales de 2008.

1995-2011 : en campagne, 16 ans après…

Si en 1995, certains fredonnaient « Ferrand gagnant, Ferrand en avant, pour une fois c’est la jeunesse qui conduira le Barcarès, avec Alain… », en 2011, cette chansonnette sonne faux avec pas moins de huit retraités aux côtés de de l’ancien maire.

Toutefois, pour communiquer, fini les tracts. Place à internet avec un site (alainferrand.com) mais aussi les réseaux sociaux Facebook et Twitter.

En outre, contrairement à ses opposants, les électeurs le connaissent bien, peut-être trop ? Il fut maire de 1995 à 2001 puis époux de Madame le maire de 2001 à 2011. Cette notoriété est son atout autant que sa faille. Les citoyens barcarèsiens connaissent ses actions mais aussi ses démêlés judiciaires passés et présents…

La liste…

Alain FERRAND : 50 ans, chef d’entreprise
Marie ROSES : commerçante
Frédéric ALOY : employé
Marie-Hélène CHARLES : retraitée de la fonction publique
Robert ALCARAZ : propriétaire de camping
Colette LEROY : kinésithérapeute
Pierre SALA : retraité chef d’entreprise
Micheline MARTINEZ : commerçante
Jean-Louis MERIGNAC-FERRIE : commerçant
Colette DETAUX : commerçante
André GALAUP : retraité de la police nationale
Françoise PELTIER : retraité de l’éducation nationale
Georges BADIE : retraité de la fonction publique
Marie DUFFAUD : retraitée
Loïc TOMISSI : chef d’entreprise
Paule DU MOUZA :  retraitée
Martial GUERIN : retraité des Armées
Laura FABIAU : étudiante
Jean-Marie PACIFICO : chef d’entreprise
Francine MARTINS : retraitée
Luc JOFFIN : chef d’entreprise
Jeanne THOMAS : retraitée
Fabien DAVID : retraité de la fonction publique
Mathilde FERRAND : 20 ans, étudiante en droit
Jean-Luc SABAYRAC : 57 ans, chef d’entreprise
Caroline KIENE : employée de commerce
Michel CARMINATI : chef d’entreprise

Les listes sont déposées …

6 Août

Les candidats barcarèsiens avaient jusqu’à ce soir 18h pour se faire connaître auprès de la préfecture de Pyrénées-Orientales. C’est chose faite. Ils seront trois à s’affronter dans cette élection municipale partielle le 28 août prochain et le cas échéant, le 4 septembre pour un second tour. Les trois opposants sans étiquettes vont maintenant préparer leur campagne officielle.

Liste « Continuons ensemble », conduite par Alain Ferrand

1) Alain FERRAND 2) Marie ROSES 3) Frédéric ALOY 4) Marie-Hélène CHARLES 5) Robert ALCARAZ 6) Colette LEROY 7) Pierre SALA 8) Micheline MARTINEZ 9) Jean-Louis MERIGNAC-FERRIE 10) Colette DETAUX 11) André GALAUP 12) Françoise PELTIER 13) Georges BADIE 14) Marie DUFFAUD 15) Loïc TOMISSI 16) Paule DU MOUZA 17) Martial GUERIN 18) Laura FABIAU 19) Jean-Marie PACIFICO 20) Francine MARTINS 21) Luc JOFFIN 22) Jeanne THOMAS 23) Fabien DAVID 24) Mathilde FERRAND 25) Jean-Luc SABAYRAC 26) Caroline KIENE 27) Michel CARMINATI

Liste « Le citoyen barcarèsien », conduite par Jean-Louis Disaro

1) Jean-Louis DISARO 2) Sabine MULLER 3) Régis BEDOS 4) Christine RIBIERE 5) Olivier ALBA 6) Solène MARRANT 7) Jean DAVID 8) Erna CALAUD BENARD 9) Jean-Claude MONDOU 10) Michèle MARCHAL 11) Marc BLANC 12) Isabelle LALAY 13) Raymond LAGRE 14) Annie PILLENIERE 15) Justinien LUGNIER 16) Danièle SEGURET 17) Bernard SAMSON 18) Sylvie ROMAN 19) Jean-Pierre MARTIN 20) Agnès KINT 21) Charles ZARCONE 22) Sarah LOPEZ 23) Gérard DELBOURG 24) Thérèse DRAUX 25) Paul VALDENAIRE 26) Marie-Laure VINCENT 27) Pierre PABST

Liste « Vers un nouveau départ », conduite par Véronique Pastoureau

1) Véronique PASTOUREAU 2) Alain CYPRIEN 3) Francine MILLOT 4) Daniel PHILIPPOT 5) Hélène GUERREIRO 6) Jean-Louis JOUVIN 7) Montserrat CANAL 8) Jean-Marc TRIAY 9) Josiane MAURICE 10) Samuel CZERNIAK 11) Cécile GIRARDEL 12) Joël DEHAY 13) Sylvie BOURLEAU 14) Guilherme GUERREIRO 15) Nicole MARRINES 16) Éric SORIANO 17) Micheline VERNASSIERE 18) Thierry OURCET 19) Delphine METHENIER 20) Jean STERGOU 21) Mme Claude LOCOCHE 22) Raymond MORO 23) Rosy BANET 24) Jean Michel LACOSTE 25) Sandrine DESAGA 26) Clément BREYNE 27) Andrée BONNAVENTURE