Le bouclier de Brennus à Toulouse en 2011…

4 Juin

Le stade toulousain décroche le bouclier de Brennus et est sacré champion de France de Rugby, en battant Montpellier au stade de France (15 à 10), en finale du Top 14. La victoire tant attendu des hommes de Guy Noves a été longue à atteindre.

Contre toute attente, c’est le montpellièrain Timoci Nagusa qui ouvre le score à la vingt septième minute (0 à 7). Après trois échecs, David Skrela transforme enfin une pénalité à la trente huitième minute (3 à 7). A la mi temps, les héraultais mènent malgré un jeu plus important du coté toulousain. Sans Servat, les rouges et noirs donnés favoris avant la rencontre, qui arborent ce soir des maillots blancs, vont devoir se ressaisir pour décrocher ce dix huitième titre de champions de France.

Dès la reprise du jeu, François Trinh-Duc profite du cafouillage du coup d’envoi toulousain pour marquer un drop qui creuse l’écart (3 à 10), puis en tente un second refusé par l’arbitre. Une nouvelle faute de Nagusa donne une pénalité, transformée par Skrela (6 à 10), aux toulousains. Mais en seconde période, David Skrela rate des pénalités qui auraient permis à Toulouse de mener cette finale. A la huitième tentative, le numéro 10 blanc réussit sa troisième pénalité (9 à 10), à la soixante sixième minute. Nicolas Bézy rentré en remplacement de Skrela transforme une pénalité à la soixante dixième minute (12 à 10) et permet à son club d’être en tête pour la première fois du match. A la soixante quatorzième minute, un nouveau carton jaune pour Montpellier offrant une pénalité, réussie par Bézy, aux joueurs de la ville rose, rapproche les toulousains de la victoire (15 à 10).

A la soixante dix-huitième minute, les montpellièrains décident de botter en touche leur pénalité pour tenter un second essai. Mais les héraultais, qui sont les seuls à avoir marqué un essai pour cette finale ne parviennent pas a se frayer un chemin vers cette victoire qu’ils ont touché du doigt tout au long de la rencontre. Coup de sifflet final, victoire de Toulouse (15 à 10)…

Le stade toulousain brandit le bouclier de Brennus pour la dix-huitième fois. Les rouges et noirs qui ont parcouru le championnat en tête toute cette année, sortent difficilement vainqueurs d’une victoire toute en pénalité.

Toulouse

5 pénalités : Skrela (38′, 47′, 66′) et Bézy (70′, 74′)

Cédric Heymans, Rupeni Caucaunibuca, Yannick Jauzion, Clément Poitrenaud, Maxime Médard, David Skrela, Jean-Marc Doussain, Thierry Dusautoir, Louis Picamoles, Jean Bouilhou, Patrice Albacete, Romain Millo-Chluski, Census Johnston, William Servat, Daan Human, Virgile Lacombe, Jean-Baptiste Poux, Yoann Maestri, Florian Fritz, Yannick Nyanga, Vincent Clerc, Nicolas Bézy, et F. Johnston

Montpellier Hérault Rugby (MHR)

1 essai : Nagusa (27′)
1 transformation : Bustos Moyano (28′)
1 drop : Trinh-Duc (41′)
2 carton jaune : Nagusa (34′) et Paillaugue (74′)

Benjamin Thiéry, Timoci Nagusa, Sylvain Mirande, Santiago Fernandez, Martin Bustos Moyano, François Trinh-Duc, Julien Tomas, Mamuka Gorgodze, Sakiusa Matadigo, Fulgence Ouedraogo, Aliki Fakate, Drikus Hancke, Giorgi Jgenti, Fabien Rofes, Juan Figallo, Mickael De Marco, Joan Caudullo, Pierre Bérard, Vassili Bost, Benoit Paillaugue et Grant Rees

remplaçants : Naama Leleimalefaga et Danie Thiart

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :