Tag Archives: Samia Ghali

Les gens du Sud saluent un « grand homme du Nord »…

7 Juin

mairie LilleIl fut le maire de Lille pendant près de 30 ans, le premier Premier ministre socialiste de la Vème République, Pierre Mauroy est décédé ce vendredi 7 juin 2013, à l’âge de 84 ans. Au delà des engagements de chacun, les élus marseillais ont salué l’homme politique, à commencer par le premier édile. 

« Au delà de nos convictions politiques différentes, j’ai toujours eu une profonde considération pour cet homme politique et salue son parcours extraordinaire tant sur le plan national que local, a réagi le sénateur-maire de Marseille Jean-Claude Gaudin, dans un communiqué. Tout comme j’espère être un homme du Sud, cet ancien professeur de lycée restera dans nos mémoires, le grand Homme du Nord. »

D’autres personnalités politiques locales ont réagi à la disparition de Pierre Mauroy. Les candidats à la primaire socialiste à Marseille en vue des élections municipales de 2014 ont notamment exprimé leur tristesse sur Twitter. 

https://twitter.com/CaselliEugene/status/342951160413569024

Municipales 2014 : Carlotti en tête d’un sondage PS

7 Mai

Un sondage de notoriété commandé par le Parti socialiste porte Marie-Arlette Carlotti en tête des candidats à la primaire socialiste à Marseille. Ce sondage TNS-Sofres projette les deux tours des élections municipales 2014, avec quatre candidats PS différents : la ministre Marie-Arlette Carlotti, le président de la communauté urbaine MPM Eugène Caselli, la sénatrice-maire des 15e et 16e arrondissements Samia Ghali et député-maire des 1er et 7e Patrick Menucci. Tous quatre seront départagés lors de la primaire qui se déroulera les 6 et 13 octobre 2013. Le député Henri Jibrayel, qui a lancé le 6 mai 2013 sa campagne pour la primaire socialiste est absent du sondage.

Au premier tour, Marie-Arlette Carlotti recueillerait 27% des suffrages, contre 33% pour le sénateur-maire sortant, Samia Ghali, 24%, Eugène Caselli et Patrick Mennucci 23,5%, contre 34% pour Jean-Claude Gaudin. Le candidat du Front national serait, quant à lui, crédité de 18% des suffrages.

Au second tour, dans le cas d’une triangulaire avec le FN, Marie-Arlette Carlotti et Eugène Caselli obtiendraient 42 % contre 39 %, pour le sénateur-maire sortant. L’écart se resserrait pour Samia Ghali, avec 41 % contre 40 %, pour Jean-Claude Gaudin. Patrick Mennucci et le sénateur-maire sortant obtiendrait le même score : 40,5 %. Le candidat FN serait, quant à lui, crédité de 19% des suffrages.

« Ses indications me confortent dans ma résolution à faire acte de candidature et dans le sentiment que je suis le mieux placé pour faire gagner le camp du changement », a réagi Eugénie Caselli, sur son blog. « Si la notoriété dont jouit mon nom souffre encore du fait que je n’exerce aucune fonction ministérielle, aucun autre mandat que celui de président à temps plein de la Communauté urbaine Marseille-Provence-Métropole et que je ne cours pas les plateaux de télévision parisiens, en revanche, je suis très heureux de constater à nouveau que je recueille peu d’opinions défavorables. »