Tag Archives: René Olive

La réélection, une formalité…

1 Avr

Hermeline Malherbe a été réélue hier, à la tête du conseil général des Pyrénées Orientales. Le parti socialiste est sorti victorieux des élections cantonales et la gauche reste majoritaire au quai Sadi Carnot. La réélection de la présidente sortante était une évidence. La conseillère générale du canton Perpignan VIII a comptabilisé 22 voix (17 sièges PS, 3 sièges PCF et 2 sièges DVG) sur 31, contre 6 voix à droite et 3 votes blanc. Elle fait ainsi parti des 5 présidentes de département, sur 101.

Hermeline Malherbe est une femme politique divers gauche, originaire du nord de la France et arrivée en pays Catalan en 2005. En novembre dernier, lorsque Christian Bourquin a été élu à la présidence du conseil régional du Languedoc Roussillon, à la suite de la mort de Georges Frêche, il a quitté son siège de président du conseil général des Pyrénées Orientales, tout en conservant celui de conseiller pour le canton de Millas. Hermeline Malherbe, conseillère générale du canton Perpignan VIII (Saint Assiscle, la gare et le Parc Ducup) a alors pris la succession de Christian Bourquin.

Hier, ont également été élus : Michel Moly (Côte Vermeille), 1er vice-président ; Jean Vila (Perpignan III), 2e vice-président ; Pierre Aylagas (Argelès sur Mer), 3e vice-président ; Christian Bourquin (Millas), 4e vice-président ; Pierre Estève (Saint Paul de Fenouillet), 5e vice-président ; René Olive (Thuir), 6e vice-président ; Ségolène Neuville (Perpignan V), 7e vice-président ; Marcel Mateu (Elne), 8e vice-président ; Elie Puigmal (Saint Estève), 9e vice-président et Toussainte Calabrèse (Perpigan IX), secrétaire.

Publicités

Le conseil général des P-O reste à gauche…

28 Mar

Huit des seize cantons renouvelables des Pyrénées Orientales ont été remportés par le Parti Socialiste. Dans les cantons de Saint Paul de Fenouillet et de Sournia, les socialistes Pierre Estève et Alain Boyer avaient été élus dès le premier tour du scrutin. Avec une majorité départementale à gauche, la présidente Hermeline Malherbe-Laurent (DVG) devrait être réélue jeudi.

Les six candidats Front National présents au second tour des élections cantonales, hier, dans les Pyrénées Orientales, ont été battus. Louis Aliot, le vice président du FN, arrivait pourtant en tête dimanche dernier, dans le canton de Perpignan IX, mais c’est la candidate socialiste qui a finalement été élue hier.

Les résultats :

Argelès-sur-Mer :
Pierre Aylagas (PS)            64,6%
Edouard Fesenbeck (FN) 35,4%

Canet-en-Roussillon :
Jean-Claude Torrens (UMP) 59,57%
Jeremy Lang (FN)                     40,43%

Côte-Vermeille :
Michel Moly (PS)                      60,12%
Jean-Pierre Roméro (UMP) 39,88%

Mont-Louis :
Pierre Bataille (UMP)    61,89%
Jean-Luc Molinier (PS) 38,11%

Perpignan I :
Richard Belli-Puly (UMP)                          59,43%
Marie-Thérèse Costa-Fesenbeck (FN) 40,57%

Perpignan II :
Jean-Louis Chambon (PS) 51,87%
Pierre Parrat (UMP)             48,13%

Perpignan III :
Jean Vila (PCF)                 64,67%
Julien Leonardelli (FN) 35,33%

Perpignan VII :
Jean Sol (UMP)          59,69%
Irina Kortanek (FN) 40,31%

Perpignan IX :
Toussainte Calabrèse (PS) 53,76%
Louis Aliot (FN)                     46,24%

Prades :
Guy Cassoly (FDG)   55,33%
Jean Maury (UMP)  44,67%

Prats-de-Mollo :
Bernard Remedi (SE)      54,94%
Christian Dunyach (PS) 45,06%

Rivesaltes :
Jean-Jacques Lopez (PS) 54,58%
André Bascou (DVD)         45,42%

Saint Laurent de la Salanque :
Joseph Puig (centre, soutenu PS)  52,32%
Alain Got (SE)                                        47,68%

Thuir :
René Olive (PS)    63,56%
Roger Rigall (SE) 36,44%