Tag Archives: Louis Aliot

Législatives 2012 (66) : Les premiers candidats déclarés…

9 Jan

L’UMP désignera demain ses candidats pour les élections législatives qui se tiendront les 10 et 17 juin 2012. Dans les Pyrénées-Orientales, le Parti Socialiste, Europe Écologie-Les Verts, le Front de Gauche et le Front National ont déjà dévoilé le nom de leurs candidats.

1e circonscription
Jean Vila, conseiller général de Perpignan III, était déjà candidat du Front de Gauche sur la 1e circonscription lors des élections législatives de 2007. Le maire de Cabestany, battu par Daniel Mach (UMP) au second tour, renouvelle sa candidature à la députation. Face à lui, le même adversaire du Front National : Louis Aliot. Pour contrer le conseiller régional du Languedoc Roussillon et face au score de Jean Vila en 2007, le Parti Socialiste ne présentera pas de candidat sur cette circonscription et soutient Agnès Langevine, investie par Europe Ecologie-Les Verts.

2e circonscription
Toussainte Calabrèse, fraichement élue conseillère générale sur le canton Perpignan IX est la candidate du Parti Socialiste pour la 2e circonscription. Cette clerc de notaire est, en outre, soutenue par Europe Écologie-Les Verts qui ne présentera pas de candidat sur cette circonscription. En 2007, c’était l’ancienne député Renée Soum qui affrontait Arlette Franco (UMP), pour le PS.

Du côté du Front National, Pierre Aloy qui arrivait en troisième position à l’issu du premier tour en 2007 ne sera pas candidat. La conseillère régionale du Languedoc Roussillon, Irina Kortánek a été choisie pour représenter son parti dans la 2e circonscription.

La candidate du Front de Gauche, Françoise Fiter était déjà candidate en 2007, mais pour la 3e circonscription. Cette assistante sociale hospitalière n’avait pas dépassé le premier tour.

3e circonscription 
Ségolène Neuville, conseillère générale du canton Perpignan V, sera la candidate du Parti Socialiste sur la 3e circonscription. Cette médecin succède ainsi à Christian Bourquin, candidat malheureux lors des élections de 2007.

Contre cette femme, trois hommes sont déjà investis : Daniel Borreill, pour le Parti de Gauche, Jean-Marc Panis, pour Europe Écologie-Les Verts et Bruno Lemaire (un homonyme du ministre de l’Agriculture), pour le Front National.

4e circonscription
Pierre Aylagas, maire d’Argelès-sur-Mer, est le candidat du Parti Socialiste. Le conseiller général du canton d’Argelès sur Mer avait déjà brigué le siège de député de la 4e circonscription en 2007. Ce retraité de l’Éducation Nationale était cependant candidat sans étiquette lors des dernières élections, Olivier Ferrand ayant été parachuté candidat PS dans cette circonscription. Ce dernier n’avait pas dépassé le premier tour du scrutin, contrairement à Pierre Aylagas qui était le concurrent de Jacqueline Irles (UMP), au second tour. Olivier Ferrand a été, à nouveau, parachuté pour les prochaines élections, dans les Bouches du Rhône.

Pierre Aylagas retrouvera deux adversaires qu’il avait devancé il y a cinq ans : Nicolas Garcia, maire d’Elne et Marie-Thérèse Costa-Fesenbeck, conseillère régionale du Languedoc Roussillon, qui sont respectivement les candidats du Front de Gauche et du Front National. Tout deux s’affrontaient déjà lors des dernières élections, mais n’avait pas dépassé le premier tour. Le premier, rédacteur de Presse, était arrivé en quatrième place au premier tour du scrutin et la seconde, retraitée de la CPAM de Perpignan, en sixième position.

Bruno Rouane, premier adjoint à Saint- Laurent-de-Cerdans, est également candidat sur cette circonscription sous la bannière d’Europe Ecologie Les Verts.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le 5e salon du savoir faire pied-noir bat son plein…

27 Août

Le 5e salon du savoir-faire pied-noir s’est ouvert hier au Mas de l’Ille. L’U.S.D.I.F.RA. (Union Syndicale de Défense des Intérêts des Français Repliés d’Algérie et d’Outre-mer) a convié tous les candidats à l’élection présidentielle de 2012. Seule Marine Le Pen, présidente du Front National a répondu présente à l’invitation, pour le présent. Le Parti Socialiste convié hier, n’a envoyé aucune délégation tandis que des députés de l’UMP et Débout la république se rendront demain au Mas de l’Ille.

« Le combat est loin d’être terminé »…

« On a été trahi, trompé et volé », considère Gabriel Mène, président de l’U.S.D.I.F.R.A. avant d’ajouter : « je demande que toutes les promesses soient tenues avant les élections ». Le combat de l’association n’est pas terminé pour son président. C’est également ce qu’affirme le vice président du FN : « avec vous aujourd’hui est derrière vous demain, nous continuerons le combat ». « Tous les jours, c’est la marseillaise qu’on siffle et le drapeau du FLN que l’on brandit dans la rue, cette situation ne peut perdurer » estime Louis Aliot.

Lorsque le président de l’U.S.D.I.F.R.A. donne la parole à Marine Le Pen, c’est avec beaucoup d’émotion puisque « son père a été le premier à signer notre livre d’or en 1957 ». Après un rappel des historiques, la candidate annonce « si je suis élue présidente de la république, je résoudrais définitivement tous les problèmes liés aux rapatriés : j’exigerai le respect de vos morts, je bannirai la date du 19 mars 1962 (date de la fin de la guerre d’Algérie) et je ferai voter l’alinéa 2 de l’article 4 de la loi du 23 février 1985, supprimé en 2006 ». Cet article donnait une place aux « événements d’Algérie » dans les livres d’Histoire.

Le dépôt de gerbe…

La journée a débuté par un dépôt de gerbe à la stèle des rapatriés en présence de Marine Le Pen et Louis Aliot, vice-président du FN. Dans la foule intimiste se mêlaient les élus Barcarèsiens et les candidats. Frédéric Aloy, conseiller municipal s’est exprimé en tant que fils de Pierre Aloy, président de l’amicale des pieds-noirs du Barcarès et Michel Carminati, premier adjoint, a interprété Les Africains. De leurs côtés, Alain Ferrand et Véronique Pastoureau ont simplement assisté à l’évènement clos par un lâché de colombes.

Le salon…

Crée en 2007, le salon a pour but de faire connaitre les ressources de la communauté des Français repliés d’Algérie et des rapatriés d’Afrique du Nord. Des fleurs, des livres, des assiettes, des vitraux ou encore des spécialités gastronomiques agrémentaient les différents stands. Après avoir flâné dans les allées du Mas de l’Ille, 300 personnes inscrites à l’avance, ont mangé un couscous royal pour le déjeuner. Mais aujourd’hui, c’est sans contexte la venue de Marine Le Pen qui a déplacé la foule, notamment pour son discours cet après midi.

Le conseil général des P-O reste à gauche…

28 Mar

Huit des seize cantons renouvelables des Pyrénées Orientales ont été remportés par le Parti Socialiste. Dans les cantons de Saint Paul de Fenouillet et de Sournia, les socialistes Pierre Estève et Alain Boyer avaient été élus dès le premier tour du scrutin. Avec une majorité départementale à gauche, la présidente Hermeline Malherbe-Laurent (DVG) devrait être réélue jeudi.

Les six candidats Front National présents au second tour des élections cantonales, hier, dans les Pyrénées Orientales, ont été battus. Louis Aliot, le vice président du FN, arrivait pourtant en tête dimanche dernier, dans le canton de Perpignan IX, mais c’est la candidate socialiste qui a finalement été élue hier.

Les résultats :

Argelès-sur-Mer :
Pierre Aylagas (PS)            64,6%
Edouard Fesenbeck (FN) 35,4%

Canet-en-Roussillon :
Jean-Claude Torrens (UMP) 59,57%
Jeremy Lang (FN)                     40,43%

Côte-Vermeille :
Michel Moly (PS)                      60,12%
Jean-Pierre Roméro (UMP) 39,88%

Mont-Louis :
Pierre Bataille (UMP)    61,89%
Jean-Luc Molinier (PS) 38,11%

Perpignan I :
Richard Belli-Puly (UMP)                          59,43%
Marie-Thérèse Costa-Fesenbeck (FN) 40,57%

Perpignan II :
Jean-Louis Chambon (PS) 51,87%
Pierre Parrat (UMP)             48,13%

Perpignan III :
Jean Vila (PCF)                 64,67%
Julien Leonardelli (FN) 35,33%

Perpignan VII :
Jean Sol (UMP)          59,69%
Irina Kortanek (FN) 40,31%

Perpignan IX :
Toussainte Calabrèse (PS) 53,76%
Louis Aliot (FN)                     46,24%

Prades :
Guy Cassoly (FDG)   55,33%
Jean Maury (UMP)  44,67%

Prats-de-Mollo :
Bernard Remedi (SE)      54,94%
Christian Dunyach (PS) 45,06%

Rivesaltes :
Jean-Jacques Lopez (PS) 54,58%
André Bascou (DVD)         45,42%

Saint Laurent de la Salanque :
Joseph Puig (centre, soutenu PS)  52,32%
Alain Got (SE)                                        47,68%

Thuir :
René Olive (PS)    63,56%
Roger Rigall (SE) 36,44%

Les Pyrénées Orientales, dans la mouvance nationale…

22 Mar

Comme partout en France, les Pyrénées Orientales ont connu dimanche, la montée du Front National et la déroute de l’UMP. Parmi les seize cantons renouvelables des P.O., deux sièges ont été pourvus dès le premier tour. Les socialistes Pierre Esteve et Alain Boyer ont été élus, respectivement dans les cantons de Saint Paul de Fenouillet et de Sournia, deux cantons dans lesquels l’UMP n’était pas présent. Les quatorze cantons restant sont en ballotage pour dimanche prochain. Aucune triangulaire, puisque pour atteindre le second tour de ces élections cantonales, il fallait que les candidats aient recueilli un nombre de voix minimum de 12.5 % des inscrits. Peu de candidats ont obtenu ce pourcentage de voix nécessaire, compte tenu de la forte abstention. Donc les deux premiers candidats sont au second tour, par défaut.

Canton d’Argelès sur Mer
21 635 inscrits
11 413 votants, soit 52.75 %
211 nuls, soit 11 202 exprimés

Pierre Aylagas (DVG) 5180 46.24 %
Edouard Fesenbeck (FN) 2515 22.45 %
Marcel Descossy (UMP) 1878 16.76 %
François Parassols (EELV) 867 7.74 %
André Llurba (FDG) 622 5.55 %
Denis Spiral (CDC) 140 1.25 %

Canton de Canet en Roussillon
17 942 inscrits
8 904 votants, soit 49.63 %
154 nuls, soit 8 750 exprimés

Jean-Claude Torrens (UMP) 2918 33.35 %
Jérémy Lang (FN) 2134 24.39 %
Henri Valls (F66) 1294 14.79 %
Dominique Gazo (PS) 1261 14.41 %
Whueymar Deffradas (EELV) 643 7.35 %
Matthieu Saintoul (FDG) 429 4.90 %
François Blanc (P66) 71 0.81 %

Canton Côte Vermeille
10 588 inscrits
6 103 votants, soit 57.64 %
146 nuls, soit 5 957 exprimés

Michel Moly (PS) 2663 44.70 %
Jean-Pierre Romero (UMP) 1657 27.82 %
Françoise Auregan (FN) 779 13.08 %
Guillaume Clavaud (EELV) 366 6.14 %
Richard Sanchez (FDG) 306 5.14 %
Dominique Roddier (NC) 91 1.53 %
Johnny Charamon (GE) 51 0.86 %
Ausiàs Vera-Grau (CDC) 44 0.74 %

Canton de Mont Louis
3 695 inscrits
1 930 votants, soit 52.23 %
59 nuls, soit 1 871 exprimés

Pierre Bataille (DVD) 868 46.39 %
Jean-Luc Molinier (PS) 386 20.63 %
Marcel Fourcade (EELV) 307 16.41 %
Paul Montabric (FN) 162 8.66 %
Marc Rousset (FDG) 148 7.91%

Canton de Perpignan I
7 601 inscrits
3 126 votants, soit 41.13 %
102 nuls, soit 3 024 exprimés

Marie-Thérèse Costa-Fesenbeck (FN) 879 29.07 %
Richard Puly-Belli (UMP) 824 27.25 %
Agnès Carayol-Froger (PS) 634 20.97 %
Myriam Gichuki (EELV) 180 5.95 %
Gérard Naudo (F66) 167 5.52 %
Michel Marc (FGG) 150 4.96 %
Christian Tena (SE) 117 3.87 %
Mohammed Ouali Alami (P66) 37 1.22 %
Philippe Simon (CDC) 24 0.79 %
Steve Marino (GE) 12 0.40 %

Canton de Perpignan II
5 561 inscrits
2 247 votants, soit 40.41 %
56 nuls, soit 2 191 exprimés

Pierre Parrat (UMP) 612 27.93 %
Jean Louis Chambon (PS) 611 27.89 %
Jean-Luc Dufour (FN) 399 18.21 %
Dalila Benadjemia (EELV) 209 9.54 %
Michel Franquesa (FDG) 147 6.71 %
Marie-Cécile Pons (SE) 120 5.48 %
Jordi Vera-Arus (CDC) 93 4.24 %

Canton de Perpignan III
12 187 inscrits
5 032 votants, soit 41.29 %
104 nuls, soit 4 928 exprimés

Jean Vila (FDG) 2335 47.38 %
Julien Leonardelli (FN) 1286 26.10 %
Michel Cabot (NC) 554 11.24 %
Katia Mingo (EELV) 349 7.08 %
René Faura (P66) 195 3.96 %
Jean-Michel Serve (DLR) 101 2.05 %
Michel Morant (GE) 80 1.62 %
Ahmed Zellama (CDC) 28 0.57 %

Canton de Perpignan VII
14 661 inscrits
6 473 votants, soit 44.15 %
124 nuls, soit 6 349 exprimés

Jean Sol (UMP) 1966 30.97 %
Irina Kortanek (FN) 1586 24.98 %
Caroline Bernard (PS) 958 15.09 %
Serge Fernandez (SE) 933 14.70 %
Agnès Langevine (EELV) 625 9.84 %
Farid Mellal (FDG) 201 3.17 %
Marie-Thérèse Guillerm (CDC) 47 0.74 %
Richard Bantegny (P66) 33 0.52 %

Canton de Perpignan IX
8 147 inscrits
3 204 votants, soit 39.33 %
75 nuls, soit 3 129 exprimés

Louis Aliot (FN) 1083 34.61 %
Toussainte Calabrese (PS) 564 18.02 %
Jean-Louis de Noell (UMP) 515 16.46 %
Nicole Gaspon (FDG) 378 12.08 %
Fouzi Bouhadi (SE) 310 9.91 %
Ménouar Benfodda (EELV) 188 6.01 %
Mickaël Millet (GE) 66 2.11 %
Bernard Heiszler (CDC) 25 0.80 %

Canton de Prades
10 259 inscrits
5 905 votants, soit 57.56 %
146 nuls, soit 5 759 exprimés

Jean Maury (UMP) 1797 31.20 %
Guy Cassoly (FDG) 1342 23.30 %
Bernard Loupien (PS) 1180 20.49 %
Thérèse Olanda (FN) 687 11.93 %
Maurice Picco (EELV) 469 8.14 %
Elisabeth Andolfo (NPA) 200 3.47 %
Enric Balaguer (CDC) 84 1.46 %

Canton de Prats de Mollo
2 129 inscrits
1 435 votants, soit 67.40 %
26 nuls, soit 1 409 exprimés

Bernard Remedi (SE) 615 43.65 %
Christian Dunyach (PS) 312 22.14 %
Daniel Borreill (FDG) 264 18.74 %
Michel Lepeigneux (FN) 88 6.25 %
Françoise Tibau (CDC) 68 4.83 %
Hervé Bazia (EELV) 62 4.40 %
Ludovic Montigny (SE) 0 0.00 %

Canton de Rivesaltes
18 282 inscrits
8 846 votants, soit 48. 39 %
191 nuls, soit 8 655 exprimés

Jean-Jacques Lopez (PS) 2943 34.00 %
André Bascou (UMP) 2435 28.13 %
Philippe Lebel (FN) 1884 21.77 %
Karine Dadincourt (EELV) 611 7.06 %
Patrick Cases (FDG) 604 6.98 %
Daniel Drouillard (ExtG) 134 1.55 %
Mercedes Garcia (CDC) 44 0.51 %

Canton de Saint Laurent de la Salanque
(voir article précédent)

Canton de Saint Paul de Fenouillet
3 320 inscrits
2 050 votants, soit 61.75 %
67 nuls, soit 1 983 exprimés

Pierre Esteve (PS) 1171 59.05 %
Viviane de Beaumont (FN) 264 13.31 %
Ludovic Servant (SE) 215 10.84 %
Marie-Paule Ricard (EELV) 128 6.45 %
Dominique Poirot (FDG) 113 5.70 %
Roger Foinels (DVD) 92 4.64 %

Canton de Sournia
1 151 inscrits
877 votants, soit 76.19 %
11 nuls, soit 866 exprimés

Alain Boyer (PS) 490 56.58 %
Gilles Deulofeu (DVD) 238 27.48 %
Jean-Pierre Tixador (EELV) 51 5.89 %
Bernard Maurin (FDG) 48 5.54 %
Alain Orliaguet (FN) 39 4.50 %

Canton de Thuir
16 154 inscrits
8 113 votants, soit 50.22 %
238 nuls, soit 7 875 exprimés

René Olive (PS) 3223 40.93 %
Roger Rigall (SE) 1803 22.90 %
Wassilij Kortanek (FN) 1475 18.69 %
Franck Huette (EELV) 737 9.36 %
Jeanne Rousseau (FDG) 522 6.63 %
Florence Jurado (CDC) 118 1.50 %