Tag Archives: Kad Merad

Avant-première familiale pour Kad Merad

9 Nov

Mais qui a re-tué Pamela Rose ? Le titre rappelle étrangement un film de Kad et Olivier sorti il y a dix ans. Voici, la suite… Kad Merad et Olivier Baroux, qui ont écrit, réalisé et joué ensemble dans cette comédie, étaient hier au cinéma du Prado pour l’avant-première du film.

Après quelques plaisanteries lancées au public, les deux humoristes invitent Guy Lecluyse à les rejoindre. Cet habitué des deux complices « est dans Pamela Rose inattendu », souligne Kad Merad. Si le nordiste est quelque peu charrié par les réalisateurs, les railleries fusent, à propos de la chemise en jean de Patrick Bosso. « Il est dans le film une seconde, mais quelle seconde ! », se rattrape l’acteur césarisé. Les anciens présentateurs de La Grosse Émission n’oublient pas les autres acteurs du film : Omar Sy, Audrey Fleurot ou Laurent Lafitte.

« C’est une étape importante pour moi à Marseille », explique Kad Merad. Pour ses retrouvailles et surtout sa première co-réalisation, le duo a pris une grande décision. « On a dit qu’on mettait tous les Baroux et tous les Merad, raconte Kad. Tous les Merad sont dans le film, mais tous les Merad ne sont pas dans la salle. » Le comédien appelle son frère Reda, son épouse Emmanuelle et sa sœur Mina (surnom de Yasmina), à le rejoindre sur la scène. « On me voit une seconde », prévient le frère de l’acteur tandis que sa sœur annonce qu’elle tient un « super grand rôle, pas par le nombre de plan mais c’est le rôle du film. Quand vous sortirez, vous ne penserez qu’à moi ». Les Baroux auront, eux aussi, droit à leur quart d’heure de gloire, à l’occasion de la présentation du film en Normandie.

Parce que la comédie est la suite de Mais qui a tué Pamela Rose ?, Kad Merad salue la présence dans la salle marseillaise de Marina Fois et d’Eric Lartigau. Elle interprétait la cliente de la pharmacie dans le premier volet et lui l’a réalisé. « Ça nous fait quelque chose, surtout qu’on dit que le 2 est mieux que le 1 », s’exclame Kad Merad. Les spectateurs jugeront dans les salles à partir du 5 décembre prochain. Le public marseillais, lui, n’a pas eu à attendre jusque là. Avant de regagner sa place, Patrick Bosso conclut : « Vous avez à nous tous 30 secondes de film. Bonne projection ! »

Hier soir, c’était le grand bal des enfoirés…

6 Fév

« Ce soir c’est le grand bal, mets du fard sur tes idées pâles ». Dès le début, la troupe a donné le ton de la soirée avec cette reprise de la comédie musicale Mozart, l’opéra rock, la troisième en trois ans, après Tatoue-moi, en 2010 et L’assasymphonie, en 2011. Les enfoirés ont ouvert leur bal à la Halle Tony Garnier de Lyon, après y avoir posé leur village en 2006. Des retrouvailles célébrées par Mimie Mathy avec une chanson, sur la musique de JJG : « Je suis à Lyon, en plus c’est là que j’suis née ». Une référence à « Je suis bien nulle part», qu’elle a interprété les années précédentes. Ce retour en arrière entraine le public dans le monde de la joyeuse troupe après la chanson d’intro.

Outre C’est bientôt la fin, les chansons phares de l’année écoulée ont été reprises : une chanson d’Adèle, La jument de Michau de Nolwenn Leroy et bien évidemment L’horloge tourne de Mickael Miro. Les tubes intemporels n’ont pas été oublié et la chanson Je te promets de Johnny Hallyday, a eu un franc succès.

Entre les chansons, les sketchs se sont succédés avec en première ligne Kad Merad, qui commérait souvent sur les coulisses et les autres membres de la troupes et Mimie Mathy, qui parlait de « sa ville des Lumières ». Les petits nouveaux Shy’m et Matt Pokora étaient très présents dans les gag, présentés comme des fantasmes pour la gente masculine et féminine de la troupe. Nicolas Canteloup et Fabrice Luchini, fraichement arrivé, étaient des enfoirés très assidus lors de ses passages.

Pendant d’autres interludes, des artistes sont venus entonner des chansons de leur répertoire. Grégoire, Maxime Le Forestier et Patrick Bruel, guitares en main, ont respectivement repris Toi+Moi, San Francisco et Casser la voix. Dans ces moments, il y avait deux écoles dans le public. « Il vient faire sa promo » fustigeait une jeune femme lorsque Patrick Fiori est monté sur scène pour chanter Peut être que peut être. Pauline, qui assistait à son deuxième concert de la troupe, attendait avec impatience « ces moments là, ou on chante et on danse tous ensemble ». Regard rivé sur le prompteur, les chansons phares des enfoirés constituent une agréable moyen d’attendre le changement des décors. Pendant un « blanc », le public a tenté, le tout pour le tout, et a scandé « Jean-Jacques, une chanson ! ». Leur souhait n’a hélas pas été exhaussé.

Les trois chansons interprétées dans la fosse ont, quant à elles, mis tout le monde d’accord. « Ça fait plaisir de voir les chanteur à quelques centimètres de nous ». Les artistes filaient cependant rapidement en coulisses une fois leur passage terminé, afin de monter sur scène ou de préparer la suite. Les cris des spectateurs étaient d’autant plus forts que les enfoirés étaient près d’eux, à quelques exception près, comme Jean-Jacques Goldman et Patrick Bruel qui provoquaient énormément de remous à chacune de leurs apparitions. L’apothéose sonore s’est produite lors de la figuration dans un medley du footballeur Karim Benzema, ancien attaquant de l’OL, qui a été chaleureusement salué, en dépit du match nul de son ancienne équipe à Marseille. Une rencontre qui avait tenu en haleine Liane Foly et Mimie Mathy pendant leurs interventions.

Les enfoirés ont, un fois encore, brillé par leurs costumes, plus ou moins sobres ,en se déguisant en avocat ou en hôtesse de l’air, mais aussi en mur. Pour le final, cependant, seuls les interprètes de Encore un autre hiver arboraient la même tenue. Les autres se partageaient les costumes du final des éditions précédentes : celle de pierrot, de 2006, celle de nomade, de 2007, celle de 2008, celle de charlots de 2009, les manteaux rouges et chapeau hauts de forme de 2010 ou les jupes en tulle ou les kilt de l’an dernier. Les artistes dépareillés ont terminé leur show avec le single 2012, avant de reprendre à tue tête « Aujourd’hui on n’a plus le droit d’avoir faim ou d’avoir froid… ». Matt Pokora, Christophe Maé et Yannick Noah ont joué les prolongations, une fois les paillettes tombées.

Cliquer ici pour voir plus de photos du spectacle

Les enfoirés ont pu compter sur les téléspectateurs…

12 Mar

1 spectacle au profit des restos du cœur = 12,01 millions de téléspectateurs sur TF1. 

Dans l’œil des enfoirés, diffusé hier soir, a réalisé sa deuxième meilleure audience en 25 ans, juste derrière l’édition 2009 : Les enfoirés font leur cinéma (12,295 téléspectateurs). Avec les enfoirés, TF1 a écrasé ses concurrents hertziens. Seulement 4,36 millions de téléspectateur pour M6 et NCIS : enquêtes spéciales ; 2,736 millions pour France 2 et Boulevard du palais et 1,991 millions pour France 3 et Thalassa.

1 double CD ou 1 double DVD acheté = 18 repas offerts.

Les doubles CD et DVD de l’intégralité du concert, diffusé hier et enregistré en janvier dernier à Montpellier, sont disponibles dès aujourd’hui. En plus des images diffusées à la télévision, le DVD comprend en bonus, les coulisses, les répétitions, des interviews et des moments inédits. La recette de la vente des CD et DVD permettra, en partie, aux bénévoles de continuer à apporter leur aide. 103 millions de repas ont été distribués au cours de la campagne 2010/2011.

41 artistes sur scène = 7 concerts à Montpellier.

Les irréductibles Patrick BruelHélène SégaraPatrick FioriMimie MathyJean Louis AubertZazieMichèle LaroqueJean Jacques GoldmanLiane Foly ou Maxime Le Forestier sont toujours là. JeniferGrégoireLorie, Renan LuceChristophe MaéClaire Keim ou Kad Merad sont en passe de devenir des irréductibles. Tandis que les petits nouveaux ZazAmaury LeveauxLaurent BlancCamille LacourtSebastien Loeb ou Alain Bernard font leur premier pas dans l’univers des enfoirés.

3h30 environ de show = 13 chansons et 7 medley interprétées.

Chanteurs, acteurs et sportifs chantent pour les petits et les grands. Les enfoirés interprètent des tubes récents tels Comme des enfants de Cœur de Pirate ou Je veux de Zaz. Mais, ils se souviennent aussi de chansons plus anciennes comme Voici les clés de Gérard Lenorman ou Octobre de Francis Cabrel.

Les enfoirés ont souvent chanté Jean Ferrat. A la suite de son décès, l’an dernier, ils lui ont rendu hommage avec La montagne. Une interprétation émouvante de Jean Jacques GoldmanJean Louis AubertThomas Dutronc et Zaz.


Les enfoirés 2012 = ?

L’an passé, à cette même époque, Montpellier était déjà évoquée comme prochaine ville d’accueil de la troupe. Or, pour le jour aucune ville n’est citée pour 2012. De plus, France 2, qui a diffusé les concerts jusqu’en 2000, essayait d’obtenir, les droits de diffusion des enfoirés 2011. Mais TF1 a fait une offre plus forte. France 2 pourrait revenir dans l’appel d’offre, aux vues de l’audience d’hier. Les questions concernant le spectacle 2012 demeurent en suspens…