Tag Archives: Jean-Paul Alduy

Hommage aux harkis à Rivesaltes…

25 Sep

Les élus ont chanté la Marseillaise.

« La mémoire des harkis est une mémoire vivante et souffrante, elle impose à la France un retour sur elle-même et sur son histoire. En cette journée nationale dédiée au souvenir, il importe que la vérité soit dite, que les leçons en soient retenues et que les conclusions en soient tirées » Ainsi débute le message du président de la République écrit à l’occasion de ce jour de commémoration.

René Bidal, préfet des P.O. lit le message du chef de l’Etat.

Pour cette neuvième journée nationale d’hommage aux Harkis et aux autres membres des forces supplétives, de nombreux élus se sont rendus ce matin au mémorial du camp Joffre, à Rivesaltes. La cérémonie a débuté avec une demi heure de retard puisqu’il fallait attendre son seul orateur. Le préfet René Bidal a lu le message du président de la République.

Huit gerbes ont été déposées.

La présidente du conseil général des Pyrénées-Orientales, Hermeline Malherbe, absente lors de la cérémonie était représentée par Jean-Jacques Lopez, maire de Salses. Face à la stèle, étaient alignés à côté de lui : André Bascou, maire de Rivesaltes ; Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan ; Jean-Paul Alduy, président de Perpignan-Méditerranée Communauté d’Agglomération et Richard Puly-Belli, conseiller général du canton de Perpignan I.

Edouard Fesenbeck a assisté à la cérémonie.

Marine Le Pen avait fait le déplacement aux côté des élus frontistes qui siègent au conseil régional du Languedoc Roussillon : Louis Aliot, Marie-Thérèse Costa-Fesenbeck, Irina Kortanek, Jean-François Pardigon et France Jamet. Accompagnée d’ un collectif de familles harkis, la présidente du Front National a déposé une gerbe au pied du mémorial aux côtés de sept autres gerbes dont la première fut remise par le préfet.

« Il y a 50 ans la France a abandonné ses propres soldats, ceux qui lui avaient fait confiance, ceux qui s’étaient placés sous sa protection, ceux qui l’avaient choisie et qui l’avaient servie », a déclaré François Hollande dans son message. Et d’ajouter : « La France se grandit toujours lorsqu’elle reconnaît ses fautes. »

Publicités

Les premiers voeux d’Alain Ferrand…

29 Jan

Alain Ferrand a présenté hier soir ses voeux à la population barcarèsienne. De nombreux élus locaux étaient au présents parmi lesquels : Toussainte Calabrèse (PS), conseillère générale du canton Perpignan IX ; le sénateur maire du Soler, François Calvet (UMP) ; Joseph Puig, maire de Claira et conseiller général du canton de Saint Laurent de la Salanque ; le député-maire de Saint Laurent de la Salanque, Fernand Siré (UMP) et Jean-Paul Alduy, président de la communauté d’agglomération Perpignan-Méditérrannée, qui étaient tous cinq assis sur l’estrade lors du discours de Monsieur le maire. 

Tout au long de son intervention, Alain Ferrand a rendu hommage au travail fourni par son épouse, Joëlle Ferrand, qui lui a succédé puis l’a précédé à la mairie de 1999 à 2011. «  Tu resteras pour nous, notre coach » lui a lancé le premier magistrat de la ville avant de remercier Jean-Paul Alduy pour l’aide financière apportée par la communauté d’agglomération pour la réalisation de la piste cyclable. Alain Ferrand a ensuite abordé ses projets : un appel d’offre pour la réouverture d’un casino au Lydia et l’extension du port. 

En abordant le vote du budget qui s’était tenu la veille, le maire a longuement fustiger les élus d’opposition de la liste Le citoyen Barcarèsien, qui étaient absents lors du vote. 

Bourquin, élu et Alduy, battu…

25 Sep

La droite a perdu des sièges au Sénat partout en France, donnant la majorité à la gauche. Dans les Pyrénées-Orientales, c’est la première fois depuis trente ans qu’un sénateur de gauche est élu.

Christian Bourquin a été élu, ce matin, au premier tour du scrutin avec 53, 90% des voix. L’UMP perd donc un siège de sénateur dans le département. Un siège que le Parti Socialiste ne rafle pas pour autant puisque le président du conseil régional du Languedoc Roussillon a été exclu du PS l’an dernier, en raison de son ralliement à Georges Frêche.

En ballottage défavorable pour le second tour, le sortant Jean-Paul Alduy perd son siège au détriment de François Calvet, après dix ans passés au palais du Luxembourg.

Premier tour :
1954 votants

Candidats Voix % des voix
Christian BOURQUIN (DVG) 580 53,90%
François CALVET (UMP) 503 46,75%
Jean-Paul ALDUY (UMP) 470 43,68%
Philippe GALANO (PCF) 126 11,71%
Charles CAMPIGNA (PS) 91 8,46%
Bruno ROUANE (EELV) 64 5,95%
Jean-François DENIS (PRG) 62 5,76%
Robert SULTAN (FN) 27 2,51 %
Chantal DECOSSE (MRC) 16 1,49 %
Maryse GOMEZ (MRC) 8 0,74 %
Henri CLÉMENT (DVD) 6 0,56%
Jean-Michel CAMPINS (DVD) 1 0,09 %

Second tour :
1 058 votants

Candidats Voix % des voix
François CALVET (UMP) 463 43,76%
Jean-Paul ALDUY (UMP) 324 30,62%
Philippe GALANO (PCF) 260 24,57%
Robert SULTAN (FN) 8 0,76%
Jean-Michel CAMPINS (DVD) 3 0,28%
Charles CAMPIGNA (PS) 0 0,00%
Bruno ROUANE (EELV) 0 0,00%
Jean-François DENIS (PRG) 0 0,00%
Chantal DECOSSE (MRC) 0 0,00%
Maryse GOMEZ (MRC) 0 0,00%
Henri CLÉMENT (DVD) 0 0,00%
Christian BOURQUIN (DVG) 0 0,00%

1 089 grands électeurs aux urnes dimanche…

19 Sep

Les 1 089 grands électeurs des Pyrénées-Orientales ont rendez-vous dimanche au Palais de Justice de Perpignan pour les élections sénatoriales. Le département fait parti des 44 circonscriptions renouvelables cette année. Le scrutin qui se déroulera en deux tours, si nécessaire, sera présidé par le président du tribunal de grande instance de Perpignan.

Ce sont Jean-Paul Alduy (UMP) et Paul Blanc (UMP) qui siègent au palais du Luxembourg depuis 2004, le premier est de nouveau candidat et fait parti des favoris avec Christian Bourquin et François Calvet.

Les 12 candidats sont :

  • Christian Bourquin (DVG), président du conseil régional de Languedoc-Roussillon et sa suppléante Hermeline Malherbe, présidente du conseil général des Pyrénées-Orientales ;
  • Robert Sultan (FN) et sa suppléante Monique Olanda-Reze ;
  • François Calvet (UMP), député des Pyrénées-Orientales et son suppléantJean-Pierre Roméro ;
  • Bruno Rouane (EELV), adjoint au maire de Saint- Laurent-de-Cerdans et sa suppléante Katia Mingo ;
  • Jean-Paul Alduy (PR), président de la communauté d’agglomération Perpignan Méditerranée et son suppléant Bernard Remedi ;
  • Philippe Galano (PCF) et sa suppléante Suzanne Wolff ;
  • Chantal Decosse (MRC), conseillère municipale de Céret et son suppléantBernard Nicolas ;
  • Maryse Gomez (MRC), conseillère municipale de Saint-Laurent-de-la-Salanque et son suppléant Robert Jeanpierre ;
  • Charles Campigna (PS), adjoint au maire d’Argelès-sur-Mer et sa suppléante Marie-Louise Alenda ;
  • Jean-Michel Campins (DVD) et son suppléant Pierre Bertrand ;
  • Jean-François Denis (PRG), ancien maire de Prades et sa suppléante Anne-Marie Cubris ;
  • Henri Clement (DVD) et sa suppléante Christelle Grosjean.