Tag Archives: dessert

La cuina de Montserrat : Le pyjama…

20 Mai

Montserrat adore cuisiner : les plats catalans dont elle a hérité les recettes de sa grand mère ou de purs produits de son imagination. Tout est prétexte à passer derrière les fourneaux pour cette jeune Catalane qui rapporte toujours de nouvelles recettes de ses voyages à l’étranger.

« Avui, Montsé prepara un pijama… »  

Montserrat s’attaque à un dessert typique du nord de l’Espagne dans les 1970/1980. Le pyjama est, quelques peu, tombé en désuétude, mais reste cependant facile à confectionner puisqu’il ne consiste qu’en un dressage de plusieurs « desserts ».

Ingrédients :
des flans
des pêches au sirop ou des pêches fraiches quand c’est la saison
de la glace à la vanille
de la chantilly
des cigarettes
des crêpes dentelles
des éventails

Démouler un flan – en tirant sur la languette -, dans une assiette à dessert.

De part et d’autre du flan, disposer un oreillon de pêche et une boule de glace à la vanille.

Rajouter généreusement de la crème chantilly (nata).

Décorer l’assiette ainsi dressée avec une cigarette, un crêpe dentelle et un éventail.

La cuisine d’Héloïse : Une maison en pain d’épices…

8 Avr

Photo : Héloïse

Passionnée de cuisine, Héloïse collectionne les livres de recettes et déborde d’imagination pour concocter des plats et desserts à sa famille ou à ses amis.

Invitée à la crémaillère de sa voisine, la jeune fille a imaginé et élaboré une maison en pain d’épices. L’étudiante a remporté un franc succès et été félicitée de toute part.

Ingrédients :
du pain d’épice
250 g de chocolat noir ou du nutella
250 g de chocolat blanc
100 g de noix de coco râpée
des cigarettes russes
des langues de chat
des chamallows
des réglisses
des fraises tagada
des pépites de chocolat
des perles multicolores

Les fondations

Photo : Héloïse

Réaliser un pain d’épices, le plus sec possible, dans un moule à cake.

Empiler des tranches de pain d’épices, afin de réaliser deux paquets de même hauteur.

Les lier entre eux avec de la sauce au chocolat ou du nutella.

Pour la sauce au chocolat : Faire fondre 250 g de chocolat au bain marie avec 10 cl d’eau. Ajouter 10 cl de crème fraiche lorsque le mélange est lisse.

Disposer un paquet de pain d’épices à gauche et l’autre à droite.

Petit à petit réaliser les fondations centrales de la maison. Elles doivent être solides puisqu’il faut ensuite poser le toit au dessus.

Lier bien la maison ainsi obtenue avec de la sauce au chocolat ou du nutella.

La toiture

Disposer des langues de chat sur la maison en pain d’épices réalisée.

Faire fondre du chocolat blanc.

Recouvrir le toit de chocolat blanc fondu puis saupoudrer de noix de coco râpée (la neige).

Le bois

Photo : Héloïse

Coller des perles multicolores sur une extrémité des cigarettes russes (les troncs des arbres du bois environnant), avec du chocolat blanc fondu.

Attacher plusieurs cigarettes russes (les rondins de bois) et les poser horizontalement devant la maison. Elles pourront également être ornées de pépites ou de bonbons.

Les bonhommes de neige

Les chamallows serviront de bases pour réaliser le bonhommes de neige.

Utiliser du chocolat noir fondu et des pépites de chocolats pour décorer les chamallows.

Décorer enfin la maison en pain d’épices avec des réglisses et des fraises tagada.

La cuina de Montserrat : Le baba au rhum…

4 Mar

Montserrat adore cuisiner : les plats catalans dont elle a hérité les recettes de sa grand mère ou de purs produits de son imagination. Tout est prétexte à passer derrière les fourneaux pour cette jeune Catalane qui rapporte toujours de nouvelles recettes de ses voyages à l’étranger.

Ingrédients :
250 g de farine
350 g de sucre
3 œufs
60 g de beurre
120 ml de lait
1 sachet de levure
200 ml de rhum

Préchauffer le four à 220°C.

Casser les œufs, réserver les blancs et mélanger les jaunes avec 150 g de sucre.

Faire tiédir du lait et y ajouter la levure.

Dans le mélange œuf/sucre, verser le lait, le beurre, préalablement fondu, la farine et une pincée de sel. Mélanger le tout.

Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement dans la préparation.

Beurrer généreusement le moule et y verser la pâte.

Mettre au four pendant vingt cinq minutes.

Pendant la cuisson, préparer le sirop, pour cela, faire bouillir 200 g de sucre dans 500 ml d’eau, pendant environ trois minutes.

Hors du feu, ajouter 200 ml de rhum.

Lorsque le gâteau est cuit, le démouler et le laisser refroidir sur une grille.

Verser ensuite le sirop sur le baba, renouveler l’opération plusieurs fois, afin de bien l’imbiber.

La cuina de Montserrat : Des verrines aux fraises Tagada…

8 Jan

Montserrat adore cuisiner : les plats catalans dont elle a hérité les recettes de sa grand mère ou de purs produits de son imagination. Tout est prétexte à passer derrière les fourneaux pour cette jeune Catalane qui rapporte toujours de nouvelles recettes de ses voyages à l’étranger.

« Avui, Montsé cau a la infància… »

Monterrat a décidé de faire un dessert à base de bonbons : les fraises Tagada…

Ingrédients :
150g de mascarpone
10 Petits Beurre
20 fraises Tagada
3 cuillères à soupe de crème fraîche
chantilly

Dans un mortier, broyer les petits beurre.

Étaler des biscuits écrasés dans le fond de chaque verrine.

Faire fondre une quinzaine de fraises Tagada avec la crème fraiche, dans une casserole, à feu doux.

Dans chaque verrine, recouvrir les biscuits du mélange de fraises Tagada, puis d’une couche de mascarpone.(Le mascarpone est un ingrédient de base pour confectionner rapidement toute sorte de verrines.)

Mettre une fraise Tagada entière et réitérer les trois couches précédentes : biscuit, fraises Tagada liquide et mascarpone (ou chantilly).

Inonder enfin la verrine de fraise Tagada liquide.

Déposer une fraise Tagada entière, comme une cerise sur le gâteau, pour achever chaque verrine.

La cuina de Montserrat : Le Christmas Pudding…

22 Déc

Montserrat adore cuisiner : les plats catalans dont elle a hérité les recettes de sa grand mère ou de purs produits de son imagination. Tout est prétexte à passer derrière les fourneaux pour cette jeune Catalane qui rapporte toujours de nouvelles recettes de ses voyages à l’étranger.

« Avui, Montsé prepara nadal… »

Monterrat a décidé de cuisiner britannique et de préparer un Christmas Pudding. Cependant elle n’a pas respecté la tradition à la lettre. Montsé n’a pas inclus les six objets (un bouton, deux bagues, un dé à coudre, un cochon et une pièce de dix shilling en or) dans la recette.

Ingrédients :
250g de raisins secs
500g de beurre
250g de pain de seigle
125g de sucre
250ml de lait
125g de farine
2 sachets de levure
6 œufs
125g de cerises confites
20g de zestes de citron confits
20g de zestes d’orange confits
60g d’amande
4 cuillères à café d’épices pour gâteau
1 pincée de sel
4 cuillère à soupe de bourbon

Hacher les raisins, les cerises, les amandes et les zestes confits.

Ajouter le bourbon et les épices et laisser mariner une nuit.

Le lendemain, sortir le beurre du réfrigérateur avant de réaliser la recette afin qu’il soit mou le cas échéant.

Hacher le pain de seigle.

Ajouter le sucre, la farine, le sel et la levure. Mélanger le tout.

Ajouter le beurre, les œufs et le lait à la préparation et malaxer bien.

Incorporer les fruits marinés et laisser reposer.

Préchauffer le four à 140°C.

Beurrer le moule et découper deux ronds de papier sulfurisé, l’un pour déposer au fond du moule et l’autre pour mettre sur la préparation une fois que le moule sera plein.

Remplir le moule et l’entourer d’un torchon, replier et nouer les quatre coins.

Plonger ensuite le moule entouré du torchon dans un plat au bain-marie.

Faire cuire six heures.

Lorsque le pudding est cuit, le décorer avec des cerises confites.

La cuina de Montserrat : Une bûche de Noël…

21 Déc

Montserrat adore cuisiner : les plats catalans dont elle a hérité les recettes de sa grand mère ou de purs produits de son imagination. Tout est prétexte à passer derrière les fourneaux pour cette jeune Catalane qui rapporte toujours de nouvelles recettes de ses voyages à l’étranger.

« Avui, Montsé prepara nadal… »

Cette année Montserrat a décidé de faire une bûche de Noël alliant simplicité et originalité. Montsé a donc préparé plusieurs mini-bûches à trois étages.

Ingrédients :
200g de biscuit (petit beurre)
100g de sucre
120g de beurre
300g de chocolat
150g de crème fraîche
500g de marron
10cl de lait
100g de fromage blanc à 20%

Mixer les biscuits et le sucre.

Faire fondre le beurre et l’ajouter au mélange obtenu précédemment. Mixer le tout.

Beurrer le ou les moules.

Verser la préparation dans les moules en tassant bien.

Mettre les moules au réfrigérateur afin que le premier étage refroidisse.

Faire fondre le chocolat au bain marie.

Hors du feu, mélanger la crème fraîche et chocolat.

Lorsque l’étage de biscuit a refroidi, faire un second étage avec le chocolat dans les moules.


Remettre les moules au réfrigérateur avant la troisième couche.

Dans une casserole, faire chauffer les marrons et le lait.

Lorsque les marrons sont tendres, les égoutter et les mixer.

Mixer ensuite les marrons avec le yaourt.

Enfin réaliser la troisième couche de la bûche.

Laisser la bûche au réfrigérateur pendant trois heures avant de démouler.

Lorsque la bûche est démoulée, elle peut être glacée ou simplement saupoudrée de chocolat comme sur la photo.

La cuina de Montserrat : Les pains d’épice russes…

20 Déc

Montserrat adore cuisiner : les plats catalans dont elle a hérité les recettes de sa grand mère ou de purs produits de son imagination. Tout est prétexte à passer derrière les fourneaux pour cette jeune Catalane qui rapporte toujours de nouvelles recettes de ses voyages à l’étranger.

« Avui, Montsé prepara nadal… »

De son séjour en Russie, Montserrat a conservé des recettes de cuisine, dont celle du pain d’épice. Une gourmandise que les slaves dégustent avec le thé ou offrent comme cadeau lors des fêtes de fin d’année.

Le pain d’épice

Ingrédients :
400g de farine
300g de miel
1 œuf
100g de crème fraîche
50g de beurre
1 cuillère à café de mélange de cannelle, de cardamone et d’anis en poudre
½ cuillère à café de bicarbonate de soude
½ cuillère à café de jus de citron
une pointe au couteau de sel

Réchauffer le miel au bain marie.

Incorporer le beurre, la crème fraiche, l’œuf, les épices, le bicarbonate de soude, le jus de citron et le sel et mélanger.

Verser la farine dans le mélange obtenu et pétrir la pâte.

Laisser reposer la pâte pendant deux à trois heures.

Préchauffer le four à 200°C.

Étaler la pâte avec un rouleau sur une épaisseur de 0,7 à 1 cm.

Découper la pâte avec les emporte-pièces, en étoile ou autre.

Beurrer la plaque qui ira au four et y déposer les « étoiles ».

Enfourner pendant vingt minutes.

Laisser les pains d’épice refroidir.

Le glaçage

Ingrédients :
200g de sucre glace
1 blanc d’œuf
½ jus de citron
colorant
des perles multicolores

Mélanger le sucre glace et le blanc d’œuf.

Ajouter le jus de la moitié d’un citron et remuer.

Il est préférable d’ajouter du colorant puisque le glaçage simple ne colore pas en blanc, en séchant il a tendance à devenir transparent.

Lorsque les pains d’épice ont refroidi, les plonger un à un dans le mélange afin de recouvrir une face de glaçage.

Saupoudrer de perles multicolores.

Laisser refroidir afin que le glaçage se solidifie.