César 2013 : écrasante victoire d’Amour…

22 Fév

César 2013La 38e cérémonie des César s’est déroulée vendredi 22 février 2013, au théâtre du Châtelet à Paris. La soirée était présentée par Antoine de Caunes et présidée par Jamel Debbouze.

Avant les Oscars, dimanche, Amour a triomphé, en raflant cinq récompenses, tout comme The Artist l’an dernier, au retour de Los Angeles. Egalement nommé à dix reprises, le film Les Adieux à la reine remporte trois César « techniques ». De rouille et d’os fait face à l’écrasante victoire d’Amour, avec quatre prix. Les seconds rôles du film Le Prénom ont été sacré pour les rôles qui leur avaient valu d’être nommés lors de la 25e nuit des Molières. L’équipe du film le plus nommé de la soirée, Camille redouble (13 nominations) est, quant à elle, rentrée bredouille.

21h : Jamel Debbouze débute son discours d’ouverture au théâtre du Châtelet. Il reprend l’anaphore qu’avait fait François Hollande lors de sa campagne. « Moi président des César, je serai président de tous les nommés (…) Moi président des César, je créerai un nouveau César, celui du désespoir féminin et je l’attribuerai, cette année, à Charlotte Gainsbourg. » Il nomme ensuite son gouvernement, avec notamment, Samy Naceri, Gérard Depardieu.

21h07 : « Je déclare ouverte la dernière cérémonie libre des César. »

21h13 : Antoine de Caunes débarque sur scène sur la musique I’m alive de Céline Dion. Après un retour sur cette année cinématographique, le maître de cérémonie conseille aux nommés de garder en mémoire la citation de Groucho Marx : « Personne n’est jamais tout à fait mécontent devant l’échec d’un ami. »

21h16 : Chaussé de talons aiguilles argenté, Lambert Wilson vient remettre le César du meilleur espoir féminin à… Izia Higelin, pour Mauvaise fille. « La musique toujours et maintenant, j’espère, le cinéma, voilà je vais aller danser toute seule dans un coin. Merci.« 

21h23 : Ludivine Sagnier va remettre le César du meilleur premier film. Avant de donner la liste des nommés, la comédienne cite une réplique de Meryl Streep dans La dame de fer, en guise de conseil aux concurrents. Le prix est attribué à Cyril Mennegun, pour Louise Wimmer.

21h32 : C’est au tour d’Isabelle Carré de décerner le César du meilleur acteur dans un second rôle à… Guillaume de Tonquédec, pour Le Prénom. « Ce César c’est vraiment la cerise sur le gâteau de la prune. Merci.« 

21h38 : Les effets spéciaux de l’arrivée de Manu Payet ratent et l’acteur interpelle Kevin Costner pour trouver une solution. Le César du meilleur film d’animation est attribué à… Ernest et Célestine, de Benjamin Renner, Vincent Patar et Stéphane Aubier.

21h46 : Antoine de Caunes introduit le César de la meilleur adaptation, en comparant l’adaptation cinématographique à l’adoption pour les couples homosexuels. Céline Sallette remet le prix à… Jacques Audiard et Thomas Bidegain (un des auteurs des César), pour De rouille et d’os.

21h52 : Marina Fois remet le César du meilleur espoir masculin à… Matthias Schoenaerts, pour De rouille et d’os.

21h58 : Antoine de Caunes explique comment sont choisis les remettants, avant d’appeler Franck Gastambide pour remettre le César de la meilleure photographie : Les Adieux à la reine (Romain Winding). Le réalisateur de film Les Kaira est rejoint par Jib Pocthier et Medi Sadoun pour le César du meilleur son attribué à… Antoine Deflandre, Germain Boulay, Eric Tisserand, pour Cloclo.

22h10 : Antoine de Caunes s’adresse à Kevin Costner, en anglais et invite la vache « Find us » à monter sur scène et c’est un cheval que le public voit arriver.

22h14 : Olga Kurylenko vient remettre le César du meilleur film étranger à Argo, de Ben Affleck.

22h19 : Antoine de Caunes fait l’éloge d’Omar Sy et un choeur vient chanter la Marseillaise.

22h22 : Emilie Simon et Thomas Dutronc, guitare en main, viennent remettre le César de la meilleure musique originale à… Alexandre Desplat, pour De rouille et d’os. Jacques Audiard vient recevoir le troisième prix de la soirée pour son film, le lauréat étant absent car il concourt, dimanche, aux Oscars pour Argo.

22h26 : Laurent Laffite remet le César du meilleur scénario original à… Michael Haneke, pour Amour. Le réalisateur n’est pas présent au théâtre du Chatelet, la productrice du film Margaret Ménégoz vient chercher le prix en son nom.

22h31 : Comme chaque année, un film rend hommage à ceux qui ont disparu dans l’année. 

22h38 : Virginie Ledoyen et Joey Starr remettent le César de la meilleure actrice dans un second rôle à… Valérie Benguigui, pour Le Prénom. Très émue, la comédienne a remercié l’équipe de la pièce de théâtre puis du film, ses amis, sa famille, mais aussi : « Je voudrais remercier Liza Azuelos qui m’a donné ma chance au cinéma. »

22h44 : Ghislaine Londez remet le César du meilleur film documentaire à… Les Invisibles, de Sébastien Lifshitz.

22h55 : Audrey Lamy, qui avait annoncé une surprise sur Twitter, reprend en français le titre My heart will go on de Céline Dion. Le César du meilleur décor est attribué à… Katia Wyszkop, pour Les Adieux à la reine. Le César du meilleur montage est ensuite attribué à… Juliette Welfling, pour De rouille et d’os.

23h02 : Michel Hazanavicius vient remettre le César d’honneur à Kevin Costner. L’acteur américaine a clos son discours avec quelques mots en français : « Je suis honoré, vous nous avez offert à ma femme Christine et à moi, une soirée fantastique. Merci beaucoup. »

23h14 : François Damiens prend à parti Jamel Debbouze avant de remettre le César du meilleur costume à… Christian Gasc, pour Les Adieux à la reine. Troisième récompense « technique » de la soirée pour le film de Benoît Jacquot. « Ce prix je le dédie à mon ami, à notre ami, à notre amour… A mademoiselle Marie-France Pisier.« 

23h26 : Aïssa Maïga remet le César du meilleur court-métrage à… Nicolas Guiot, pour Le cri du homard.

23h33 : « Ce soir c’est à mon père de cinéma que j’aimerai rendre hommage : Claude Miller« , déclare Charlotte Gainsbourg, avant de remettre le César du meilleur réalisateur à… Michael Haneke, pour Amour. Margaret Ménégoz vient récupérer le second prix du réalisateur. « Il regrette doublement pour vous et pour Charlotte. Je suis sure.« 

23h37 : Omar Sy lit le même texte que celui d’Isabelle Carré au début de la cérémonie, se fait interrompre par Antoine de Caunes et remet le César de la meilleure actrice à… Emmanuelle Riva, pour Amour. L’assistance se lève pour applaudir chaleureusement la comédienne qui a déjà reçu un BAFTA pour ce rôle.

23h47 : Bérénice Bejo remet le César du meilleur acteur à… Jean-Louis Trintignant, pour Amour. Vincent Trintignant vient recevoir la récompense pour son père et le joint par téléphone. Le comédien qui était sur scène à Bruxelles ce soir, effectue ainsi de brefs remerciements.

23h55 : Jamel Debbouze remet le César du meilleur film à… Amour, de Michael Haneke.

00h02 : Ainsi s’achève la 38e cérémonie des César. « Et comme je dis toujours : Gloire aux vainqueurs, honneur aux vaincus », conclut Antoine de Caunes.

Retrouvez le palmarès complet de la 38e cérémonie des César…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :