Archive | 22:29

Des vestiges à la Vieille Charité

4 Fév

Vestiges 1991-2012Le centre de la Vieille Charité s’est chargé d’Histoire, pour Marseille Provence 2013. La chapelle abrite Le trésor des Marseillais et l’hospice accueille Vestiges 1991-2012, une exposition photographique de Josef Koudelka, au travers des grands sites de l’antiquité grecque et romaine.

A l’intérieur de la bâtisse du XVIIème siècle classée monument historique, le « musée » est moderne. D’immenses photographies panoramiques en noir et blanc sont affichées sur des murs gris. Sous chaque cadre sont indiqués les lieux de la prise de vue. Les visiteurs découvrent Palmyre, Dion ou Ostie au travers de ruines qui se situent pour la plupart dans des décors loin des habitations modernes.

A l’instar du labyrinthe de Dédale qui emprisonna le Minotaure, les visiteurs admirent les larges photographies murales en avançant entre des socles posés sur le sol. Sur le dessus de ces bases rectangulaires sont disposés de plus petits panoramiques, dont les visiteurs ont une vue aérienne qui donne parfois l’impression d’un tirage en 3D.

Dans une seconde salle, séparée en deux par un petit muret ou sont exposées de petites photographies, les visiteurs découvrent une carte peinte sur le mur où sont recensés tous les lieux où ont été prises les photographies. On y aperçoit notamment Nîmes, Arles et Orange. L’exposition se termine avec une projection des photographies dans un cinéma improvisé.

Née en Tchécoslovaquie, un pays enclavé, Josef Koudelka a sillonné les pays du pourtour méditerranéen, pendant vingt et un ans, pour immortaliser plus de deux cents sites archéologiques de l’histoire grecque et romaine. Grèce, Turquie, Chypre Sud, Chypre Nord, Syrie, Liban, Israël, Jordanie, Égypte, Libye, Tunisie, Algérie, Maroc, Portugal, Espagne, France, Italie, Croatie et Albanie, le photographe de Magnum Photos a parcouru dix-neuf pays à la poursuite de vestiges.

Publicités