Tous les espoirs sont permis…

10 Oct

Kay qui rêve de retrouver l’intimité perdue avec son époux Arnold, l’entraîne dans le Maine pour une semaine de consultations avec un thérapeute spécialisé dans les problèmes conjugaux. Tel est le point de départ de Tous les espoirs sont permis, sorti en salle aujourd’hui. Ce couple de sexagénaires marié depuis trente et une années, c’est Tommy Lee Jones et Meryl Streep. Face à ce duo d’acteurs, Steve Carell incarne l’imperturbable docteur Feld. Ce thérapeute spécialisé dans les problèmes conjugaux rythme le film avec ses questions gênantes et ses exercices.

Ces devoirs thérapeutiques pour pimenter la vie sexuelle du couple, donnent à cette comédie romantique un ton plutôt navrant. Seule l’humeur ronchonne de monsieur extirpe quelques éclats de rires. Ni les regards noirs de Tommy Lee Jones, ni les yeux emplis de larmes de Meryl Streep ne parviennent à intéresser les spectateurs à la vie de ce couple qui tente de briser la routine dans laquelle il est enlisé.

La seconde collaboration de David Frankel avec l’actrice trois fois oscarisée démarre en quatrième position au box-office, loin derrière la deuxième place de Le diable s’habille en Prada qui avait rassemblé 2,1 millions de spectateurs en France. Cependant, tous les espoirs sont permis…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :