Els viatges de Jaume : Croisière en Norvège, le fjord de Geiranger…

11 Août

En juin dernier, Jaume a fait une croisière en Norvège à la découverte des fjords. Douze jours sans voir la nuit et à manger du saumon, le Catalan s’est familiarisé à ce pays nordiste. Deuxième épisode : le fjord de Geiranger…

Le premier fjord sur la trajectoire de la croisière était celui de Geiranger. Cette vallée glacière, étendue sur 100km d’Ålesund à Geiranger, est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2005. Lorsque les glaciers fondent, les touristes admirent, depuis le pont du bateau, les chutes d’eau de Brudesløret et celles des sept sœurs, aussi appelée « le voile de la mariée ». A terre, Jaume a été ébloui par l’enchanteur paysage de rochers et de verdure à perte de vue, avec ça et là quelques maisons. « Il y a de la tourbe sur les toits des maisons et lorsque l’herbe est trop haute, ils font monter des chèvres », se souvient le Catalan. Lors de leurs trajets en car, les touristes ont d’ailleurs croisé des pâturages d’animaux à cornes.

Sur la rive sud, les rares villes sont spécialisées dans l’industrie de la fabrication de meubles. Au cœur du fjord, l’Homme n’a pu construire, à l’exception de Stranda. Le bourg a également débuté dans le mobilier, avant de se diversifier. En altitude, les habitations et la verdure laissent place à la neige et un paysage blanc inattendu en cette période ou il fait soleil, jour et nuit. 

De retour à la civilisation, l’escale a pris fin à Molde pour les passagers de l’Hurtigruten. Surnommée la ville des Roses, Molde met à l’honneur ces fleurs. La statue d’une jeune fille portant des roses, le regard rivé sur le port, est érigée au centre d’une fontaine. « Ils avaient planté des roses sur le toit de la mairie avant notre passage, mais elles n’avaient pas encore fleuri », indique Jaume.

Trois grands poètes norvégiens sont attachés à cette ville. Alexander Kielland y fut préfet tandis que le prix Nobel Bjørnstjerne Bjørnson, y allât à l’école et le dramaturge Henrik Ibsen, y passât ses vacances. La culture de la cité des Roses est néanmoins plus orientée vers la musique que la littérature. Elle abrite, tous les ans, l’un des plus anciens festival international de jazz. Direction la première capitale de la Norvège : Trondheim…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :