Retour sur un drame occulté de la guerre d’Algérie…

18 Juil

17 octobre 1961, dissimulation d’un massacre, de Daniel Kupferstein, sera projeté demain à 20h30, à L’équitable Café, en présence du cinéaste. Le MRAP 13 (Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples), est l’instigateur de cette projection, suivie d’un débat, à l’occasion du 50ème anniversaire de la révolution algérienne.

En 1999, l’Assemblée Nationale reconnaît la guerre d’Algérie. Le documentaire remonte le temps et lève le voile sur d’autres « événements ». A l’automne 1961, une manifestation pacifiste est organisée à Paris, contre le couvre-feu instauré par le préfet de police Maurice Papon, à l’attention uniquement des Nord Africains. Entre 20 000 à 50 000 FMA (Français Musulmans d’Algérie), répondent à l’appel. Au cours des échauffourées, des dizaines voire des centaines d’Algériens sont assassinés par les fonctionnaires de police. Un crime occulté pendant quarante ans que le réalisateur met en lumière dans son documentaire, grâce aux témoins, aux manifestants et aux jeunes d’origine algérienne.

Brève réalisée pour le journal La Marseillaise.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :