Derrière le bus se cache un théâtre…

5 Mai

Le théâtre Volant s’est posé au Corbusier pour une série de représentations du 5 au 16 mai. Comme son nom ne l’indique pas, ce théâtre est un bus qui après six heures de montage se transforme en une chaleureuse salle de spectacle à l’italienne. Une plateforme est installée à l’arrière du véhicule, les fenêtres sont ouvertes et voilà que naissent les fauteuils d’orchestre et le balcon. Le tout, recouvert d’une toile, peut accueillir cinquante spectateurs.

C’est à l’initiative du Comité d’Intérêt de Quartier Saint-Anne qu’a débuté, en 2009, cette « idée de spectacle culturel qui vient à domicile », confie Claude Gilhem, président du CIQ. Jean Guillon, conteur, a garé son bus jaune dans les jardins du Corbusier et revêt, chaque soir, l’habit de Maître Jean, celui « qui donne le ton » à ces spectacles qui mêlent contes, musique et poésie. « Je les invite chez moi, quand je suis chez eux », confesse le conteur depuis trente cinq ans qui apprécie cette « itinérance qui revient », puisque c’est la troisième fois que cet habitant du Corbusier se produit dans ses jardins.

Tous les soirs, à 19 heures, Jean Guillon fera « du sur-mesure, jamais le même spectacle ». Le samedi 5 mai,toutes sortes de contes seront au programme avant de plus précisement s’attaché à Dickens les lundi 7 mai et mardi 8 mai. Dans la continuité d’une précédente représentation du conteur à Rome, le théâtre volant propose deux spectacles bilingues français/italien. D’abord, mercredi 9 et mardi 15, le bus accueillera « Celeste », avec Elisabetta Sbiroli, une marionnettiste bilingue qui parle en français alors que sa marionnette s’exprime en italien. Puis, les jeudi 10 mai et mercredi 13 mai, Giovanna Conforto racontera, en français, une histoire de son pays, dans « Habla cadabra ». Ensuite, le vendredi 11 mai, trois artistes proposeront leurs musiques et compositions originales dans « Hispanico ». Les samedi 12 mai et lundi 14 mai, le bus accueillera des groupes de jazz. Enfin, mercredi 16 mai, Christian Donati et Gisèle Maurizio auront la lourde tâche de clore les représentations avec de la poésie.

Après Marseille, le raconteur d’histoires poursuivra sa route direction Taïwan et Rome pour de nouvelles aventures culturelles.

Du 5 au 13 mai 2012, à 19h, dans les jardins du Corbusier, 280 boulevard Michelet (8e).
Tarif : 10 euros, 5 euros pour les 7-14 ans.
Renseignement et réservations au 06 13 56 60 87.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :