XV de France, première victoire mitigée…

10 Sep

Poule A

La France s’est imposée face au Japon, 47 à 21, au stade d’Auckland. Les bleus ont montré, une fois de plus, leur irrégularité. Si la première mi-temps a été sereine, les choses se sont corsées en seconde période avec des Japonais qui sont remontés au score. Finalement, ce fut le soulagement grâce aux essais tardifs du XV de France.

Le XV de France ouvre sa coupe du monde en beauté avec un essai de Julien Pierre dès la 5e minute (7 à 0). A la 12e minute, les Japonais se font intercepter le ballon par François Trinh-Duc qui plante un deuxième essai (14 à 0). A la 31e minute, Fumiaki Tanaka ouvre pour James Aldridge qui joue un coup de pied, le ballon est contré par Trinh-Duc et lui revient dans les mains, le japonais prend l’intérieur et marque un essai (20 à 8). Un troisième essai français marqué en coin par Vincent Clerc à la 36e minute porte le score à 25 à 11, à la mi-temps.

En début de seconde période, suspense et l’arbitrage vidéo… l’essai français est refusé. A la 49e minute, Alridge échappe à la défense des bleus et plante un essai entre les poteaux (25 à 18). Après une touche et un reversement de Dimitri Yachvili, le XV de France creuse à nouveau l’écart avec un essai de Lionel Nallet (35 à 21), à la 71e minute. Enfin, les bleus confirment leur supériorité avec Pascal Papé puis Morgan Parra, auteurs de deux en fin de rencontre qui permettent à la France d’ouvrir cette 7e Coupe du monde par une large victoire (47 à 21).

France

6 essais : Pierre (5′), Trinh-Duc (12′), Clerc (34′), Nallet (71′), Papé (77′), Parra (81′)
4 transformations : Yachvili (6′, 13′, 72′, 82′)
3 pénalités : Yachvili (21′, 29′, 67′)

Fabien Barcella, William Servat, Nicolas Mas, Julien Pierre, Lionel Nallet, Thierry Dusautoir, Imanol Harinordoquy, Raphael Lakafia, Dimitri Yachvili, François Trinh-Duc, Maxime Médard, Fabrice Estebanez, Aurélien Rougerie, Vincent Clerc, Cédric Heymans, Dimitri Szarzewski, Pascal Pape, Jean-Baptiste Poux, Julien Bonnaire, Morgan Parra, David Skrela et David Marty

Japon

2 essais : Arlidge (31′, 49′)
1 transformation : Arlidge (50′)
3 pénalités : Arlidge (18′, 39′, 58′)

Hisateru Hirashima, Shota Horie, Kensuke Hatakeyama, Luke Thompson, Toshizumi Kitagawa, Takashi Kikutani, Michael Leitch, Ryukoliniasi Holani, Fumiaki Tanaka, James Arlidge, Hirotoki Onozawa, Ryan Nicholas, Koji Taira, Shaun Webb, Nozomu Fujita, Itaru Taniguchi, Atsushi Hiwasa et Alisi Tupuailai

remplaçants : Yusuke Aoki, Hitoshi Ono, Murray Williams

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :