Les derniers hellénistes sont en deuil…

19 Déc

 Jacqueline de Romilly, spécialiste de la civilisation et de la langue grecque, est décédée samedi vers 18 heures à l’hôpital Ambroise-Paré, à l’âge de 97 ans.

En 1973, elle devient la première femme professeur au Collège de France, en obtenant la chaire de la Grèce. En 1989, elle est la deuxième femme, après Marguerite Yourcenar, à entrer à l’Académie Française, où elle occupe le 7e fauteuil. Seulement quatre académiciennes l’y rejoindront. Depuis la mort de Claude Lévi-Strauss, en 2009, elle était la doyenne du Quai Conti. 

Il y a désormais quatre sièges vacants sous la coupole, après les décès de Maurice Druon, Claude Lévi-Strauss, Pierre-Jean Rémy et Jacqueline de Romilly. Le choix des nouveaux « immortels » risque d’être complexe…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :